Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3115
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Message par monte-au-creneau » dim. févr. 14, 2016 12:14 am

* * * * L ES C O M M A N D E M E N T S D U P O I L U * * * *

Mon cher Poilu, tu trouveras
Que c'est dur, au commencement !

Tout d'abord, tu t'habitueras
À tirer vite et proprement.

Ta baïonnette fourbiras
Pour qu'elle pique hardiment.

Terrassier, bûcheron seras
Tailleur, guerrier pareillement.

Les boches dégringoleras
Pour le plaisir uniquement !

Certains jours, tu te serreras
La ceinture complétement !

Si tu peux, tu te laveras
Au moins deux fois mensuellement.

Jamais tu ne te laisseras
Aller au découragement.

De temps en temps tu songeras
Que ça se tire tout doucement.

Et puis, s'il le faut, tu mourras
Pour la France, tout simplement.

******************************************************
*
*
*
*
*
*





NOTA : je ne connais pas l'auteur de cette suplique. Et je ne l'ai pas trouvé sur internet ! Ni en image, ni en texte.

Merci et au revoir.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3115
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Message par monte-au-creneau » dim. févr. 14, 2016 12:20 am

Versions moins cyniques et politiquement correctes :

ImageImageImage

Voire carrément digne du bourrage de crâne :

Image
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6369
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Message par Arnaud Carobbi » dim. févr. 14, 2016 9:14 am

Ce sujet a été déplacé de la catégorie Forum Pages d'Histoire vers la categorie Pages 14-18 : Les arts et la guerre par Arnaud Carobbi
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3115
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Message par monte-au-creneau » dim. févr. 14, 2016 11:53 am

Bonjour Arnaud Carrobi,

En fait, j'avais classé ce poème dans la catégorie "faits d'histoire" (dénommée "pages d'Histoire") car, pour moi, il représente les prémices aux mutineries, et il est bien révélateur de la lassitude des poilus et de l'ingratitude qu'ils ressentaient. Bien plus qu'une simple réflexion d'un poilu-poète. Auteur et date inconnus. Poème extrait d'une émission TV.

Ce petit poème est la réplique assez cinglante et désabusée aux autres "dix commandements" publiés en carte postale et qui sont la version "officielle" et approuvée, et qui sont à la gloire de Joffre, du pinard et de la Rosalie ("Joffre tu adoreras" -sic-) !

D'ailleurs, un sujet existait déjà sur les "dix commandements des poilus". Et c'est vous-même Joël Huret qui l'avez sorti de la catégorie "Arts de la guerre" pour le mettre dans la catégorie "Faits d'Histoire" : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... tm#t109560

Enfin, on peut aussi comprendre cette petite supplique comme un "art de la guerre". Je ne dis pas ça à mal.

Merci.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6369
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Et puis, s'il le faut, tu mourras, pour la France, tout simplement.

Message par Arnaud Carobbi » dim. févr. 14, 2016 12:03 pm

Bonjour,

Non, je ne suis pas la personne qui a déplacé l'autre sujet, relisez bien le fil. D'ailleurs pourquoi ne pas avoir mis votre contribution à la suite de ce long échange ?
Il n'y a pas de catégorie "faits d'histoire", mais... "autre".
Libre à vous d'interpréter ce poème à votre façon, reste que sans date, sans source et sans auteur, difficile d'en faire "les prémices aux mutineries, et il est bien révélateur de la lassitude des poilus et de l'ingratitude qu'ils ressentaient". Vous l'avez bien trouvé quelque part ce texte. Avec une simple recherche dans un moteur de recherche, on en retrouve la source... https://archive.org/details/dictionnairedest00pariuoft

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Répondre

Revenir à « Poésie »