La garde civile

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » sam. févr. 04, 2012 1:34 pm

Bonjour à tous,


il semble qu'en 1914, le gouvernement créa la garde civile. Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus ? Objectifs, moyen, durée, efficacité ?

Merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6305
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: La garde civile

Message par Arnaud Carobbi » sam. févr. 04, 2012 3:48 pm

Bonjour,

Si on trouve facilement trace de la garde civique belge, organisée officiellement, il en va tout autrement d'une garde civique (ou civile) française. Elle a pourtant existé.
Un inventaire es Archives nationales indique :
Garde civile, corps éphémère en 1914 : 12840-12841.
Garde communale, corps éphémère en 1913-1915 : 12840-12841.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j ... mp;cad=rja

Il s'agissait d'aider la police dont les effectifs avaient été amputés par la mobilisation. Il ne s'agit donc pas d'une unité militaire organisée, mais d'un service d'ordre auxiliaire. Les textes l'encadrant et l'organisant me sont inconnus mais ils existent (circulaires) car on en trouve trace dans différents sites d'Archives départementales.
Cette garde civile semble devoir être mise en relation avec la garde communale (1913-1915) et l'état de siège instauré en août en France. Par contre, il ne s'agit pas d'une unité mobilisée comme en Belgique mais, a priori, d'une initiative de la municipalité.
Tout cela est à confirmer.

Quelques liens : deux passages évoquent la garde civique à Compiègne (brassard, vert et dissolution notamment) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5789763m
A Frouard :
http://www.auburtin.fr/genealogie/ville ... _14_18.htm
A Taizé-Aizie :
http://www.cgcp.asso.fr/leblog/taize-ai ... e-de-1914/
A Saumur :
http://saumur-jadis.pagesperso-orange.f ... 2siege.htm
A Aulnay :
http://saumur-jadis.pagesperso-orange.f ... 2siege.htm

En tout cas, votre question a piqué ma curiosité. Grâce à la recherche effectuée pour vous répondre (j'avais lu un paragraphe sur l'existence de cette unité, mais sans avoir jamais poussé la curiosité plus loin), j'ai découvert qu'il y avait des Archives municipales à Angers et qu'il y avait une liasse sur la garde civile. Je vais y faire un tour, je pense dans un peu plus d'une semaine...

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » sam. févr. 04, 2012 4:23 pm

Bonjour Arnaud,


déjà merci pour votre réponse.
Cette question m'est aussi apparue lors d'une visite des archives départementales de la Loire, où il existait quelques liasses en 10R, série pour les organismes de temps de guerre.
Merci pour tous vos liens.
Je pense retourner aux AD, l'inventaire de la série R étant bien fait, je regarderais dans l'introduction voir les quelques renseignements que cela peut m'apporter. Je les transmettrais ici, évidemment.

Vous n'avez jamais visité les AM d'Angers ? moi qui est habité cette belle petite ville et qui m'y suis rendu à quelques reprises, je peux peut-être vous en dire plus. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé.

Cordialement
Marc

Avatar de l’utilisateur
Yans83
Messages : 501
Inscription : mer. juin 04, 2008 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Yans83 » sam. févr. 04, 2012 5:29 pm

Bonjour à tous

Tout d'abord merci à l'un et l'autre pour l'évocation de ce sujet qui précise le peu de renseignements que j'avais.
Je voulais ajouter que j'avais trouvé aux archives de ma commune la liste des volontaires pour cette garde civile qui, à Hyères, avait pour mission d'assurer le bon ordre dans le grand jardin public, les abords de la gare et tout autre lieu non-militaire, relevant d'odinaire de la police, ce qui va dans le sens de l'explication d'Arnaud concernant l'aide à la police. Ces gardes civils ont signé une déclaration de volontariat assez brève. Tous, soit une grosse vingtaine si j'ai bon souvenir, sont âgé de plus de 50 ans voire plus de 60 pour certains. La quasi-totalité ont des patronymes présents sur le MAM, sans doute des pères, des oncles... Ces retraités étaient issus de toutes les classes sociales, on y trouvait des gens de la terre comme des notables ou d'anciens artisans. L'un d'eux était avocat, son fils aîné, sous-lieutenant, fut tué au Mont Kemmel en Avril 18.
Il me semble bien possible que chaque ville de quelque importance ait pu en garder des traces administratives.

Cordialement
Yannis

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » sam. févr. 04, 2012 6:23 pm

Voilà ce que j'ai trouvé avec le lien d'Arnaud :
Deux articles du fonds d'archives du ministère de l'Intérieur la concerne. Voici ce que l'inventaire en dit :

"Les gardes civiles sont créées par décret du 7 janvier 1914 (et circulaire du 14
mars suivant) pour assurer l’ordre en temps de guerre et supprimées par décret
du 20 octobre suivant. Les gardes communales, qui ont à peu près le même
objet, sont organisées par circulaires des 5 mars et 9 juillet 1913."

Les archives liées à la garde communale semblent s'arrêter en 1915.

Dès lors pourquoi deux organismes temporaires avec peu ou près les mêmes objectifs ?

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » dim. févr. 05, 2012 4:35 pm

Dans l'inventaire de la série R des archives départementales de la Haute-Loire, sous-série 4R, accessible en ligne, on trouve ceci :


"Cette quatrième sous-série se termine par (...) la création et l'organisation des gardes communales et civiles à l'aube et au cours de la Première Guerre mondiale (4 R 224-226). Ces dernières étaient susceptibles de contribuer au maintien de l'ordre en temps de paix et de participer aux mesures de sûreté générale que l'état de guerre imposerait. Elles étaient composées de volontaires âgées de 47 à 55 ans " suffisamment robustes ", dégagés de toute obligation militaire ou n'ayant aucune affectation en temps de guerre. Les gardes communales prirent l'appellation de gardes civiles par décret du 7 janvier 1914.
En Haute-Loire, 37 détachements furent créés, 36 correspondant aux corps de gendarmerie existant dans le département, le dernier installé spécialement dans le canton de Saint-Just-Malmont qui possédait plus de 3000 habitants."

http://www.archives43.fr/arkotheque/inv ... _00000000R

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » lun. févr. 06, 2012 11:00 pm

Aujourd'hui j'ai consulté deux cotes d'archives sur les gardes civils. Entre autres, ils comprenaient le décret de création de ces gardes le 7 janvier 1914.

Voici le résumé des articles de ce dernier :

La garde civile

Article 1 – Création de corps spéciaux dans les agglos importantes et « là où l'autorité le jugera utile »
Missions : coopérer au maintien de l'ordre et participer aux mesures de sécurité générale dans leurs circonscriptions

Article 2 – Sous l'autorité du préfet

Article 3 – Composition : volontaires dégagés de toute obligation militaire et « suffisamment robustes »

Article 4 – Engagement des gardes civils peut être contracté en temps de paix.

Article 5 – Dissolution des gardes en cas d'invasion de la circonscription

Article 6 – Indemnité journalière de subsistance fixé par département.

Article 7 – Les gardes seront armés d'un revolver

Article 8 – L'insigne des gardes est un brassard de couleur verte olive avec indication du département du numéro d'ordre et du cachet de préfecture.

Article 9 – Médaille spéciale accordée aux gardes zêlés sur proposition du préfet

Article 10 – Des arrêtés préfectoraux organiseront les détachements et choisiront les chefs.

Article 11 – application par les ministres concernés René Renoult à l'Intérieur, Joseph Caillaux aux finances, et Joseph Noulens à la Guerre.


Voilà pour le décret.

J'ai pris beaucoup de documents en photos et je ne les ai pas tous analysés. Voici cependant des données supplémentaires :
La dissolution du corps des gardes civiles est prononcée le 1er novembre 1914 suite à un décret, qui abroge le décret du 7 janvier 1914. Dans la lettre adressée au président pour signer ce texte, le ministre de la guerre Millerand parle des « réels services » rendus par la garde. Néanmoins, ils ne répondent plus « aux nécessités particulières auxquelles répondaient leur organisation ». Police et gendarmerie semblent de nouveau en mesure d'assurer l'ordre.
tous les gardes n'étaient pas équipés de revolvers puisque l'achat était aux frais de la commune. Lors de la dissolution du corps en octobre, il fut demandé de restituer les revolvers aux gendarmes ou à défaut au garde champêtre. Le plus ironique c'est le cas de la commune de La Tour-en-Jarez qui lors de la restitution affirme ne pas posséder de revolvers pour ces 3 gardes, alors qu'une des activités principales de la commune est l'armurerie.
Le brassard devait aussi être restitué à la dissolution. Ce sont des brassards ainsi rendus qui sont conservés aux archives départementales et que je vous communique en photos. Néanmoins, des gardes ont demandé à conservé leur brassard « usé », en souvenir. Certains mêmes arguaient l'avoir perdu pour pouvoir le conserver.
Enfin les gardes ont un « cahier de détachement ». Ce cahier contenait trois éléments : les textes organisant la garde civile (décret, instruction interministérielle et arrêté préfectoral), un cahier annexe comprenant un état nominatif des gardes du détachement, et enfin une troisième partie comprenant les notes du chef de détachement. Tout ceci est indiqué dans l'arrêté préfectoral mais j'attends de voir un cahier pour en dire. Apparemment, ils ont été conservés dans la Loire.

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6305
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: La garde civile

Message par Arnaud Carobbi » lun. févr. 06, 2012 11:08 pm

Bonsoir Marc,

[:a caro]

Super boulot : de la question à la réponse, sur un sujet très pointu. Je pense que je ne suis pas le seul à avoir beaucoup appris de cette discussion ! Il n'y a pas la photographie du brassard, c'est en tout cas une bonne nouvelle que ces documents aient été conservés.
Y avait-il des listes nominatives ? Car en leur absence, difficile de savoir qui étaient les volontaires.
De même la liste des communes ayant eu des gardes dans le département est-elle conservée ?

Ma curiosité est encore plus piquée !
Merci beaucoup,
Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Jarkov
Messages : 51
Inscription : dim. sept. 20, 2009 2:00 am

Re: La garde civile

Message par Jarkov » lun. févr. 06, 2012 11:15 pm

Pour les photos, je les ai, mais je ne sais comment les mettre sur le forum.

Ensuite, je n'ai consulté que deux cotes d'archives. Mercredi j'accéderais à la comptabilité et aux listes qui doivent être conservées. Je vous dirai alors ce qui en est. En tout cas, les autres documents d'archives sont conservés par arrondissement et par canton. Ne les ayant pas encore consultés, je ne peux pas en dire plus.

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6305
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: La garde civile

Message par Arnaud Carobbi » lun. févr. 06, 2012 11:34 pm

Bonsoir Marc,

Lors de mes prochaines visites aux AD, je ne manquerai pas de regarder ce qu'il y a !
Pour insérer une image :
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1499_1.htm

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »