Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Répondre
Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » ven. mai 16, 2014 8:19 pm

Bonsoir à tous,

Je suis nouveau sur le forum alors j'espère ne pas commettre d'erreur d'aiguillage dans le forum.
Voilà mon problème.
Mon arrière-grand-père a laissé son journal de marche à ses descendants dans lequel il raconte ses impressions au jour le jour. Etant moi-même illustrateur, j'ai commencé un projet d'adaptation dessinée de ce journal. Et malgré l'immense documentation disponible en ligne, je bute sur certains détails qui risqueraient de mettre à mal le réalisme de l'entreprise. Sachez que je vous écrit depuis l'étranger et qu'il m'est donc difficile de me déplacer sur les lieux qui ont fait l'histoire.

Je vous soumets donc mes quelques interrogations préliminaires,
Jacques (son prénom donc) a été mobilisé dans le 83eRI avec le grade de sergent. Parti de Toulouse le 5, il rejoint Valmy le 9 août 1914. Je pourrai vous donner plus de précisions sur la suite des événements si vous le souhaitez.
1 - D'abord, je n'arrive pas à savoir comment se composait généralement l'uniforme en 1914. Les sergents avaient-ils un uniforme de troupier, ou les sous-officiers avaient le leur ? Quel modéle de capote et de vareuse était le plus courant ?
2 - Quelle était l'arme principale du sergent ? Il parle régulierement de son revolver. Connaissez-vous le modèle ?
3 - Concernant les accessoires, j'imagine que le sergent n'avait pas de porte-carte (même si je l'ai dessiné ci-dessous). Avez-vous une idée des accessoires indispensables du sergent sur le front ?
4 - Donc, un premier portrait inspiré de mes premières recherches : vareuse modèle 1870, capote modèle Poiret 2e type avec ceinture par dessus (est-ce possible ? j'imagine retrospectivement que non), képi modèle 1884.
Il y a probablement des erreurs ou des anachronismes. N'hésitez pas à me les signaler.

Je vous remercie d'avance si vous pouvez m'aider.


Image
Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

p Lamy
Messages : 961
Inscription : ven. juin 01, 2007 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par p Lamy » ven. mai 16, 2014 8:37 pm

Bonjour,
les soldats de troupe portent la capote modèle 1877 à col droit avec la cravate bleue nouée autour du cou, on ne doit pas voir le col de la veste "raz de cul" apparaître sous la capote car cette dernière est portée dans le havresac, pliée réglementairement avec doublure à l'extérieur. Le sergent porte le képi avec un coupe proche du képi officier et la jugulaire en cuir est remplacée par une jugulaire dorée. Pour le reste, l'équipement est celui de la troupe, seuls les officiers portent une tenue différente avec la vareuse mle 1913 et képi polo et pantalon comportant une rayure noire sur le côté. Le sergent peut par contre être chaussé de brodequins réalisées par un cordonnier et différents du modèle 1912 de troupe.
La capote Poiret a été distribuée à partir de la fin d'hiver - début printemps 1915 et n'a donc pas pu être portée durant la période de l'été et automne 1914.
Voyez sur le site "les Français à Verdun 1916", vous aurez des renseignements sur les tenues dans la rubrique "Uniformes".
Bien cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » sam. mai 17, 2014 4:37 pm

Bonjour P.Lamy

Merci beaucoup pour toutes ces informations et leur précision. J'imaginais en effet un certain nombre d'erreurs que je peux désormais corriger.
Merci également pour le lien vers le site "les Français à Verdun" qui est une ressource des plus intéressantes.

Pourriez-vous me confirmer que le sergent n'était armé que de son revolver ou bien qu'il disposait du même armement que la troupe ?

Cordialement

Jérôme

p Lamy
Messages : 961
Inscription : ven. juin 01, 2007 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par p Lamy » lun. mai 19, 2014 8:24 am

Bonjour,
voici des soldats en revue avec les sergents (galon doré) portant tous les deux le "nougat" (fusil Lebel), photo avant 1914.
Image
Bien cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

[email protected]@ne
Messages : 115
Inscription : sam. avr. 12, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par [email protected]@ne » lun. mai 19, 2014 9:24 am

Bonjour Jerome75,

Voici une silhouette issue du livre d'André Jouineau, "Officiers et soldats de l'Armée Française, août-décembre 1914", publié aux éditions Histoire & Collections.

Image
Il s'agit là d'un sergent-major (deux chevrons dorés) en tenue de campagne en août 1914. Sa coiffure est recouverte d'un couvre-képi mais on distingue bien sa jugulaire dorée.

Image
Et là, voici les principales différences entre sergent (un chevron doré, numéro de régiment bleu sur pattes de col garances, pas de liserés dorés sur la coiffe sommitale du képi, numéro de régiment garance sur le képi) et le sergent-major (deux chevrons dorés, numéro de régiment doré sur pattes de col garances, liserés dorés sur la coiffe sommitale du képi, numéro de régiment doré sur le képi).

[email protected]

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 2720
Inscription : ven. mars 28, 2008 12:00 am
Localisation : Meuse

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par marcus » lun. mai 19, 2014 9:50 am

Bonjour,

La 1ère image fournie par [email protected] constitue une bonne base. Mais comme il le fait remarquer, c'est un sergent-major, donc armé du revolver 1892 et du sabre. A la place, un "simple" sergent porte les cartouchières, baïonnette et fusil mle 86/93.

Les sergents sont théoriquement équipés comme la troupe. Les seules différences sont donc:
- N° de képi et de col dorés (brodés ou agrafés)
- Fausse jugulaire dorée sur le képi (mais presque invisible car le képi est recouvert par son manchon de camouflage)
- Un galon doré de 22 mm cousu en biais au bas de chaque manche
Concernant les vareuses, elles n'ont pas été emportées par la troupe en août 14. On croyait à une guerre courte.
Au cours de la guerre, le port d'armes de poing (pistolet ou revolver), se répand chez les sergents et chez certains soldats spécialisés (agents de liaison, servants d'armes collectives, etc.).

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
jerome75
Messages : 41
Inscription : jeu. mai 15, 2014 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par jerome75 » lun. mai 19, 2014 3:44 pm

Bonjour à tous et merci beaucoup pour vos messages et images,

J'ai refait une illustration en tenant compte de la majorité de vos remarques même si je n'ai pas pu m'empêcher d'octroyer un revolver à mon sergent.
Pour information, il sera nommé adjudant début septembre 14 et prendra la tête d'une section (60 hommes ? Revolver ? ).
Je me demandais d'ailleurs à quel grade obtenait-on un sabre ? Je pensais qu'il n'était réservé qu'aux officiers et non aux sous-officiers.

A bientôt et bonne journée

Jérôme

Image
Souvenirs de guerre de Jacques Bertran
Le site

p Lamy
Messages : 961
Inscription : ven. juin 01, 2007 12:00 am

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par p Lamy » lun. mai 19, 2014 4:43 pm

Bonjour,
la seconde illustration est plus conforme hormis le révolver.
Attention en bas de jambe : jambières mle 1913 et brodequin mle 1912 ou confection coordonnier ou civile; la jambière est un peu plus courte que sur le dessin, voyez la photo. Les bottines lacées sont portées par les officiers.
La plaque de ceinturon est en laiton, de couleur jaune, bien que l'on rencontre parfois des plaques peintes en noir.
Bien cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 2720
Inscription : ven. mars 28, 2008 12:00 am
Localisation : Meuse

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par marcus » mer. mai 21, 2014 9:58 am

Bonjour,

Sur l'illustration précédente, manque aussi le bidon de 1 litre, porté en sautoir sur le côté droit. Les plaques de ceinturon peintes en noir apparaissent seulement fin 1914. Pas de bandes molletières dans l'infanterie de ligne (votre personnage de gauche) en août 1914. Sur le sergent, la jambière ne doit pas être attenante au brodequin. Tous les cuirs doivent être noircis (ceinturon, cartouchières, sangles diverses, brodequins, guêtres, visières des képis, etc.).

Concernant le grade d'adjudant: port du revolver et du sabre sont réglementaires en 1914 (sabre à partir du grade de sergent-major). Mais ce dernier étant totalement inutile dans les tranchées, il est vite remplacé par un fusil ou une canne, et n'est plus porté qu'à l'arrière. Théoriquement pas de havresac.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6374
Inscription : mer. avr. 19, 2006 12:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Souvenirs de guerre de Jacques Bertran - Questions diverses

Message par Arnaud Carobbi » mer. mai 21, 2014 2:12 pm

Bonjour Jérôme,

Jolie coup de crayon. Mais pourquoi vouloir lui mettre un pistolet alors qu'il n'en avait pas ?

Pour la section en 1914, le chef de section commande 58 hommes (dont 2 sergents et quatre caporaux), tous équipés de fusils.
Un sergent commande une demi-section, soit 28 hommes (deux caporaux et 26 soldats).
Ces effectifs sont évidemment théoriques.

Bien cordialement,
Arnaud

Répondre

Revenir à « Infanterie & Grandes unités »