Ces misérables loques humaines (dixit)

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2835
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Ces misérables loques humaines (dixit)

Message par air339 » jeu. août 08, 2019 11:21 am

Bonjour,


Dans le JMO du 26e RIT, devant Verdun en avril 1916, sont transcrits bon nombre d'ordres généraux, dont le fameux :

Ordre Général n°94

Le 9 avril est une journée glorieuse pour nos armes.
Les assauts furieux des soldats du Kronprinz ont partout été brisés. Fantassins, artilleurs, sapeurs, aviateurs, de la IIe Armée ont rivalisé d’héroïsme.
Honneur à tous.
Les Allemands attaqueront sas doute encore. Que chacun travaille et veille pour obtenir le même succès qu’hier. Courage. On les aura.

Pétain



Celui-ci, rédigé 10 jours plus tard, a connu moins de fortune :

Ordre du groupement, 19 avril 1916

Les troupes, surtout celles qui doivent attaquer, devront être renseignées avec soin sur la dépression physique et morale des nombreux prisonniers que nous avons fait récemment.
Des hommes de tous âges jusqu’à 45 ans, infirmes, quelques-uns ne mesurant que 1m 40 de taille, de vrais lourdauds, tous dans un état de maigreur effrayante et de saleté repoussante, au moral complètement déprimé, hébétés.
Nos soldats vigoureux et bien nourris, animés d’un souffle patriotique de plus en plus ardent, de la certitude de la victoire, doivent dominer ces misérables loques humaines de toute leur supériorité, ils trouveront toujours ces soldats dégénérés prêts à lever les bras à leur approche. Le canon fera le reste.

Nivelle



Peut-être parce que que "ces misérables loques" n'ont pas levé les bras les jours, les semaines, les mois suivants ? ou alors le canon n'aurait pas su "faire le reste" ?


Cordialement,

Régis

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »