Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par chanteloube » ven. oct. 09, 2009 6:53 pm

Bonjour,
La probabilité qu'un évènement ait pu arriver fait partie de la méthode historique -si un certain nombre de faits -par exemple de tirs plus que "limite" commandés alors que l'on savait qu'ils étaient limites mais que celui qui les commandaient les jugeaient nécessaires- sont avérés.
Il me semble que Marc Bloch évoque cette question dans "Apologie pour l'histoire" mais tout ça est bien loin maintenant.
Nous n'allons pas ici nous lancer dans une discussion épistémologique.
Cordialement CC

boivin
Messages : 98
Inscription : sam. nov. 17, 2007 1:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par boivin » ven. oct. 09, 2009 11:23 pm

Merci pour ce récit GdeJ.
Votre artilleur a peut-être croisé ces jours là mon grand oncle,sergent au 106eme.
ça fait froid dans le dos..
Peu m'importe l'Enfer ou le Paradis.J'ai des copains des deux côtés.(A/C Hoche.3eme de Marine)

lieutenant z
Messages : 112
Inscription : dim. déc. 21, 2008 1:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par lieutenant z » sam. oct. 10, 2009 1:36 pm

Bonjour GdeJ

Un grand merci pour ce passionnant témoignage.
Pour tous les lecteurs assidus (certains diront compulsifs..) de "Ceux de 14", c'est une pépite.
On y reconnait, entre autres, le fameux commandant Bord alias "Rive" dans le livre de Genevoix.
La vision, sous un autre angle, de ces terribles journées des 7 et 8 avril est vraiment du plus grand intérêt.
D'autant que Genevoix, probablement parvenu au bout de l'horreur dans sa narration des affaires de février, se montre très laconique à leur sujet. En date du 8 avril, il précise pourtant : "Ces journées dépassent poutant en horreur celles de février. (...) Des blessés légèrement atteints se sont noyés en essayant de se traîner jusqu'au poste de secours.On s'exalte jusqu'à pouvoir tenir."

Si vous aviez d'autres extraits du remarquable carnet du lieutenant Hubert de Richemend traitant des Eparges, j'aurais grand plaisir à les lire.

Encore merci
Bien à vous


Avatar de l’utilisateur
valier
Messages : 624
Inscription : lun. sept. 24, 2007 2:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par valier » lun. oct. 12, 2009 2:59 pm

Un petit dernier pour la route :

Image

Extrait du JMO du 154° RI; Nous sommes le 12 avril 1917 à Sapigneul.

Bonne journée

Jacques
Un Homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8682
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par Alain Dubois-Choulik » sam. oct. 31, 2009 2:54 am

Bonsoir
Ce ne sera hélas pas le dernier
JMO de la 90°Brigade, 7 septembre 1914
Image
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8682
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. nov. 27, 2009 8:11 pm

Bonsoir
C'est pas le tout de dire que les uns ont mal visé, encore faut-il coordonner tir et déplacement...
Dans le JMO de la 53° Brigade (Aout 1916) réflexions et prodédures à suivre etc..
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2807
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par IM Louis Jean » dim. déc. 20, 2009 11:18 am

Bonjour à toutes et à tous,

<< Un soldat (Renoux) de la 3ème Cie est blessé au pied gauche par la chute d'une tête d'obus 105 français provenant d'un tir sur avion allemand>>
JMO du 129e RIT au 06/09/16.

Cordialement
IM Louis Jean
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 754
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par thio » mer. sept. 08, 2010 7:51 pm

Bonjour à tous,

Je fais rebondir ce fil avec un témoignage supplémentaire relevé dans le JMO du 97è RI à la date du 16 juin 1915 (attaque sur le cimetière de Souchez) :
"Le tir de notre artillerie a souvent été trop court et a fait parmi nous des tués et blessés assez nombreux"

A noter juste après, une autre version inédite de dégâts collatéraux :
"les grenades anglaises remises au corps la veille de l'attaque n'étaient pas amorcées; cet amorçage confié aux soins de nos grenadiers à la dernière heure a été fait difficilement et partiellement, causant d'ailleurs des accidents"

Cordialement
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5268
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par Yv' » mar. sept. 21, 2010 6:35 pm

Bonjour à tous,

Il ne s'agit pas d'un JMO, mais ce témoignage m'a paru intéressant :

<< A la section voisine, sur notre gauche, l'adjudant H..., le chasseur malchanceux des rats de Monchy, voulut tirer une fusée blanche, mais se trompa, et une fusée rouge, pour tir de barrage, s'éleva en sifflant, signal retransmis de tous côtés. En un clin d'oeil, notre artillerie entra en danse que c'en était un plaisir. L'un après l'autre, les obus de mortier tombèrent du ciel en hurlant, s'éparpillant sur les approches en éclats et en étincelles. Un mélange de poussière, de gaz suffocants et de fumets provenant des cadavres projetés en l'air déborda des entonnoirs.
Cette orgie de destruction une fois terminée, le feu retomba à son niveau accoutumé. Le geste inconsidéré d'un seul homme avait mis en route l'énorme machine de la guerre.
>>
Ernst Jünger, Orages d'acier (1920). (Ouvrage que je ne découvre que maintenant, eh oui ! Au passage, merci à Stéphan de m'avoir conseillé cette saine lecture).

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8682
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Au détour d'un JMO (10) - Tir ami

Message par Alain Dubois-Choulik » mer. janv. 12, 2011 11:29 pm

Bonsoir,
C'est quand même le tir d'un "ami", dans le JMO du 6° Bataillon du 4° Régiment de Tirailleurs le 8 Aout 1916
Image
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html page 70
la censure semblerait indiquer que le commentaire initial était incriminant. ( c'est le défaut de la censure [:alain dubois:8] )
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »