Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2811
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par IM Louis Jean » mar. mai 10, 2011 11:49 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir jean luc Pamart,
Bonsoir,
une piste rarement évoquée, les désertions, principalement en aout 1914 puis durant l'hiver 14-15, et réfléchir sur le concept bien facile de l'Union Sacrée.
Jean Luc
Un excellente piste à première vue les désertions, Boris Vian et tout ça ... mais voilà, le héros politiquement correct du XXIème siècle unaniment reconnu, cité dans tous les livrets pédagogiques contemporains est Louis Barthas ... et il n'a pas déserté!

Edité pour ajouter que des photographies d'époque de désertions ne vont pas être faciles à trouver! Mais on ne sait jamais.
Quant à l'Union Sacrée ça marche à tous les coups! Comme il est statistiquement impossible que 100% des citoyens français soient d'accord, la critique de ce thème est forcément pertinente.

Cordialement
IM Louis Jean
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8770
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. mai 10, 2011 11:56 pm

Bonsoir
Les snipers ... à moins que ce ne soit une exclusivité britannique ... Les vrais, planqués, camouflés, presque exclus ...mais là aussi, quand on le voit .......
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Valerie Q
Messages : 581
Inscription : dim. avr. 19, 2009 2:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par Valerie Q » mer. mai 11, 2011 12:20 am

Bonsoir Profiler
Pour ma part je ne peux que saluer votre démarche de documentaliste. Je ne vous serai d'aucun secours, n'étant que novice dans le domaine, mais j'entends suffisamment mon époux râler et pester, pour une autre "époque militaire" devant des reconstitutions, films etc... que j'estime que vouloir chercher un maximum de vraisemblance, dans la mission qui vous est confiée, est louable.
Bon courage
Bien cordialement
Valérie

Avatar de l’utilisateur
Cuchlainn
Messages : 711
Inscription : mer. févr. 13, 2008 1:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par Cuchlainn » mer. mai 11, 2011 9:15 am

Bonjour,

Je me joins aux posteurs précédents pour exprimer mon ras-le-bol devant cette tarte à la crème du "tabou" à propos de thèmes tels que les fusillés pour l'exemple (objet d'un film désormais diffusé et rediffusé et brandi tous les quatre matins, ainsi que d'un certain nombre de livres trouvables dans n'importe quelle librairie), la prostitution (compagne inévitable de toutes les armées depuis l'aube des temps) et enfin, cerise sur le gâteau, les fraternisations.

:sarcastic: :sarcastic: :sarcastic:

Dans le premier livre sur la Première guerre que j'ai lu, cad le volume concerné de "La vie privée des hommes", cad que je devais avoir 8 ou 9 ans, et donc il y a 25 ans, les fraternisations étaient évoquées entre autres par une illustration grand format (une demi-page entière). Un peu raté pour le tabou qu'on aurait lourdement censuré jusqu'à l'héroïque sortie du film ou plutôt de la collection de poncifs appelée "Joyeux Noël".

J'ajoute qu'il y a la place pour à peu près toute l'épaisseur humaine de la guerre entre se concentrer sur ces trois thèmes prétendûment "passés sous silence" et "admirer des défilés militaires".
M. Profiler, si vous voulez évoquer un thème qui est, lui, rigoureusement tabou à notre époque qui se bouche le nez avec fureur devant toutes autres idées que les siennes, je vous propose d'aborder la question du "pourquoi ils ont tenu" et de répondre autre chose que "mais enfin, ils auraient tous jeté leur fusil avec joie dès le 3 août 14 à midi s'il n'y avait pas eu le risque d'être un fusillé pour l'exemple, il suffit de lire les carnets du tonnelier Barthas, ce héros de la parole libre et vraie".

Là, je vous garantis que vous irez pour de bon à contre-courant, voire même que vous risquerez la forme la plus actuelle de censure.
Par contre, c'est sûr, ce n'est pas ce qu'attend le public, par définition.

Cdlt
Cyrille
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)

Avatar de l’utilisateur
patrick mestdag
Messages : 633
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par patrick mestdag » mer. mai 11, 2011 11:38 am

Bonjour,

Voir aussi – Le sujet Dopage - La cocaine
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t75853

@+
Patrick
Verdun ….papperlapapp! Louis Fernand Celine
Ein Schlachten war’s, nicht eine Schlacht zu nennen“ Ernst Junger.
Oublier c'est trahir Marechal Foch

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par chanteloube » mer. mai 11, 2011 12:54 pm

bonjour à toutes et à tous,
Si je résume ce que je lis:
1- traîter le sujet de façon " consensuelle " : tout le monde il est content d'y aller... ils ont tenu par patriotisme..etc...ne fait plus recette et énerve beaucoup de gens;
2- aborder la question par des biais sujets à polémique, je cite rapidement: les fusillés pour l'exemple, les mutilations volontaires, Pétain, le syndicalisme de guerre, le travail des femmes, le retour des mutilés, les prisonniers, les profits de guerre, le cartel des Forges, la presse.......les hôpitaux....risque de choquer et peut engendrer des discussions passionnées...... sans compter que les spécialistes sont à l'affut de la moindre erreur de bouton sur les uniformes ....
donc il est difficile de plaire à tout le monde...si c'est ce que l'on veut.
Un sujet sur la colombophilie aux armées devrait passionner et ne pas faire trop de vagues!!!
Plus sérieusement... un sujet sur les véhicules automobiles, les motocyclettes, les camions, leurs conducteurs, leurs constructeurs me plairait,
un sujet sur la guerre sous-marine aussi, un sujet sur l'aviation traité autrement que sous l'angle " les chevaliers du ciel " aussi.....
Mais...mais...pour moi le GRAND sujet serait " les lettres de guerre ". Abordé de façon contradictoire, en recherchant des correspondances traîtant des mêmes moments de la guerre dans de mêmes endroits...etc, devrait , c'est ce que je sens, montrer que le témoignage des hommes-soldats est indispensable...n'en déplaise à certains historiens...
cordialement CC

Avatar de l’utilisateur
marcel clement
Messages : 2016
Inscription : mar. janv. 08, 2008 1:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par marcel clement » mer. mai 11, 2011 4:42 pm

Bonjour,


Ce n'est pas un mutin mais un déserteur.

Voici un document du :

The War Illustrated 15 january 1916.

Le texte :

Of the innumerable photographs published in the War Illustrated, this is probably the most tragic. It shows a young French Soldier about to die, not as thousands of his more infortunate comrades have done, in the heat and glory of the battle, but as a traiter of the immortal flag of France.
Degraded in the presence of his comrades, his equipment defaced, the deserter is on his way to execution.
All concerned in this isolated episode of the war are feeling their position acutely, as the expression on their faces testified.
Image



Cordialement,


AJMC

Paul 47
Messages : 49
Inscription : mar. avr. 06, 2010 2:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par Paul 47 » jeu. mai 12, 2011 1:03 am

Bonsoir
Nous sommes en 1952 ;je venais de rentrer en 6ième .
Nous étions un Dimanche et il y avait un repas de famille chez mon GP paternel 143ri classe 1903.
Étaient de la fête mes GO curés ,Joseph classe1910 du11ri,Thomas classe 1915du 15ri et 102ri,et leur frère Norbert classe1913 du 7ri .
Au café ,mon GP me demande : " Paul tu sais comment on dit le pain ,le vin ,le tabac en anglais ? "
J'ai dû bredouiller une réponse qui l'a satisfait .
Pépé me félicita de sa voix toujours douce et enchaina en me donnant la traduction en allemand .
J'étais jeune ,mais je savais que mon GP ,ce boulanger de campagne , n'avait pas fait des études au delà du certificat .
Alors je demandais :"Mais comment tu sais ça Pépé ?"
De sa voix toujours aussi douce il répliqua :" Parce que dans les tranchées, quand c'était calme ,on s'échangeait le vin,le pain, le tabac ."
Il y eut un moment de silence lourd et recueilli .
Aujourd'hui je vois un Ange couvert de boue,avec des plaies encore saignantes traverser la salle à manger .
De mes quatre poilus ,aucun n'avait envie de s'épancher sur ce sujet .Ça aurait cassé l'ambiance .
J'ai oublié le nom de l'auteur(qu'il veuille bien m'en excuser ),mais dans " Frères des tranchées " il relate qu'en 1917 il y eut des cas de fraternisation au 143ri .
Ses explications sont très compréhensibles .
12 ans plus tard Oncle Thomas me fit quelques confidences . Il admirait mon GP avec qui il avait fait brigade jusqu'en Juillet 16 avant de passer au 102 ri .
Je les imagine se croisant du côté de Tahure et de Massiges . Je sais par où ils sont passés,je connais leurs souffrances, j'imagine les trouilles qu'ils ont connues?
Ce qui m'étonne c'est que chacun est empli d'estime pour son frère d'armes qu'il considère comme plus brave que lui .C'est peut être un peu de cela qui a fait tenir nos poilus .
Ce dont je suis sûr c'est qu'ils n'aimeraient pas que des mercantis se fassent des choux gras sur les malheurs de leur humanité .
Mon GP maternel pépé Crapouillot me fit un jour quelques confidences .
J'en profite pour dire aux spécialistes de l'artillerie que je me suis arrêté ;grâce à leur aide et à qq témoignages familiaux sur un tracé de la 102eme batterie de 58 du 13rac ,
avec une fiabilité que j'estime à 35% !
Mon GPM classe 1915 m'a laissé entendre que loin des lignes ils s'adonnaient à de sacrés "dégagements ". De même les chefs de gare n'étaient pas à la fête et n'avaient pas intérêt
à perturber les convois de permissionnaires .
C'étaient des Hommes ,c'est leur vie, Respect total ...

Paul
Du Quercy à Garonne - Et même de Gascogne - Ils sont tous partis - Pour défendre l' Argonne ...

p Lamy
Messages : 993
Inscription : ven. juin 01, 2007 2:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par p Lamy » jeu. mai 12, 2011 11:07 am

Bonjour
Avec la disparition des derniers témoins et l'approche du centenaire, on veut mettre maintenant en avant la grande guerre avec du sensationnel.
Mais...les survivants morts des années après la guerre des suites de leurs blessures, physiques ou psychologiques, les familles détruites, les champs et forêts dévastés, les dizaines de milliers de maisons détruites, les usines, mines sociétés en tous genres détruites par le fer et le feu, cela n'est pas sensationnel ???
En conclusion : "Les pauvres soldats qui sont chez nous disent qu'ils aimeraient mieux aller en Russie que de retourner en Champagne, ce n'est pas si terrible et tous voudraient bien voir la fin"
Lettre de Marie à son époux, 18 novembre 1915.
Les soldats en question sont des pionniers du 251e bataillon allemand, qui cantonnent à l'automne 1915 à Vigy (Moselle).
Ils viennent de subir les bombardements et attaques de l'offensive de Champagne.
Et ils sont terrifiés. Verdun n'a pas encore eu lieu, la Somme non plus...

Cordialement.
P. Lamy
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Denis Rolland
Messages : 250
Inscription : mer. août 10, 2005 2:00 am

Re: Illustration de thèmes tabous (Mutineries, prostitution, ..)

Message par Denis Rolland » jeu. mai 12, 2011 12:28 pm

Bonjour,
"Sous un jour inédit", les fusillés, les fraternisations, les mutineries ? Vous plaisantez, c'est tout de même du réchauffé. Je connais au moins quatre documentaires qui abordent ces sujets. Quant à la prostitution, on ne voit pas pourquoi le plus vieux métier du monde ce serait arrêté pendant la guerre pour reprendre ensuite, et puis il faudra trouver des photos.
Une fois de plus ce projet est bien dans une tendance actuelle qui consiste à essayer de créer un événement avec ce qui est connu depuis longtemps.
Il y aurait beaucoup d'autres sujet à traiter dont certains ont été cité ici. Personnellement j'en vois un : les politiques dans la Grande Guerre. En quatre années de guerre nous avons eu sept gouvernements. Les hommes politiques ont passé leur temps à se chamailler en oubliant que pendant ce temps les poilus se faisaient tuer.
Cordialement
Denis Rolland

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »