Fiches matricules contradictoires

marygene22
Messages : 7
Inscription : jeu. nov. 21, 2019 3:48 pm

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par marygene22 » dim. nov. 24, 2019 12:35 pm

Re-bonjour Jérôme,

ONAC ?? Je ne connais pas. :roll:
J'ai peut-être mal interprété la FM mais il semble que HV Vaudelet était encore domicilié à Bucarest au moment de la déclaration de guerre. Son adresse en tant que résident à Lancieux est datée de septembre 1914.

Cordialement
marygene22

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8408
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par Charraud Jerome » dim. nov. 24, 2019 1:22 pm

Bonjour
pas de soucis, le but est bien d'échanger pour comprendre

Concernant l'ONAC, il s'agit de l'organisme ministériel qui gère l'attribution des mentions:
Capture.JPG
Capture.JPG (174.43 Kio) Consulté 735 fois
Concernant les résidences, j'ai plus confiance dans les fiches matricules que dans l'annotation de la fiche Mémoires des Hommes:
Cela donne qu'en octobre 1914 , il est déclaré à Paris. En aout 14, il est effectivement à Bucarest (Je ne sais pourquoi?), mais vraisemblablement le conflit l'a fait revenir en France. il est d'abord héberger "chez Tardivel"??"
Capture1.JPG
Capture1.JPG (64.69 Kio) Consulté 735 fois
Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1875
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par yvo35 » dim. nov. 24, 2019 1:54 pm

Bonjour,
marygene22 a écrit :
dim. nov. 24, 2019 12:35 pm
J'ai peut-être mal interprété la FM mais il semble que HV Vaudelet était encore domicilié à Bucarest au moment de la déclaration de guerre. Son adresse en tant que résident à Lancieux est datée de septembre 1914.
Je ne pense pas qu'il faille l'interpréter ainsi.
L'administration militaire a su en septembre 1914 qu'il résidait à Lancieux. Mais cela ne dit pas depuis quand c'était le cas. J'ai constaté sur des FM de membres de ma famille qu'il y avait de sérieuses différences entre les dates réelles de changement de domicile et celles renseignées sur les FM.
Ceci est également vrai pour l'arrivée à Bucarest. Les dates exactes et les raisons de ce séjour sont à rechercher dans l'histoire familiale, peut-être dans son parcours professionnel.

Vous m'avez posé des questions par MP.
Comme il n'y a rien de confidentiel je me permets d'en reporter le texte ici et d'y répondre de même.
Ainsi, si j'écris des inexactitudes, d'autre pourront me corriger .
marygene22 a écrit :
dim. nov. 24, 2019 10:03 am

Bonjour Yvonnick,
Je vous remercie d'avoir prêté attention à mon message, et parfaitement éclairci les points essentiels de sa fiche matricule. Je comprends maintenant son parcours militaire.
Une question cependant : a-t-il été affecté dans ce service administratif, a priori moins exposé, du fait de son âge ? de compétences particulières ? ...ou pour une autre raison ? Le dossier à Vincennes, s'il existe, répondrait peut-être à ce questionnement. Je tenterai un appel téléphonique en espérant qu'il répondent à ce genre de demande.
En relisant la FM j'ai l'impression qu'il était encore résident à Bucarest lors de la Mobilisation générale et qu'il a alors donné une adresse à Lancieux comme nouveau lieu de résidence (à compter de septembre 1914). Mais que faisait-il à Bucarest avant guerre ? Les documents militaires ne vont guère "parler" à ce sujet...l'enquête va se compliquer !
Merci encore,
Marygene22
À la mobilisation, en raison de son âge, il était affecté à un régiment d'infanterie territoriale, cela ne l'aurait pas éventuellement empêché d"aller au front s'il y était resté. Je ne connais pas le parcours du 78e RIT.
Il a été rapidement transféré dans une unité administrative et surtout été nommé officier.
Cela signifie qu'il avait certaines compétences, forcément acquises dans le civil.
À mon avis il avait, comme on dit, une "certaine situation".

Pour le SHD à Vincennes, les dossiers sont à consulter sur place. Il y a une procédure de réservation et de prise de rendez-vous.
Cordialement
Yvonnick

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1875
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par yvo35 » dim. nov. 24, 2019 3:36 pm

Re,

Autre chose que j'ai oublié de relever: dans la Marine il avait la spécialité de fourrier. Cela peut expliquer son affectation dans une section de COA mais, à mon avis, c'est insuffisant pour justifier sa promotion comme officier.
Cordialement
Yvonnick

marygene22
Messages : 7
Inscription : jeu. nov. 21, 2019 3:48 pm

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par marygene22 » dim. nov. 24, 2019 7:40 pm

Bonsoir Yvonnick,

Je suis contente que vous ayez pu trouver mon message. Je ne suis pas familière du forum. Je voyais mon message bloqué dans la boîte d'envoi, et j'étais incapable de l'en déloger. Et je me sentais ingrate de n'avoir pu vous remercier pour votre réponse :oops: !
Il y a beaucoup d'infos sur ces fiches matricules. Je digère petit à petit. Le parcours n'est pas vraiment celui que j'imaginais. Pendant la guerre, entre 1914 et 1916, il était donc affecté à Rennes, puis à Bordeaux. Pas de rapatriement sur l'hôpital militaire de Bordeaux depuis l'étranger comme je le pensais initialement. L'absence de reconnaissance MPF... peut-être parce qu'il n'a pas été envoyé sur le front, qu'il est mort de maladie ? Une maladie préexistante à son incorporation ?
En revanche, j'ai l'impression qu'il était encore à Bucarest au moment de la mobilisation, qu'il est rentré rapidement (mais arrivé au corps seulement le 31 août), qu'il a donné une adresse à Lancieux (chez un ancien copain de la marine ??) où il pouvait rentrer depuis Rennes en cas de permission ??
Sur son acte de décès, il est écrit : "demeurant à Bucarest"...Sa femme y était peut-être encore ?...et pourtant en octobre 1914, il donnait une adresse à Paris, rue de Montmartre...
Une histoire qui sera vraiment compliquée à élucider !
Merci de votre patience et de vos explications.
Cordialement
Marygene22

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1875
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par yvo35 » dim. nov. 24, 2019 9:06 pm

marygene22 a écrit :
dim. nov. 24, 2019 7:40 pm
En revanche, j'ai l'impression qu'il était encore à Bucarest au moment de la mobilisation, qu'il est rentré rapidement (mais arrivé au corps seulement le 31 août)
Possible, mais en consultant les FM du même répertoire on constate qu'ils sont arrivés au corps en majorité le 1er septembre. Ce n'est pas lié à un éventuel éloignement mais à l'organisation de la mobilisation. Il faudrait savoir à quel jour à partir du premier jour de la mobilisation le fascicule de mobilisation leur demandait de rejoindre. Il ne fallait pas mettre la pagaille dans les transports.
Cordialement
Yvonnick

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8408
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par Charraud Jerome » dim. nov. 24, 2019 9:21 pm

Bonsoir
Comme l'indique très bien Yvonnick, tout dépend du jour indiqué sur le fascicule de mobilisation et du type de fascicule
Le tableau de concordance de la préfecture de l'Indre
Capture31_TableauConcordance.jpg
Capture31_TableauConcordance.jpg (51.87 Kio) Consulté 684 fois
Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

marygene22
Messages : 7
Inscription : jeu. nov. 21, 2019 3:48 pm

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par marygene22 » lun. nov. 25, 2019 9:37 am

Bonjour,

Effectivement je comprends la nécessité d'une telle organisation lors de la mobilisation générale. Ce décalage ne veut donc rien dire...
Pour en revenir à la mention MPF/non MPF, peut-on interroger facilement l'ONAC à ce sujet ? (mail, courrier, téléphone ?)
Par ailleurs, est-ce que l'éventuel dossier à Vincennes se limite à des renseignements d'ordre militaire, ou bien contient-il également des données sur la vie civile ?

Cordialement
Marygene22

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1875
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par yvo35 » lun. nov. 25, 2019 11:38 am

Bonjour,

Il faut également faire la différence entre domicile et résidence. On peut être domicilié à une adresse et résider à une autre.
Cordialement
Yvonnick

CD9362
Messages : 3476
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Fiches matricules contradictoires

Message par CD9362 » mar. nov. 26, 2019 6:00 am

Bonjour
Ca ne résoudra pas votre interrogation "Mort pour la France" ou pas ... J'ai regardé le Journal officiel, son nom n'apparait que pour la nomination signalée sur la fiche matricule .
"CADRE AUXILIAIRE DU SERVICE DE L'INTENDANCE NOMINATIONS TEMPORAIRES
Par arrêté ministériel en date du 22 août 1915 et par,application du décret du 12 novembre 1914, ont été nommés dans le cadre auxiliaire du service de l'intendance, à titre temporaire et pour la durée de la guerre :
[...] Au grade d'officier d'administration de 3e classe. [...] Subsistances. [...] M. Vaudelet (Henri-Victor), soldat, 47e rég. d'infanterie. "

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... g/f10.item

----------
la Maison TARDIVEL à Lancieux
https://www.delcampe.net/fr/collections ... 08377.html

Cordialement
Dernière modification par CD9362 le mar. nov. 26, 2019 11:43 am, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »