un dilemme Agosto-Charraud

p Lamy
Messages : 964
Inscription : ven. juin 01, 2007 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par p Lamy » jeu. janv. 31, 2008 10:48 am

Bonjour,
effectivement on a un joli panachage de tenues, képis 1914 bleu horizon, mélange de bandes molletières et de jambières en cuir noir de l'ancienne tenue, capote poiret et gris de fer bleuté mle 1877, mélange de cartouchières et bretelles de suspension de cuir fauve et de cuir noir. Milieu ou fin 1915 sont de bonnes dates pour cette image. Il fallait bien épuiser les stocks des anciennes tenues...
Pour la petite histoire, Monsieur Christophe, ancien malgré-nous né en 1899, aujourd'hui décédé a fait son instruction en Allemagne de juin 1917 à février 1918 en tenue bleue. Il n'a revêtu la tenue Feldgrau que pour monter au front de l'Ouest, fin février 1918.
De même, un ancien de mes voisins aujourd'hui décédé, a fait deux mois de courtes classes en mai et juin 1940 et m'a affirmé avoir porté des tenues gris de fer bleuté de 1914 durant cette période. Toute confirmation à ce propos serait la bienvenue.
Cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

asiate
Messages : 219
Inscription : jeu. oct. 21, 2004 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par asiate » ven. févr. 01, 2008 5:22 pm

J'interviens peu sur le forum par manque de temps (et d'adsl aussi...) Faute de tenues gris de fer bleuté, voici une jolie capote Poiret portée pendant l'instruction du 3e puis 23e Régiment de Marche de volontaires Etrangers au camp de Rivesaltes fin 39 - début 1940... On lui a quand même mis des boutons dorés demi-sphériques pour faire plus riche !

Image

Avatar de l’utilisateur
joel guyonneau
Messages : 1487
Inscription : mar. oct. 19, 2004 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par joel guyonneau » ven. févr. 01, 2008 8:09 pm

bonsoir
je possede une carte photo d un groupe de soldats du 20e RI (datee du 12 octobre 1918 "souvenir de la classe 1919"). ces soldats portent soit le kepi 1884 soit le bonnet de police d'avant guerre. ils ont des molletieres ou des guetrons et tous portent le bourgeron blanc.
alors la photo à l origine de cette discussion peut tres bien dater de 17 ou 18...
cdlt

pierreth1
Messages : 1688
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par pierreth1 » lun. févr. 04, 2008 8:50 pm

Bonsoir,
De tout temps les armees ont utilise les vieilles tenues et parfois des armes anciennes pour l'instruction. dans les annees 80 je me souviens du port de treillis modeles 47 pour certains exercices et meme de l'emport de fusils garand reformes lors de certains exercices aquatiques
En 84 certaines unites de mobilisation du service de sante possedaient encore en dotation des MAS 36 alors que l'on s'appretait a abandonner partout le 49/58 au profit du FAMAS, j'ai des photos d'un de mes grand peres au milieu des annees 30 lors d'une de ses periodes de reserve en bleu horizon
cordialement
Pierre
pierre

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8311
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par Charraud Jerome » lun. févr. 04, 2008 9:13 pm

Bonsoir
Le béotien que je suis s'étonnait finalement d'une chose somme toute anodine. Merci à tous de vos informations.
Plus j'essaye de progresser en uniformologie, finalement, plus les contre-exemples apparaissent. Pas gagné, cette affaire là !!!!

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
fredo64
Messages : 886
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par fredo64 » mar. avr. 02, 2013 4:35 pm

Bonsoir,
En 84 certaines unites de mobilisation du service de sante possédaient encore en dotation des MAS 36
cordialement
Pierre
bonjour,
l'EFISO de Nîmes possédait encore des MAS 36 en 92/93.
la première prise en main se fit sans cartouches, dans la position du tireur couché, dans la cours de l'escadron. tour à tour, nous devions crier "PAN" pour simuler le départ du coup, pendant que l'instructeur donnait un grand coup de pied dans le canon de l'arme ... pour simuler le recul.
les clavicules de certains s'en souviennent sûrement encore :)

cdlt,
fred.
"Si Dieu voulait interdire de boire, aurait-il fait vin si bon?" (Richelieu).

bbk
Messages : 9
Inscription : jeu. août 13, 2015 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par bbk » sam. janv. 30, 2016 6:09 pm

bonjour que vous inspire cette photo prise probablement à l'été 1915 à Chartres, 150e RI. Je cherche à identifier le plus grand des deux, connaissant déjà le petit. Mefrci de votre aide
bbk

bbk
Messages : 9
Inscription : jeu. août 13, 2015 2:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par bbk » sam. janv. 30, 2016 6:10 pm

Image
bbk

Avatar de l’utilisateur
fred S
Messages : 276
Inscription : lun. févr. 18, 2013 1:00 am

Re: un dilemme Agosto-Charraud

Message par fred S » jeu. mars 08, 2018 10:48 pm

Charraud Jerome a écrit :
mer. janv. 30, 2008 11:15 pm
Bonsoir

Avez vous d'autres exemples flagrants d'utilisation hors norme (hors dates) d'uniformes?

Cordialement
Jérôme Charraud

Bonsoir à toutes et tous,
Jérôme, je déterre ce vieux sujet.
Voici en premier lieu deux photos de la classe 1917 du 83e R.I, on retrouve un peu de tout, tant pour les hommes que pour l'encadrement.
La troisième photo a été envoyée le 31 octobre 1918 par un soldat du 83e R.I: Il est entouré d'hommes d'autres régiment du sud-ouest, là encore il y a panachage entre du bleu horizon et des pièces d'uniformes d'avant guerre.

Image
Image
Image
Cordialement,
Fred.
Je suis preneur de tous docs ou photos sur le 83ème RI

Répondre

Revenir à « A l'arrière »