Page 2 sur 2

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : sam. nov. 21, 2015 5:23 pm
par Istarnich
Pour le 148 RI de Rocroi, je viens de trouver une réponse dans la revue éditée par Le Télégramme. Le 148 aurait occupé à Vannes ce qui aujourd'hui abrite l'Ecole de Musique.

Lieu que je n'arrive pas à situer!

Peut être l'ancien couvent des Carmes sur le port route de Conleau?

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : lun. nov. 23, 2015 7:54 pm
par RIO Jean-Yves
Bonsoir à toutes et tous,
bonsoir Franck.

Je confirme pour le Dépôt du 148ème dans l'ancien Couvent des Carmes (puis ancien Evêché) situé sur le port (actuelle place Théodore Decker) et occupée aujourd'hui par l'Ecole de Musique après avoir été Musée municipal

https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... Eveche.jpg[/img]

Bien cordialement [:rio jean-yves]
Jean-Yves

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : mer. nov. 25, 2015 1:54 pm
par Istarnich
Merci Jean Yves pour l'info des Carmes

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : mar. janv. 08, 2019 5:18 am
par plessis balisson
Bonjour à toutes et à tous,

Actuellement, je fais des recherches sur les hôpitaux militaire de Douarnenez (Finistére)
11éme région militaire.
J'ai retrouvé des graffitis laissés par les soldats convalescents de l'époque.
C'est graffitis sont tracés à la mine sur du lambris.
Assez bien conservés, il y a des noms, des matricules, des numéros e régiments, beaucoup vienne du 151éme RI
Et de la classe 1916.
Certain noms ne sont pas trés lisibles ou peuvent porter à confusion.
J'aimerai savoir si Douarnenez, était plus une base hospitalière du 151éme RI
Là je parle du HC n°43 et de ses annexes
Avec mes remerciements
Alain

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : mar. janv. 08, 2019 9:59 am
par Achache
Bonjour,

Le dépôt du 151e RI (Verdun) était replié à Quimper, ce qui explique la présence de ses jeunes recrues malades dans les hôpitaux bretons, dont Dz.

Bien à vous,

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : sam. févr. 09, 2019 3:08 pm
par yannick56bzh
Bonjour [email protected]

Pour info sur le camp dit "de Meucon", est situé entièrement sur la commune de Monterblanc (Casernement "Colonel Bourgoin" (Pierre 1907-1970) actuellement, et sur les communes de Locqueltas et Grand-Champ pour les exercices d'artillerie.

Petit rappel historique :

• En 1795: Le général Bonaparte, rendant visite au général Hoche, aurait planté sa tente à 500 mètres de l'actuel PC du camp, au lieu-dit "Ty-Bonaparte" (Ty=maison, abri). Le proche hameau de Mongolérian fut le théâtre de durs affrontements et de sanglants épisodes de la Chouannerie. Ce n'est que quelques décennies plus tard que fut créé le camp de Meucon.
Après la défaite de Sedan, des garnisons de l'Est furent installées en Bretagne. Une voie de chemin de fer fut construite pour transporter les troupes et les ravitailler, d'où le nom du "Terminus" bien connu de certains.

• 1876 : Le camp de Meucon est acquis par expropriation pour servir à l'entraînement des unités d'infanterie et d'artillerie, dont les portions centrales sont basées à Vannes (116ème RI, 28ème et 35ème RA). Décrets des 28 mars et 18 juillet 1876.

Ci-dessous, un document américain situant le camp (Meucon) proche de celui de Coëtquidan dans le Morbihan (Bretagne)

Image

Ce camp faisait partie des 4 camps préssentis par les Sammies pour l'entrainement d'artillerie (dont Coëtquidan (56), Souges (33), Valdhaon (25)) et celui de "Meucon" (56) était établit sur différents sites en fait durant le conflit de 1914-1918 :

• Casernement, Hopital N°31 US sur Monterblanc

L'hôpital n ° 31 du camp a été établi le 15 avril 1918 à Meucon. L'hôpital occupait le site de ce qui était autrefois le vieux camp d'entraînement français d'artillerie, et a été érigé pour servir le camp d'entraînement d'artillerie des Forces expéditionnaires américaines. Il comprenait 12 bâtiments de bois et de pierre, qui avaient été utilisés par les Français comme quartiers pour les troupes en formation. En plus de ces casernes, un nouveau bâtiment chirurgical de brique et de pierre et des quartiers pour le personnel ont été construits. La capacité totale était de 700 lits. Il a cessé de fonctionner le 3 avril 1919.

• L’École d'observation par ballons captifs au lieu dit de Corn Er Hoët (coin du bois en Breton)

Image

• Terrain d'aviation (Aerial Artillery Observation Schools N° 2) sur Locqueltas

Image

Re: Dépôts 151e RI et 148e RI

Publié : mar. févr. 19, 2019 8:30 am
par plessis balisson
Bonjour,

A t'on une date d'implantation du dépôt du 151éme et 351éme RI a Quimper, et dans quelle ville avoisinantes était dépliées les compagnies ,26,27,28,29,et 30.
La 25 éme était à Douarnenez (compagnie d'instruction) tout comme la
la 27éme à Audierne, Mais j'ai un CPA datée du 8 aout 1915 d'un soldat du 151éme 27éme comp écrite de Douarnenez. Il est possible que les soldats faisaient la navette entre les 2.
la 26, 28,29 et 30? je cherche leur affectation
merci d'avance
Alain