Page 2 sur 2

Re: Joyeux Noel le film

Publié : lun. juil. 06, 2020 5:03 pm
par monte-au-creneau
... la scène en question ... :lol:

Image

Re: Joyeux Noel le film

Publié : mer. juil. 08, 2020 8:43 am
par garance.
bonjour
ce qui me frappe tjrs c'est la propreté immaculée des uniformes
ils sortent de chez le teinturier plutôt que d'une tranchée boueuse
à bientôt
Garance

Re: Joyeux Noel le film

Publié : jeu. juil. 09, 2020 12:08 pm
par humanbonb
Bonjour,
Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un film !
Pour ma part, il m'avait plutôt plu à l'époque et quoi qu'on en dise, il a au moins le mérite d'exister.

Cdlt.

Re: Joyeux Noel le film

Publié : jeu. juil. 09, 2020 4:17 pm
par monte-au-creneau
Bonjour,

Certes, il ne faut pas s'attacher à la plausibilité des faits montrés à l'image, mais il faut s'attacher au thème profond et théatral...

Ce que je reproche à la Télévision, principalement France2 et France3, qui profitent d'argent publique, c'est de toujours nous rediffuser sans cesse les mêmes navets (gratuits), de la part de gens perclus de conventionalisme et d'habitudes et qui d'année en année, nous ressortent toujours les mêmes schémas... et les mêmes films... Surtout ne rien changer : La soupe aux choux, Joyeux Noël, etc.

En 2013, je m'étais demandé si, à l'occasion du centenaire, "on" allait oser nous passer un film qui n'a été diffusé qu'une seule et unique fois par la télévision, en 35 ou 40 ans. "On" avait 5 ans pour ça... Eh bien non. On ne l'a jamais rediffusé : Oublié par les responsables de la télé.


Ce film, il se trouve que maintenant il est accessible sur internet et donc, ce n'est plus la peine de le diffuser à la télé. il s'agit de celui là : https://www.dailymotion.com/video/x4pmc2t

Re: Joyeux Noel le film

Publié : lun. déc. 14, 2020 11:35 am
par monte-au-creneau
monte-au-creneau a écrit :
mar. juin 30, 2020 10:57 am
il est certain que ce film va repasser aux prochaines vacances de Noël :lol:
Bonjour,

Ce film repasse ce soir (TNT canal 20 TF1-Séries-Films, 21H00), soit moins de 6 mois après sa dernière et énième diffusion.

On s'attachera à la symbolique plus qu'à la réalité des scènes !


QUESTION SUBSIDIAIRE : des femmes dans les tranchées, c'est arrivé ! Mais quand, où et pour quelle raison ?

Re: Joyeux Noel le film

Publié : dim. janv. 17, 2021 11:15 am
par monte-au-creneau
Bonjour et désolé de parler tout seul sur un forum, mais je veux reparler du fait que des soldats sont sortis des tranchées avec un sapin sur lequel il y avait des bougies allumées

Plus haut j'ai dit que c'était irréaliste. Or , un témoignage d'un soldat allemand indique que ce fait se serait effectivement bien passé : des soldats étaient sortis de leur tranchée avec un sapin qui portait sur ses branches des bougies allumées !

Ce soldat allemand dit :"La nuit de Noël, nous étions dans la tranchée en première ligne, comme un autre jour, quand nous vîmes par-dessus les lignes françaises un sapin que les Français hissaient au-dessus du parapet. Il portait des bougies qui éclairaient la nuit et on y avait accroché des paquets de tabac et des boîtes de chocolat. "Regardez, disaient les Français, tout cela est pour vous ! Venez nous voir ! Posez vos fusils et venez nous rejoindre !". Aucun Allemand ne tirait. Les sentinelles avaient reçu l'ordre de ne rien faire."

Source : http://humanbonb.free.fr/indexLouisSchweitzer.html

Dont acte. Réalité ou embellisement de la réalité ? On ne saura jamais !

Re: Joyeux Noel le film

Publié : mar. janv. 19, 2021 9:30 pm
par Stephan @gosto
Bonsoir,

Pour rompre votre monologue... ;-)

J.M.O. du 74e R.I. - 25 décembre 1914.
Dans la matinée, un certain nombre d'allemands sont sortis de leurs tranchées sans arme et en levant les bras. Quelques-uns d'entre aux portaient des petits sapins comme arbre de Noël. Quelques-uns de nos hommes, voyant cela, sont également sortis de leurs tranchées.
Dans le même secteur (le long de la route 44, au nord immédiat de Reimns), un peu plus au sud, devant le 274e R.I., Mercel Dupont[Béchu], du 7e chasseurs, note ["en campagne", Plon], dans la nuit du 24 au 25 :
- Eh bien, les voilà qui illuminent maintenant.

Je saute sur la banquette en terre. Effectivement, en trois endroits différents, loin de nous, des lumières brillent. En regardant attentivement, je devine le motif de cet éclairage tout à fait inusité en arrière des tranchées. Ce sont d'immenses sapins amenés là-bas à la faveur de la nuit et qui sont illuminés merveil-leusement. A la jumelle je les distingue parfaitement, je distingue même des ombres qui s'agitent en dan-sant tout autour. Des murmures de voix, des cris de joie lointains arrivent jusqu'à nous. Comme tout cela est bien prévu et agencé ! Ils ont poussé le raffinement jusqu'à amener l'éclairage électrique dans les branches de leurs arbres de Noël, afin d'éviter que nos artilleurs s'en servent comme d'un facile point de mire. En effet, de temps à autre, brusquement, toutes les lumières du même sapin s'éteignent et ne se rallument que quelques minutes après.
Du côté des allemands, dans le même secteur toujours, il est également question de sapins :
En décembre 1914, le 78e est en secteur en avant de Courcy, face aux hauteurs de Saint-Thierry. L’auteur de l’historique relate, le jour de Noël, un incident d’un genre tout particulier survenu sur le front du régiment voisin, le 15e d’infanterie de réserve.
Au cours de la matinée – « une belle et claire matinée d’hiver » – un soldat allemand, porteur d’une branche de sapin enrubannée, sort de la tranchée et tend cet « arbre de Noël » aux fantassins française postés en face. Un « poilu » [dans le texte] courageux – sinon discipliné, ajouterons-nous – vient au devant de lui, accepte le présent, serre la main de son adversaire auquel, pour ne pas être en reste, il offre une rasade de son bidon.


Toujours du côté des allemands, à propos des sapins illuminés :
"Le 23 décembre au soir, on a envoyé de façon inattendue notre 2ème bataillon en première ligne car un ordre du général JOFFRE avait été trouvé cinq jours auparavant, faisant craindre une attaque ennemie pour Noël. Depuis des semaines déjà, un ingénieur de chez nous avait collecté des ampoules de lampes-poche hors d’usage, ainsi qu’une douzaine de piles électriques. Il avait relié entre elles les ampoules et en avait décoré un sapin."
(Source, bulletin de Bretagne 14-18)

Bonne fin de soirée.
Stéphan

Re: Joyeux Noel le film

Publié : mer. janv. 20, 2021 8:29 am
par pierreth1
Bonjour,

Concernant les s apins, il faut déja tenir compte de ce que représente le sapin de noel dans les pays de culture germanique (dont l'Alsace)
Nombre de chants de noel font référence au sapin et pas seulement O Tannenbaum (traduit bien plus tard en mon beau sapin) mais aussi par exemple Am Weihnachtsbaum die Lichter brennen ces deux chants célèbrant plus le sapin que la naissance du Christ...
Lors notamment de la première année de guerre tout a été fait pour que les troupiers puissent célébrer noel et des sapins ont été effectivement envoyé y compris sur le front. lorsqu'il n'y avait pas de lampe éléctrique le sapin etait décoré de bougies, cette pratique etait encore courante dans les années 60 et personnellement jusque vers 1967 enfants nous allumions les bougies, ne pas oublier qu'il faisait nettement plus froid dans les appartements et que les sapins n'etaient pas alors coupes fin octobre!)
Donc des bougies sur le front sur des sapins c'est cohérent
je joins quelques adresses de sites permettant de voir des sapins avec des soldats allemands
https://www.welt.de/geschichte/article1 ... klang.html
https://www.paz-online.de/Kreis-Peine/L ... 1000-Worte
https://www.alamy.de/stockfoto-ersten-w ... 75526.html
https://www.faz.net/aktuell/politik/der ... 27096.html
https://www.schwarzwaelder-bote.de/inha ... ce97a.html
https://www.hna.de/politik/weihnachten- ... 64241.html
https://www.faz.net/aktuell/politik/der ... 27096.html
Bien sur on pourra toujours argumenter que ces cartes postales ne correspondent pas à des photos prises en première ligne, mais nombre de photos de l'époque sont des reconstitutions faites à l'arrière, mais elles représentent ce qui s'est fait.

sur le site: https://blog.wkgo.de/2019/12/16/ein-wei ... tsoldaten/ vous pouvez voir un colis postal avec un sapin destine à un soldat du front (des bougies y sont fixées)

Pour un "français de l'intérieur" que l'on puisse avoir envoyé au front des sapins et que la poste militaire ait pu s'en charger peut sembler ahurissant, mais la symbolique du sapin est importante pour la majorite des allemands: on se reunit autour du sapin, on chante autour du dapin, à titre annecdotique nous maintenons cette tradition en famille et nous utilisons toujours le fascicule édité en "avec l'autorisation de sa majesté le kaiser et roi de Prusse", qui se transmet dans la famille...

J'ai une photo de mon grand père sur le front de l'est prise à noel 1915 et lui et ses camarades sont réunis dans une salle autour d'un sapin avec mon grand père jouant du violon.

Cordialement

Pierre