Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Avatar de l’utilisateur
regis01
Messages : 276
Inscription : jeu. juil. 05, 2012 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par regis01 » jeu. mai 22, 2014 10:53 am

Bonjour
Sympa ces illustrations. Bravo pour le souvenir de ce poilu.
Ma remarque:
il me semble que le pantalon rouge de s/off à un passepoil noir c'est à dire un liséré noir fin sur les côté.
Bonne continuation
Cordialement
Régis

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » jeu. mai 22, 2014 5:35 pm

Bonjour à tous et merci beaucoup pour votre aide,

On avance, on avance... Il faut bien dire que je pars de loin...
A la fin du message, une autre illustration du sergent rédigeant son journal, "au repos". Pas d'arme ni d'équipement... et d'autres incohérences ?
Bonjour,
la seconde illustration est plus conforme hormis le révolver.
Attention en bas de jambe : jambières mle 1913 et brodequin mle 1912 ou confection coordonnier ou civile; la jambière est un peu plus courte que sur le dessin, voyez la photo. Les bottines lacées sont portées par les officiers.
La plaque de ceinturon est en laiton, de couleur jaune, bien que l'on rencontre parfois des plaques peintes en noir.
Bien cordialement.
P. Lamy
Merci ! Je tiendrai compte des bas de jambe. J'espère qu'ils sont à peu près conformes sur l'illu tout en bas....
Bonjour,

Sur l'illustration précédente, manque aussi le bidon de 1 litre, porté en sautoir sur le côté droit. Les plaques de ceinturon peintes en noir apparaissent seulement fin 1914. Pas de bandes molletières dans l'infanterie de ligne (votre personnage de gauche) en août 1914. Sur le sergent, la jambière ne doit pas être attenante au brodequin. Tous les cuirs doivent être noircis (ceinturon, cartouchières, sangles diverses, brodequins, guêtres, visières des képis, etc.).
Bien noté pour les plaques de ceinturon et le bidon manquant. Jambières et brodequins "noircis" quelque peu mais j'ai du mal à comprendre comment la jambière ne peu pas être attenante au brodequin ? Les chaussettes sont apparentes ?
Concernant le grade d'adjudant: port du revolver et du sabre sont réglementaires en 1914 (sabre à partir du grade de sergent-major). Mais ce dernier étant totalement inutile dans les tranchées, il est vite remplacé par un fusil ou une canne, et n'est plus porté qu'à l'arrière. Théoriquement pas de havresac.
Merci pour ces informations. Quel est le rôle exact de l'adjudant ? Commande-t-il uniquement aux sous-officiers (caporaux et sergents) ?
Bonjour Jérôme,

Jolie coup de crayon. Mais pourquoi vouloir lui mettre un pistolet alors qu'il n'en avait pas ?

Pour la section en 1914, le chef de section commande 58 hommes (dont 2 sergents et quatre caporaux), tous équipés de fusils.
Un sergent commande une demi-section, soit 28 hommes (deux caporaux et 26 soldats).
Ces effectifs sont évidemment théoriques.

Bien cordialement,
Arnaud
Merci pour le compliment, pour le revolver, c'est une erreur que je compte désormais corriger... Au fait, quel est généralement le grade du chef de section ? Lieutenant ?
Bonjour
Sympa ces illustrations. Bravo pour le souvenir de ce poilu.
Ma remarque:
il me semble que le pantalon rouge de s/off à un passepoil noir c'est à dire un liséré noir fin sur les côté.
Bonne continuation
Cordialement
Merci pour la remarque.
C'est en effet un détail important. Je ne vois pas le passepoil noir sur la photo de p Lamy (bien sombre, il est vrai). A partir de quel grade cet élément apparait-il ?




Image
Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

p Lamy
Messages : 961
Inscription : ven. juin 01, 2007 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par p Lamy » lun. mai 26, 2014 3:37 pm

Bonjour,
le brodequin se rétrécit au dessus de la cheville et le guétron ou jambières vient s'emboîter dessus et le recouvrant, sans laisser apparentes les chaussettes.
Le guétron n'est pas maintenu sous la chaussure, donc cet assemblage n'est pas toujours parfait. Le dernier croquis est plus conforme quant à la hauteur du guétron qui étaéit d'environ 20 cm de haut, lacé devant par un lacet passant sur le devant dans des crochets en laiton noirci, et fabriqué dans un cuir très peu épais. Dans un ancien numéro de "Uniformes" consacré au fantassin de 1914, il y a des photos montrant des fantassins d'août 1914 dans cette tenue, mais sans les guétrons, avec le pantalon flottant par dessus le brodequin. Tous les cuirs de l'infanterie de 1914 sont noircis, le cuir fauve apparaît avec la tenue bleu clair (horizon) d'où le surnom de "bretelles jaunes" aux nouvelles recrues équipés des nouveaux éléments d'unifiorme en 1915.
A ma connaissance et comme déjà indiqué, hormis la marque de grade et le galonnage doré du képi, le reste de l'uniforme est celui de la troupe, sans bande sur le pantalon.
L'ajudant grade le plus élevé dans les sous-officiers commandes ceux-ci et les soldats.
Bien cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Avatar de l’utilisateur
fred S
Messages : 262
Inscription : lun. févr. 18, 2013 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par fred S » lun. mai 26, 2014 8:31 pm

Bonsoir,
Très beau travail!

Un exemple concret avec ce sergent (si je ne me trompe pas?) de la 3ème section de mitrailleurs du 83RI, photo prise avant guerre en 1914 au camp de manœuvres de Bouconne.
Je m'intérèsse au 83RI, plus particulièrement au IIIe bataillon de l'été 1915 à la fin de la campagne.Dans quelle compagnie servait votre AGP s'il vous plait?

Image

Dans ce sujet vous verrez un autre sergent de ce même 83RI, mais en à la fin de l'été/début automne 1916. L'avant dernière photo du sujet présente un autre sergent du 83RI mais en février 1919.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1496_1.htm

Si cela peut vous aider, le journal Le Périscope, organe des anciens combattant du 83, note dans son édition de juillet 1935 l'utilisation effective du BH lors de l'attaque du 16 juin 1915 dans le secteur d'ARRAS.

Image
Cordialement,
Fred.
Je suis preneur de tous docs ou photos sur le 83ème RI

p Lamy
Messages : 961
Inscription : ven. juin 01, 2007 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par p Lamy » mar. mai 27, 2014 11:22 am

Bonjour,
on voit sur la dernière photo que ce ne sont pas les règlementaires brodequins mle 1912 qui sont portés par le sergent, mais un modèle avec 4 crochets sur le haut de la chaussure. On voit également que le cuir des jambières était très souple.
Bien cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » mer. mai 28, 2014 12:40 pm

Bonjour,
le brodequin se rétrécit au dessus de la cheville et le guétron ou jambières vient s'emboîter dessus et le recouvrant, sans laisser apparentes les chaussettes.
Le guétron n'est pas maintenu sous la chaussure, donc cet assemblage n'est pas toujours parfait. Le dernier croquis est plus conforme quant à la hauteur du guétron qui étaéit d'environ 20 cm de haut, lacé devant par un lacet passant sur le devant dans des crochets en laiton noirci, et fabriqué dans un cuir très peu épais. Dans un ancien numéro de "Uniformes" consacré au fantassin de 1914, il y a des photos montrant des fantassins d'août 1914 dans cette tenue, mais sans les guétrons, avec le pantalon flottant par dessus le brodequin. Tous les cuirs de l'infanterie de 1914 sont noircis, le cuir fauve apparaît avec la tenue bleu clair (horizon) d'où le surnom de "bretelles jaunes" aux nouvelles recrues équipés des nouveaux éléments d'unifiorme en 1915.
A ma connaissance et comme déjà indiqué, hormis la marque de grade et le galonnage doré du képi, le reste de l'uniforme est celui de la troupe, sans bande sur le pantalon.
L'ajudant grade le plus élevé dans les sous-officiers commandes ceux-ci et les soldats.
Bien cordialement.
P. Lamy
Je me demandais effectivement si le lacet était bien devant ou sur le côté. Merci encore pour les précisions.
Bonsoir,
Très beau travail!

Un exemple concret avec ce sergent (si je ne me trompe pas?) de la 3ème section de mitrailleurs du 83RI, photo prise avant guerre en 1914 au camp de manœuvres de Bouconne.
Je m'intérèsse au 83RI, plus particulièrement au IIIe bataillon de l'été 1915 à la fin de la campagne.Dans quelle compagnie servait votre AGP s'il vous plait?

[url]http://i56.servimg.com/u/f56/16/16/82/77/forum10.jpg[/url]

Dans ce sujet vous verrez un autre sergent de ce même 83RI, mais en à la fin de l'été/début automne 1916. L'avant dernière photo du sujet présente un autre sergent du 83RI mais en février 1919.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1496_1.htm

Si cela peut vous aider, le journal Le Périscope, organe des anciens combattant du 83, note dans son édition de juillet 1935 l'utilisation effective du BH lors de l'attaque du 16 juin 1915 dans le secteur d'ARRAS.

[url]http://i56.servimg.com/u/f56/16/16/82/77/1915_611.jpg[/url]
Merci pour les commentaires et les informations.
Mon AGP servait dans la 11e compagnie(3e Bataillon) commandée par le Capitaine Leixelard, jusqu'au 20 septembre 1914 où les compagnies sont réorganisées suite aux nombreuses pertes. Il est à ce moment nommé Sous-Lieutenant et prend la tête de la nouvelle formée 3e compagnie (issue des restes des ex 1ere, 3e et 4e cies) du 1er bataillon. Il sera blessé le 8 décembre lors de l'attaque de la côte 200. Suite à ces événements, il sera transféré dans le nouveau 421e RI en août 1915 puis dans le 164e en août 1916.

Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » mar. oct. 28, 2014 12:42 pm

Bonjour à tous,

Je reprends le fil de mon projet avec quelques nouvelles questions.

Le 3 septembre 14, mon AGP (sergent) est nommé Adjudant et se voit
confier le commandement d'une section.
Une section n'est pas généralement aux ordres d'un Capitaine ?
Sauriez-vous concrètement ce qu'une telle nomination induit ?
Changement d'uniforme ? Garde-t-il le même équipement et armes (fusil) ?
Comment se déroule ce genre d'évènements à cette période, en pleine
retraite et désorganisation ?

Merci d'avance.

Jérôme
Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 2682
Inscription : ven. mars 28, 2008 12:00 am
Localisation : Meuse

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par marcus » mar. oct. 28, 2014 1:53 pm

Bonjour,

La section (60h) est théoriquement commandée par un lieutenant ou un sous-lieutenant, éventuellement par un adjudant. Le capitaine dirige une compagnie (250h).
L'armement d'un adjudant est celui d'un officier: sabre et revolver. Mais le sabre est vite relégué aux parades, souvent remplacé au front par une canne. L'uniforme n'a probablement pas changé (sauf les marques de grade) et reste - au front - le plus proche possible de celui de la troupe, pour des raisons de discrétion (capote et couvre-képi notamment).
Je pense qu'il n'y a aucune cérémonie particulière, surtout à cette période de la guerre. Juste une remise de grades.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » mar. oct. 28, 2014 2:41 pm

Merci Marc pour cette réponse rapide et précise.
Quelles sont d'ailleurs les marques de grade d'un adjudant ?
Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 2682
Inscription : ven. mars 28, 2008 12:00 am
Localisation : Meuse

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par marcus » mar. oct. 28, 2014 4:08 pm

Re,

Un galon aux couleurs inverses du bouton d'arme, à bande médiane rouge. (ex: infanterie = boutons dorés => galon argenté. Chasseurs = boutons argentés => galon doré). Porté horizontalement au bas des manches.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Répondre

Revenir à « Infanterie & Grandes unités »