Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Arts graphiques - cinéma - musique & chansons - poésie - danse -
garance.
Messages : 949
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par garance. » dim. janv. 24, 2021 1:57 pm

Bonjour à tous
Je regarde tjrs ce film le coeur serré, en me demandant tout de même s'il y a des faits avérés ou non, et si des témoignages connus ont été publiés

- l'histoire elle-même : y a-t-il eu des femmes croyant dur comme fer à la survivance de leur conjoint alors que tout semblait être contraire, avec une conclusion aussi heureuse que dans le film ?

- la femme qui tue après-guerre le tueur de son ami et le colonel ou général qui a caché la grâce présidentielle, avéré ou romancé ?

- les anciens combattants devenus amnésiques, ont-ils pu rejoindre leur foyer ultérieurement ?

- le crucifix qui pendouille avec un seul bras, je crois que c'est tiré d'une photo célèbre

- le cheval dans l'arbre aussi sauf erreur

merci d'avance pour vos réponses
Dernière modification par garance. le dim. janv. 31, 2021 8:59 am, modifié 1 fois.
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
Yans83
Messages : 548
Inscription : mer. juin 04, 2008 2:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par Yans83 » dim. janv. 24, 2021 6:29 pm

Bonjour
Je réponds en partie à votre première question avec un exemple concret.
Au cours de mes recherches sur les soldats de ma commune, j’ai retrouvé celle qui était probablement la dernière pupille de la nation de ma ville. C’était en 2013. Elle me raconta que sa mère, bien que remariée après guerre, pensa toute sa vie que son premier mari avait été fait prisonnier, commotionné par une explosion, et que, donc amnésique, refit sa vie en Allemagne.
Je suppose que la veuve songea cela pour se réconforter, elle et sa fille qui n’avait que 1 mois et demi quand son père disparut à Vassincourt.
Cette dernière, qui survécut à la grippe espagnole, que j’allais visiter régulièrement et pour laquelle j’avais une profonde affection, est décédée en janvier 2017 dans sa 103è année.
Crdlmt
Yannis

mouilly
Messages : 42
Inscription : ven. sept. 25, 2009 2:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par mouilly » mar. janv. 26, 2021 10:55 am

Bonjour à tou-te-s,

A propos du jeu des erreurs, et autres anachronismes, de cette fiction, la discipline militaire en toile de fond de l'énigme me rappelle plutôt le début du conflit :

"22 janvier 1915.
Réunion à Aubigny. Des 40 soldats d'une unité voisine qui se sont mutilés à une main avec un coup de fusil, Pétain voulait en faire fusiller 25. Aujourd'hui il recule. Il donne l'ordre de les lier et de les jeter de l'autre côté du parapet aux tranchées les plus rapprochées de l'ennemi. Ils y passeront la nuit. Il n'a pas dit si on les y laisserait mourir de faim. Caractère énergie ! Où finit le caractère et où commence la férocité, la sauvagerie !"
Mémoires du général Fayolle.
Source : général André Bach, Fusillés pour l'exemple 1914-1915, p. 468.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par monte-au-creneau » dim. janv. 31, 2021 8:20 am

mouilly a écrit :
mar. janv. 26, 2021 10:55 am
...Pétain donne l'ordre de les lier et de les jeter de l'autre côté du parapet aux tranchées les plus rapprochées de l'ennemi. ...
Bonjour,
Clery a dit ceci sur ce sujet, ici : viewtopic.php?f=23&t=72880&p=531560&hil ... es#p531560
Il me semble que le maréchal Fayolle l'évoque dans ses "Cahiers secrets"
Alors qu'il commande la 70ème DI, son chef commandant le 33ème corps, donc le maréchal Pétain aurait fait jeté des hommes attachés par des fils de fer dans le no man's land (sans conseil de guerre ni jugement)
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par monte-au-creneau » dim. janv. 31, 2021 9:01 am

garance. a écrit :
dim. janv. 24, 2021 1:57 pm
Bonjour à tous
Je regarde tjrs ce film le coeur serré, en me demandant tout de même s'il y a des faits avérés ou non, et si des témoignages connus ont été publiés

- l'histoire elle-même : y a-t-il eu des femmes croyant dur comme fer à la survivance de leur conjoint alors que tout semblait être contraire, avec une conclusion aussi heureuse que dans le film ?

- la femme qui tue après-guerre le tueur de son ami et le colonel ou général qui a caché la grâce présidentielle, avéré ou romancé ?

- les anciens combattants devenus amnésiques, ont-ils pu rejoindre leur foyer ultérieurement ?

- le crucifix qui pendouille avec un seul bras, je crois que c'est une photo célèbre

- le cheval dans l'arbre aussi je crois

merci d'avance pour vos réponses
Bonjour,

- CHEVAL DANS L'ARBRE : oui, photo célèbre. On attend qu'un internaute la retrouve et nous la montre ici.

- CRUCIFIX QUI PENDOUILLE AVEC UN SEUL BRAS : idem

- COMBATTANT AMNESIQUE QUI AURAIT REJOINT SON FOYER : ?
Le cas médiatique est celui du "soldat inconnu vivant" qui n'a jamais retrouvé la mémoire et qui est mort de faim dans un asile psychiatrique lors du deuxième conflit mondial.

- LA FEMME QUI TUE LE TUEUR DE SON AMI : peu plausible, mais qui sait ?

- LA FEMME QUI TUE LE GENERAL QUI A DETRUIT LA GRACE PRESIDENTIELLE : Il me semble avoir lu des cas où la grace présidentielle avait été accordée et non transmise à temps : à rechercher, mais où ?

- FEMME CROYANT A LA SURVIVANCE DE LEUR CONJOINT : très possible puisque de très nombreuses familles voyaient leur mari ou leur proche en la personne du "soldat inconnu vivant" cité plus haut.
Anthelme Mangin, né Octave Félicien Monjoin le 19 mars 1891 à Saint-Maur (Indre), et décédé ... Jean-Yves Le Naour, Le Soldat inconnu vivant, Hachette, 2002
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

garance.
Messages : 949
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par garance. » dim. janv. 31, 2021 3:37 pm

Merci Monte-au-créneau
Pour la grâce présidentielle arrivant à temps mais retardée et donc trop tard; il y a une scène identique dans le Pantalon, à cause de galères mécaniques
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
Yans83
Messages : 548
Inscription : mer. juin 04, 2008 2:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par Yans83 » dim. janv. 31, 2021 4:18 pm

Bonjour

CHEVAL DANS L'ARBRE : oui, photo célèbre. On attend qu'un internaute la retrouve et nous la montre ici.

Ici :
https://www.geneanet.org/cartes-postales/view/7644100#0

Serait à priori parue dan sur numéro de Sur le Vif
https://unmondedepapiers.com/2015/07/10/

Crdlmt
Yannis

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par monte-au-creneau » ven. févr. 05, 2021 8:07 am

Bonjour et merci pour ces compléments.

- La grace présidentielle arrivant trop tard est donc celle d'un film de cinéma. Le cas réel s'est-il produit ?

- Les 2 mains arrachées tenant un fil de fer barbelé : image provenant aussi d'un film de cinéma. Cette image est visible dans le très bon docu TV "Somme : la bataille insensée" (diffusé le 01/07/2016 par France3) : malheureusement inacessible sur internet.

Cette image des 2 mains arrachée est cependant visible ici à 1 mn et 44 s : https://www.dailymotion.com/video/x4gn22z

- Cheval projeté dans un arbre. Il y a aussi celle de l'homme projeté dans un arbre... Photo que j'ai publiée quelque part sur ce forum...
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

jobdx
Messages : 265
Inscription : mer. juil. 11, 2018 2:17 pm

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par jobdx » jeu. févr. 18, 2021 10:59 am

monte-au-creneau a écrit :
ven. févr. 05, 2021 8:07 am
Bonjour et merci pour ces compléments.

- La grace présidentielle arrivant trop tard est donc celle d'un film de cinéma. Le cas réel s'est-il produit ?
Oui le cas s'est produit avec les caporaux fusillés de Souain.
Suite à leur demande de recours en grâce la peine de mort a été commuée en "travaux forcés" ....mais la décision est arrivée trop tard et les 4 caporaux ont donc été fusillés deux heures avant le retour du résultat du recours en grâce.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3612
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Dimanche de fiançailles... Jeu des erreurs

Message par monte-au-creneau » lun. févr. 22, 2021 6:38 pm

jobdx a écrit :
jeu. févr. 18, 2021 10:59 am
... la peine de mort a été commuée en "travaux forcés" ....mais la décision est arrivée trop tard et les 4 caporaux ont donc été fusillés deux heures
Bonjour,

Etrange... Je n'ai pas souvenir d'avoir lu ça (dans le livre de Jacqueline Laisné "Pour l'honneur de THéO et des caporaux de SOUAIN fusillés le 17 mars 1915").
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « LES ARTS & LA GUERRE »