L'invention du camouflage

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » jeu. mai 09, 2013 12:03 am

Bonsoir,

Dans la Revue "14-18", numéro de mai 2013, Madame Cécile Coutin publie un important article "Le Camouflage au cours de la Grande Guerre" qui reprend les principaux arguments développés dans son livre, récemment publié.
On retrouve l'éternel argument du peintre Guirand de Scevola, "inventeur" à l'automne 1914 du camouflage à Pont-à-Mousson autour d'une pièce de 155 L.Il serait d'ailleurs intéressant de connaître la date exacte de cette "invention" car les 155 L de Bange ont paru sur le front bien après la bataille de la Marne.

Je livre quelques pistes de réflexions sur des faits dont les curieux pourront trouver la trace dans plusieurs JMO et dans les archives du Camp Retranché de Paris (C.R.P):

-le 28 septembre 1914: un ordre du général Gallieni demande aux unités d'artillerie du Camp Retranché de Paris de "diminuer la visibilité des batteries contre les observations à terre" en supprimant les arêtes vives et les différences de teinte sur le terrain environnant.

-le 4 octobre 1914: le général Desaleux, commandant de l'artillerie du C.R.P, ordonne au général, commandant l'artillerie de la Zone Sud du C.R.P "d'étudier de quelle couleur il conviendrait de peindre le matériel des batteries de place pour en diminuer la visibilité aux yeux des observateurs aériens".

-le 9 octobre 1914: suite à des reconnaissances aériennes françaises des batteries en construction dans le Camp Retranché de Paris, le Gouverneur remarque que celles-ci sont très visibles et demande de les masquer.

-le 24 octobre 1914: le général Gallieni ordonne de "faire des essais de peintures de pièces uniformes par batterie: vert sale, mousse, feuille morte, gris, etc...".A l'issue, l'observation aérienne indiquera la couleur à adopter "qui pourra d'ailleurs varier suivant la nature du sol ou de la plateforme".

On peut donc s'interroger sur la primauté de ces ordres donnés par le général Gallieni par rapport aux expériences de Toul qui me semblent plus tardives.Il serait aussi intéressant de trouver l'inspirateur de ces directives du général Gallieni, militaire de carrière ou peintre mobilisé?
Une chose est certaine, les "initiatives" de Gallieni dans les domaines "nouveaux", tels que l'utilisation de l'aviation armée, de l'aviation de chasse, les trains blindés, le "camouflage", etc...n'ont jamais reçu un bon accueil au G.Q.G de Joffre, surtout à l'issue de la bataille de la Marne.
Il serait néanmoins intéressant de chercher quels sont ces "camoufleurs" avant la lettre!
Cordialement,
Guy François.


chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par chanteloube » jeu. mai 09, 2013 2:27 pm

Bonjour Guy François,
Vous me semblez bien modéré en écrivant ceci:
"Une chose est certaine, les "initiatives" de Gallieni dans les domaines "nouveaux", tels que l'utilisation de l'aviation armée, de l'aviation de chasse, les trains blindés, le "camouflage", etc...n'ont jamais reçu un bon accueil au G.Q.G de Joffre, surtout à l'issue de la bataille de la Marne"
Leurs rapports, si l'on en croit les contemporains, étaient beaucoup beaucoup plus tendus....mais vous le savez certainement.
Joffre, et son entourage de jeunes loups biens pensants, supportaient difficilement que l'on "pense" autrement qu'eux... Bonne journée. CC

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » mar. juin 03, 2014 7:59 pm

Bonjour,

Voici un canon de 120 L modèle 1878 de Bange appartenant à une batterie du Camp Retranché de Paris, "camouflé" en exécution des ordres du général Gallieni à l'automne 1914.
Qui étaient les "camoufleurs" du Camp Retranché de Paris à l'ouvrage au moins un mois, voire deux, avant les réalisations similaires de Guirand de Scevola dans l'Est de la France?
Image
Canon de 120 L de Bange "camouflé" dans une batterie du CRP en 1914.

Cordialement,
Guy François.

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » jeu. nov. 10, 2016 11:29 pm

Bonsoir,

Au concours du camouflage le plus stupide et le plus inutile, cette "œuvre", appliquée au canon de 32 cm modèle 1870-81 P 3037 "Bourrasque" du 9e Groupe de 32, mérite assurément le premier prix!
Image
Je ne sais si l'homme au chapeau est l'auteur de cette œuvre magistrale où l'on distingue un moulin et des arbres!
On peut se demander ce qu'en pensaient les artilleurs et la hiérarchie. Il semble pourtant d'après des vues d'immédiat après-guerre que cette immortelle œuvre du Service du Camouflage ait traversé au moins l'année 1918.
On aimerait aussi connaître l'avis du colonel de Fossa, apôtre de la simplicité des couleurs de camouflage (terre de Sienne) et de la "casse" des formes, sur "l'efficacité militaire" de ce camouflage...
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4676
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par Yv' » jeu. déc. 28, 2017 4:22 pm

Bonjour à tous,

L'instruction du 2 avril 1918 citée par Guy il y a cinq ans a été mise en ligne sur Gallica.

Texte : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9924439
Planches : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k992441j

Bonne lecture.
Yves

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » ven. déc. 29, 2017 5:46 pm

Bonsoir,

Pour alimenter un peu ce sujet, je joins une photographie de la collection de Maurice Sublet montrant des soldats français à Auchonvillers (Somme) en mai 1915.
Nous sommes évidemment assez loin de la guerre en pantalon rouge!
Il ne faut jamais être trop en avance sur son époque, voilà une tenue camouflée qui, avec 25 ans d'avance, n'a rien à envier aux tenues germaniques de l'an 1940!
Image
Soldats français à Auchonvillers (Somme) en mai 1915.

Cordialement,
Guy François.

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » sam. mai 05, 2018 5:28 pm

Bonsoir,

Grâce à Maurice Sublet, je joins trois photographies montrant d'illustres "camoufleurs" au travail en mars 1915 à Bray-sur-Somme.

-sur le premier cliché pris rue de Cappy à Bray-sur-Somme sont visibles Abel Truchet, Cuinier et Guirand de Scévola, de l'équipe des premiers "camoufleurs" officiels, auprès d'un canon de 75 qu'ils viennent de camoufler. L'officier visible est le lieutenant Vialla, Guirand de Scévola est encore sous-officier et porte un képi avec lunettes remontées, il est déjà officier de la Légion d'Honneur à titre civil:
11.jpg
11.jpg (165.35 Kio) Consulté 253 fois
Bray-sur-Somme, mars 1915.

-sur le second cliché, on distingue le chef d'escadron Christmann, le camoufleur Cuinier et, derrière le masque du canon de 75, l'illustre Forain est en plein travail de camouflage. Le chef d'escadron Christmann était affecté au début de la guerre à l'Atelier de Puteaux (APX), je ne sais pas s'il est toujours en 1915 dans la même affectation ou s'il assure un commandement au front:
12.jpg
12.jpg (156.32 Kio) Consulté 253 fois
Bray-sur-Somme, mars 1915.

-enfin, sur le troisième cliché, le chef d'escadron Christmann admire sur le front de la Somme le travail de camouflage d'un canon de 75 et d'un caisson réalisé par les "camoufleurs" précités. Le travail est sérieux à cette époque précoce:
13.jpg
13.jpg (153.09 Kio) Consulté 253 fois
Front de la Somme, mars 1915, canon de 75 et caisson camouflés.

Cordialement,
Guy François.

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » jeu. mai 17, 2018 9:05 am

Bonjour,

Un avis autorisé du chef de bataillon Regnault, fils du général Regnault, dans la Revue d'Artillerie, tome 124, n°2 d'août 1939, confirme l'origine de l'invention du camouflage exposée dans le premier message de la page 1 du présent sujet:
RA.jpg
RA.jpg (207.25 Kio) Consulté 176 fois
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 389
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par Inouk44 » mer. juil. 18, 2018 1:38 pm

Bonjour à toutes et à tous,
en effectuant des recherches sur "la danse", je suis tombé sur quelques peintres dont les services ont été utilisés pour "camoufler" ou "dissimuler" des armements ou des bâtiments.

Du côté autrichien :EGER-LIENZ Albin (1868-1926).
Au début de la Première Guerre mondiale, Egger-Lienz était déjà un artiste établi. Fin avril 1915 - avant la déclaration de guerre de l' Italie et de la Hongrie par l' Italie - Egger-Lienz rejoignit les tireurs tyroliens , une troupe appartenant principalement à des recrues qui ne faisaient pas l'objet d'une convocation générale. (...) Le peintre a été utilisé pour le travail de shunting(?) et de camouflage des casemates .

Que signifie le terme "shunting" utilisé dans ce texte?

Cordialement.
Daniel
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

ALVF
Messages : 5720
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'invention du camouflage

Message par ALVF » mer. juil. 18, 2018 6:02 pm

Bonsoir,

En lisant le texte allemand original, on peut faire mieux que le "Gougueule translate"!
Je traduis ainsi les mots et verbes concernant l'emploi du peintre pendant la guerre:
-Schanzarbeit: travail de fortification (ou de retranchement), c'est mieux que "shunting"!
-Tarnen: là, la traduction est bonne: camoufler.
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »