Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Avatar de l’utilisateur
stsauvien
Messages : 270
Inscription : jeu. juin 16, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par stsauvien » ven. déc. 22, 2017 7:11 pm

Bonjour à tous,

Suite à ma petite virée aux AD du Gers aujourd'hui, j'ai (je l'espère) pu résoudre l'énigme de la date posée par les photos des équipes militaires des 88e R.I et 57e R.I.
Le 88e R.I (qui venait de se défaire du 139e R.I à Cahors par une nette victoire 18-7) rencontra le 4 mai 1913 au Stade Mathalin à Auch, en demi-finale du championnat militaire, le 57e R.I (qui venait de battre le 126e R.I de Brive).
Voici le résumé du match tel qu'on peut le lire dans La République des Travailleurs :
" L'équipe du 88e de ligne a battu dimanche en demi-finale du championnat militaire l'équipe du 57e de Bordeaux, par 7 points (1 essai, 1 drop goal) à 0.
Aucun point n'ayant été marqué au cours des deux mi-temps, une prolongation est ordonnée, et "in extremis", Auch sort le ballon en mêlée; ses 3/4 chargent furieusement ; à la suite d'une série de passes, Marchand marque au coin un essai très classique. Sans rate le but. Presque aussitôt, Sans ramasse le ballon et réussit un drop-goal. Auch l'emporte par 7 points, car la fin est sifflée aussitôt.
Le terrain était gras et les équipes ont joué sous des ondées presque continuelles et on fait preuve d'une belle vigueur et d'une rude endurance. L'équipe bordelaise comprend plusieurs internationaux, notamment l'arrière Senmartin, qui a été impeccable. Auch peut être fier d'avoir vaincu un si redoutable adversaire."
Il s'agit là de la 1ère des 2 demi-finales que joua le 88e R.I. En effet, dans le dernier carré on retrouvait le 88e, le 57e, le 22e et le 54e R.I. La suite logique aurait dû être : le vainqueur du match 88/57 contre le vainqueur du match 54/22. Or ce n'est pas ce qu'il se passa.
Le 88e R.I après sa victoire contre le 57e R.I, remporta une seconde demi à Marseille, le 18 mai, contre le 22e R.I sur le score de 18 à 7.
Après prolongation les auscitains remportèrent la partie grâce à 5 essais et 1 but contre 2 essais et 1 but. L'annonce de la victoire fut accueillie à Auch par des tambours et "des bombes tirées sur divers points de la ville". Quant au 54e R.I, il fut exempté de demi-finale et se qualifia directement en finale, en ayant joué que 4 matchs de championnat contre 7 pour le 88e R.I.
Voici les équipes défaites (par ordre chronologique) par le 88e R.I : 9e R.C.C, 83e R.I, 9e R.I, 53e R.I, 139e R.I, 57e R.I, 22e R.I.
Je pense que sur le drapeau du juge de touche il faut plutôt lire 83e R.I plutôt que 23e R.A.C.
Par ailleurs, concernant les sélections de Pelletier Doisy en challenge Rérolle, rien dans la presse locale.

Cordialement,
Valentin

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 539
Inscription : lun. mai 10, 2010 12:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » ven. déc. 22, 2017 7:58 pm

Bonsoir,

Grand merci Valentin d’avoir brillamment contextualisé mes photos !

Je tente ma chance au jeu du physionomiste auquel je perds régulièrement : SENMARTIN n’est il pas accroupi devant son capitaine Jean Anouilh, les genoux entre les bras ?

@+

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 691
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » dim. déc. 24, 2017 11:09 am

Bonjour Frédéric et Valentin,
Bonjour à tous,
Je tente ma chance au jeu du physionomiste auquel je perds régulièrement : SENMARTIN n’est il pas accroupi devant son capitaine Jean Anouilh, les genoux entre les bras ?
Je crois que cette fois tu as gagné !
Je trouvais curieux qu'à peine 2 semaines après la finale perdue contre l'Aviron, l'arrière du SCUF se retrouve à jouer un match éliminatoire du championnat militaire avec le 57e RI.
L'explication est donnée par sa fiche matricule : https://consultarchives.le64.fr/registr ... res/138979, il s'est engagé le 4 avril pour ce régiment.
Du coup, ce qui est curieux c'est qu'il ait bénéficié si tôt d'une permission pour rejoindre son club et être présent à Colombes le 20.
Le colonel du 57e était sans conteste un grand sportsman !

En fait, notre Biarrot n'aura joué que 6 mois sous les couleurs chères à Brennus, assez pour être international (à la faveur de forfaits de CAUJOLLE) sans avoir participé au moindre match de sélection.
A en croire l'ami Gaston, il envisageait dès novembre 1912 de rejoindre le SBUC :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... artin.zoom
D'ailleurs, il ne joue pas ce match (voir photo plus haut) mais ... arbitre la touche : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... artin.zoom

A l'entame de la saison suivante, les Rochefortais espèrent l'attirer au SAR, mais c'est bien au SBUC qu'il évoluera :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... artin.zoom
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... artin.zoom

à bientôt, et
Joyeux Noël !
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
peyo
Messages : 1077
Inscription : sam. juin 17, 2006 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par peyo » dim. déc. 24, 2017 3:12 pm

Bonjour à tous
Un grand MERCI pour le BO, vous êtes formidables et de véritables encyclopédies, je viens de découvrir seulement maintenant que SENMARTIN avait été international, il va falloir que je modifie mon chapitre sur le rugby
[:peyo:1] Denis, Frédéric et les autres
Bonnes fêtes à tous
Peyo
[:peyo]

Avatar de l’utilisateur
peyo
Messages : 1077
Inscription : sam. juin 17, 2006 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par peyo » dim. déc. 24, 2017 3:37 pm

Re Bonjour
Petite question : dans l'équipe su SBUC pour le championnat de Côte d'Argent
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] artin.zoom
je constate la présence de DUCLOS : arrière et de SENMARTIN associé au centre avec DUFAU donc si je comprend bien ce sont les trois Biarrots ?
Cordialement
Peyo

[:peyo]

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 691
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » lun. déc. 25, 2017 9:53 am

Bonjour Peyo,
Bonjour à tous,

Oui, c'est bien ça.
Et deux d'entre eux ne reviendront pas de la guerre ...

Cordialement, et à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
MOITZ
Messages : 120
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par MOITZ » ven. déc. 29, 2017 5:08 pm

Bonjour

Voici un petit article sur Senmartin.

Image

Le rugby militaire de l'époque était un vivier pour les clubs.
Le changement de garnison était un bouleversement pour le rugby local, même à Bordeaux.
Il faut ajouter les mutations de fonctionnaires et les conscriptions chaque année des centaines de sportifs sont incorporés. Des colonels se font même taper sur les doigts en racolant un peu trop le "Pioupiou".
Mais parmi les meilleurs il y a le SBUC, qui n'a rien a envier aux clubs parisiens.
Il avait réussi à faire jouer Dufau qui était en garnison à Rochefort. Puis à le faire démobiliser à temps pour les phases finales de 1911, alors que son régiment était envoyé en opérations au Maroc.
Et là il font muter Senmartin du 57éme au 144éme d'un claquement de doigt.
Ils aimaient vraiment les Biarrots.

A bientôt
Michel

Avatar de l’utilisateur
peyo
Messages : 1077
Inscription : sam. juin 17, 2006 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par peyo » sam. déc. 30, 2017 3:46 pm

Bonjour Michel
Merci pour l'article sur SENMARTIN
Aupa BO
cordialement
Peyo
[:peyo]

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 691
Inscription : sam. nov. 06, 2010 12:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » jeu. janv. 04, 2018 4:55 pm

Bonjour à tous,

et bonne année 2018 !
elle commence pour moi avec une découverte fort intéressante sur Gallica, l'hebdomadaire bordelais l'Athlète, dirigé par Henry HOURSIANGOU. Le premier numéro en ligne est le n°2 du 24 novembre 1917 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom
(avec une photo de l'équipe de l'Ecole d'Aviation de Dijon, sur laquelle figure STRUXIANO)

Pour faire le lien avec les messages précédents, voici le numéro (le 53 donc) du 1er anniversaire de la parution de l'hebdo :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom
2 photos en page 1 : l'équipe de France militaire (battue par les NZ) avec PELLETIER-DOISY et SENMARTIN (qui jouait à l'ouverture) et celle du Club Général d'Entrainement où ce dernier figure également mais sous le pseudo de NAVOS (toujours inexpliqué).
avec en prime le Président Gaston BENAC posant (en uniforme !) au milieu de ses joueurs, parmi lesquels ses amis basques et béarnais tiennent une bonne place.
Au passage, sa fiche matricule : http://www.archivesdepartementales.cg82 ... d6cxn46o3r
Classé service auxiliaire, il a fait campagne à l'intérieur après avoir été vélocipédiste au 11e RI de Montauban (en bon spécialiste de la petite reine !)

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
laperouse
Messages : 75
Inscription : jeu. juil. 07, 2011 12:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par laperouse » sam. janv. 06, 2018 10:43 pm

Bonsoir,
si "rugby-pioneers" passe par là, pourrait-il me dire s'il a reçu mes messages privés car ils semblent bloqués dans ma boite d'envoi (en revanche je reçois bien).
Désolé pour ce petit hors sujet. A bientôt.
Dernière modification par laperouse le lun. janv. 08, 2018 10:33 pm, modifié 1 fois.
A ma place, ou perdu dans le pacifique Sud.

Répondre

Revenir à « Sportifs & sport »