En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Répondre
ALVF
Messages : 6077
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par ALVF » mar. sept. 22, 2009 8:51 pm

Bonjour,

Tous les lecteurs de Norton-Cru savent que les deux livres de Paul Lintier sont à classer au tout premier plan en ce qui concerne les témoignages d'artilleurs et que ceux de Pierre de Mazenod ne sont pas à négliger, d'autant plus que Mazenod fut le lieutenant de Lintier avant la guerre et son capitaine en 1915-1916.Je rappelle les titres de ces livres excellents:
-Paul Lintier "Ma pièce"-Plon 1916.
-Paul Lintier "Le tube 1233"-Plon 1918.
-de Mazenod "Dans les champs de Meuse"-Plon 1921.
-de Mazenod "Les étapes du sacrifice"-Plon 1922.
En 1914, Paul Lintier, engagé volontaire, sert à la 11ème batterie du 44ème R.A.C. et de Mazenod, promu capitaine le 24 juin 1914, est officier chargé de la mobilisation du même régiment.Mazenod, plus jeune capitaine du régiment, prend tout naturellement le commandement de la 29ème batterie du "Groupe de Renforcement du 44ème R.A.C", créé de toute pièce à la mobilisation avec un faible "noyau actif" de gradés et de maîtres pointeurs, tous les autres personnels étant des réservistes.Lintier, parti avec la 11ème batterie active, rejoindra ce groupe de renforcement en 1915 à l'issue de sa blessure.
Les lecteurs attentifs de ces 4 livres ont certainement cherché en vain les JMO des trois batteries de ce groupe de renforcement du 44ème R.A.C. qui n'existent pas au SHD.
Heureusement, à défaut de JMO, les livres de nos auteurs sont suffisamment précis pour reconstituer le parcours de ce groupe.
Je viens de trouver un témoin inattendu, prénommé Georges, cuisinier à la 28ème batterie, unité support du commandement du Groupe et qui avait la bonne habitude de prendre des photos ce qui va nous permettre d'illustrer la vie du groupe et aussi la mort de Paul Lintier.
La quarantaine de photos prises par ce brave poilu ont pu être sauvées et je les ai acquises (au prix d'une "bonne" photo, tarif "site d'enchères bien connu"!).Comme quoi il ne faut pas désespérer, j'ajoute que le dernier livre de Mazenod a été acheté cette année au prix de 10 Euros auprès d'un libraire professionnel de Versailles, dédicacé par l'auteur à un Général (encore un bon exemple de marchand "honnête").

En préambule, un petit rappel sur ce groupe de renforcement du 44ème R.A.C.A la mobilisation, les trois régiments d'Artillerie de Campagne du Mans (26°, 31° et 44° R.A.C.) formaient chacun un Groupe de renforcement dont la réunion formait l'Artillerie de la 54ème Division de Réserve.Dès septembre 1914, la 54ème D.R est dissoute, les groupes de renforcement des 31ème et 44ème R.A.C. passent au VIème Corps d'Armée et serviront avec la Division de Marche de Verdun (de Morlaincourt).En juin 1915, ces deux groupes passent à la 129 ème D.I nouvellement créée.Enfin, le 1er avril 1917, ces groupes restent à la 129 ème D.I mais sont incorporés dans un nouveau régiment, le 231ème R.A.C.
J'espère que tout le monde suit!En résumé, le groupe de renforcement du 44ème R.A.C. devient le "nouveau" 3ème Groupe du 231ème R.A.C. à partir du 1er avril 1917.

Image
Notre témoin, Georges X..., ici décoré de la Croix de Guerre au 231ème R.A.C après le 1er avril 1917.
Image
"On entend les commandements des officiers et des chefs de pièce"-Lintier "Ma Pièce" page 2.
Photo prise au Quartier Paixhans du Mans abritant le 31ème R.A.C et des éléments du 44ème R.A.C, ce dernier régiment du 4ème Corps d'Armée n'a été créé qu'en 1910.
Image
Officiers, sous-officiers du 44ème R.A.C, plus Georges, en béret, en haut à droite,
Image
"Les boches amènent une batterie de 210...leur première sortie fut pour le clocher de Ville-en-Woëvre...aussitôt les photographes de se précipiter sur leurs appareils"-Cne de Mazenod "Dans les Champs de Meuse" page 267.Georges date ce bombardement du 3 mars 1915.
Image
"Visite des échelons à Bernatant...Ah! Cette jolie chose qu'est le sous-bois d'avril, profané, piétiné, saccagé".Cne de Mazenod "Les étapes du sacrifice", page 31.Georges a pris cette photographie en avril 1915, les échelons ont été menacés par l'attaque allemande de la Tranchée de Calonne.
Image
"Le cuisinier qui nous apporte ces tuyaux paraît affirmatif...Ah! Ces cuistots, quels stratèges!".Cne de Mazenod "Les étapes du sacrifice" page 29.
Image
Explosion d'un tube à la 28ème batterie du 44ème R.A.C au printemps 1915.
Image
"Notre casemate est couverte de rails de chemin de fer placés de champ côte à côte, de petits rondins et de plus de 500 sacs de ciment".Lintier "Le tube 1233" page 258.Cette casemate, photographiée en Lorraine par Georges au début de 1916, est du même type que celle où Lintier fut tué le 15 mars 1916.
Image
"Le 3 juin (1916), le groupe, relevé, se réunit à Faulx où il reçoit un nouveau chef, le commandant Auduit, un vieux colonial, qui a passé au Tonkin une partie de sa carrière".Cne de Mazenod "Les étapes du sacrifice" page 186.
Le commandant Audouit arbore une tenue immaculée et l'ordre du Dragon d'Annam, dans quelques jours, lui et son groupe, vont connaître l'enfer de Verdun!
Image
"Aujourd'hui le boche...mit le feu à un dépôt de gargousses...Le Lt Cordier se précipita pour enrayer l'incendie...Le malheureux fut atrocement brûlé".Cne de Mazenod "Les étapes du sacrifice" page 227.
Cette tragédie a eu lieu au Bois le Prêtre le 28 juillet 1916.Georges précise au dos de cette photographie "L'emplacement où fut blessé le lieutenant Cordier il y a quelques jours".
J'espère que ce petit résumé vous aura intéressé!Les témoignages sur les Groupes de renforcement sont rares, ils ont rarement les honneurs des "Historiques" imprimés.
En tout cas, les quatre livres de Paul Lintier et de Pierre de Mazenod sont à conseiller absolument à tous ceux qui veulent mieux connaître la vie et la mort des artilleurs de la Grande Guerre.
Cordialement,
Guy François.

rolando
Messages : 606
Inscription : lun. juil. 02, 2007 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par rolando » mar. sept. 22, 2009 9:59 pm

Bonsoir Guy, bonsoir à toutes et à tous,

Merci pour ce témoignage photographique rare, avec en parallèle les commentaires de "bons auteurs".
Je n'avais jamais vu de photos de tubes éclatés, prises par un amateur, bien que ce grave accident soit signalé par des témoins. Cependant, le livre de J. Campana, sous le titre "Les progrès de l'Artillerie, L'artillerie française pendant la guerre de 1914-1918" paru en 1923 montre 4 photographies de tubes éclatés. Vous connaissez probablement cet ouvrage destiné aux spécialistes !

Bien cordialement,
Caballero.
Caballero

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9109
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par Achache » mar. sept. 22, 2009 10:09 pm

Bonsoir,
Grand merci, Guy, pour ce "petit" exposé illustré, bien dans votre manière, aussi savante que sobre, et du plus grand intérêt pour les "béotiens" de mon espèce en matière d'artillerie.
Les éclatements de tube ont fait plus d'une victime chez les servants, comme je l'ai relevé dans le peu de JMO que j'ai consultés...
Bien à vous,
Achache
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
dominique rhety
Messages : 665
Inscription : ven. déc. 31, 2004 1:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par dominique rhety » mar. sept. 22, 2009 10:56 pm

Bonjour Guy,

on retrouve le JMO de la 11e batterie du 44e dans celui de 22e batterie du 244e RAC (26N1051/1). Celui du Groupe de Renforcement dans le JMO du 3e groupe du 12e RAC (26N925/7).
La lecture en est assez décevante tant ils sont laconiques. Déception un peu attenuée dans le JMO du Groupe de Renforcement par la liste des tués, blessés, décorés et cités qui contient quelques nom connus des lecteurs de Lintier et Mazenod.

Pour ceux qui ne connaissent pas ces deux hommes:

Image Image

Merci pour ces photos.

Cordialement.


Popol
Messages : 869
Inscription : sam. août 19, 2006 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par Popol » mar. sept. 22, 2009 11:44 pm

Bonsoir à Toutes & Tous
Bonsoir Guy,

- Un grand merci pour le partage des beaux documents photographiques relatifs au 44e RAC. A mon tour, je vous signale également l'existence d'un fonds de photos réalisées par Louis DANTON, de près de quatre cents négatifs souples, au musée de l'armée à Paris. " Louis DANTON est mobilisé au Mans, comme maréchal des logis au 44e RAC. Il est lui aussi un photographe chevronné et a pris l'habitude de réaliser des clichés de toutes les étapes de sa vie active depuis son service militaire en 1910-1912. Il se fait le reporter de sa propre vie, dans son régiment, dès la mobilisation du 2 août 1914 et jusqu'au 11 novembre 1918 (...)" signale l'ouvrage de Frédéric LACAILLE et Anthony PETITEAU " Photographies de Poilus - Soldats photographes au coeur de la Grande Guerre" (ISBN 2-85056-805-8 septembre 2004). Il doit donc y avoir encore des trésors sur le 44e RAC et, qui sait, un autre portrait inconnu de Paul LINTIER ...!

- Une question: MAZENOD évoque-t-il dans ses ouvrages la période du mois d'août 1914 et, en particulier, la bataille de Virton ...? Je suis toujours en quête de nouveaux témoignages. Merci d'avance pour les informations!

Une bonne soirée bien douce de Bruxelles
Bien cordialement
Paul Pastiels

ALVF
Messages : 6077
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par ALVF » mer. sept. 23, 2009 12:28 am

Bonsoir,

Attention aux photos du 44ème R.A.C., elles peuvent avoir été prises dans les batteries actives ou territoriales du Régiment.
Comme tous les R.A.C., le 44ème a mis sur pied un nombre important de batteries d'artillerie de campagne et même de tranchée et d'artillerie lourde.
Il faut connaître les batteries d'affectation.
En résumé à la déclaration de guerre, le 44ème R.A.C. met sur pied au Mans:

-En qualité de Régiment organique du IVème Corps d'Armée: 4 groupes actifs composés chacun de 3 batteries: Batteries N°1 à 12.

-Un Groupe de renforcement à 3 batteries destiné à la 54ème D.R: batteries n° 27, 28 et 29 (cette dernière est celle de Mazenod de 1914 à 1917, Lintier y vient en 1915 et y reste jusqu'à sa mort).

-6 batteries territoriales n° 41 à 46 affectées à la 84ème DivisionTerritoriale dont deux furent détruites à Cambrai dès août 1914.

Ensuite, l'organisation devient plus compliquée avec la scission des groupes actifs, la dissolution de la 54ème DR dès septembre 1914 et la création de nouvelles batteries, y compris de tranchée, en 1915.
Pour répondre à votre question le Groupe de renforcement n'a pas été engagé à Virton mais à Spincourt, Azannes, Bois de Forges, La Vaux-Marie lors de la bataille de la Marne.Le livre de Mazenod évoque donc ces combats de 1914 près de Verdun.
Cordialement, Guy.

Gerard GEHIN
Messages : 1143
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par Gerard GEHIN » mer. sept. 23, 2009 7:19 am

Bonjour Guy,
Merci pour cet exposé lu par un "nul" en artillerie.
Qu'est devenu le Cdt AUDOUIT ??
A vous lire
Boen cordialement
Gérard

Avatar de l’utilisateur
dominique rhety
Messages : 665
Inscription : ven. déc. 31, 2004 1:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par dominique rhety » mer. sept. 23, 2009 1:45 pm

Bonjour,

Louis Danton, à mon avis, après relecture rapide de Lintier et du JMO était, sinon à la 11e batterie, au moins dans le groupe.

Ses photos d'août et septembre 1914 peuvent tout à fait illustrer Ma Pièce, des passages du livre coïncidant parfaitement avec certaines photos datées par Danton.

Bien cordialement.


ALVF
Messages : 6077
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par ALVF » mer. sept. 23, 2009 7:36 pm

Bonjour,

Pour répondre à Gérard concernant le Commandant Audouit, j'ai consulté quelques annuaires et l'historique de la Commission d'Expériences de Gâvres et ai trouvé ceci:
Ce chef d'escadron d'Artillerie Coloniale a commencé sa carrière au sein de l'Artillerie de Marine où il est promu capitaine le 13 mars 1899.En 1901, il passe donc dans l'artillerie coloniale au moment où la Marine perd ses troupes d'infanterie et d'artillerie avec la création des troupes coloniales.
Entre plusieurs campagnes, il sert en 1906, un an seulement, à la Commission d'expériences de Gâvres.
Il a certainement succombé aux charmes de l'Indochine puisqu'en 1913, il est capitaine au 5ème Régiment d'Artillerie Coloniale en Cochinchine, promu chef d'escadron le 27 mars 1913, il est toujours en Conchinchine en 1914.
Après la guerre, l'annuaire de 1921 indique qu'il est toujours chef d'escadron à la Direction de l'Artillerie de Cochinchine en fonction au Cambodge.
Gageons que sa poitrine a dû s'orner, après l'ordre du Dragon d'Annam de l'ordre du Million d'éléphants!
Le capitaine de Mazenod avait bien raison de le décrire comme "un vieux colonial qui a passé au Tonkin une bonne partie de sa carrière"!
Je reviendrai prochainement sur la carrière du capitaine de Mazenod.
Cordialement,
Guy.

Gerard GEHIN
Messages : 1143
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: En campagne avec Paul Lintier et Pierre de Mazenod

Message par Gerard GEHIN » jeu. sept. 24, 2009 12:59 am

Bonsoir et merci Guy pour ces renseignements
Bien cordialement
Gérard
Pourquoi cette question : j'établis une liste des chef de bataillon et chef d'escadron (s) MPLF

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »