explosion en 1918

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: explosion en 1918

Message par rohmer » jeu. avr. 11, 2013 4:00 pm

Bonjour à tous,

Image

A ce jour, pour 76 inconnus au monument, 32 soldats décédés ont été répertoriés dans cette explosion de BEAUSSENCQ.
A vrai dire, le sujet n'a pas encore été fouillé aux archives locales. ;)

Cordialement.
M et E.

Avatar de l’utilisateur
rohmer
Messages : 1284
Inscription : sam. nov. 19, 2005 1:00 am

Re: explosion en 1918

Message par rohmer » mer. août 14, 2013 10:45 am

Bonjour à tous,

Un complément pour cette poudrerie....

BO Jules Jean Soldat
BOUCHET Auguste Eugène Victor Soldat 3 ° RI - 145° RIT
BOURGES Joseph Louis Soldat 3°RI -145°RIT
BOURJADE Abel Augustin Soldat 145° RIT
BRAYER Aristide Modeste Soldat 21 ° RG
BRAZATY André Joseph Soldat 145° RIT
BROCAIRE Louis Georges Sergent major 15° ETEM - 15° RTM
CHARANCON Eugène Raymond Soldat 145° RIT
CONARD Charles Joseph Soldat 145° RIT
COUISSY Fernand Soldat 3° RI - 145° RIT
DELBERGHE Fleuromond Joseph Soldat 145° RIT
DIJON Gabriel François Soldat 145° RIT
ESCARRAT Abel Gabriel Soldat 145° RIT
ESTUBLIER Albert Pons Antoine Soldat 145° RIT
FERAUD Jules Augustin Aspirant 178° RI-145° RIT
FORTUNE Henri Louis Georges
FRANCE Emile Clément Soldat
GANOSSOLY Louis Gaetan
GEBELIN Henri Louis Soldat 3° RI
GEBENTES André Joseph Soldat
GIAPERRI Ange Pierre Soldat 145° RIT
GORIALCH Jean Marie Maître-ouvrier
GRELAUD Louis Charles Soldat
JENILLON Romain Joachim Caporal 145° RIT
LONG Léonide Zéphirin Soldat 3° RI
MEALLINE Paul Joseph
MORACLIA Elie Marius Soldat 145° RIT
OLIVE Marius André Soldat 3° RI
PORTE Albin Soldat 3° RI
QUENTIN Nicolas Marius Caporal détaché à la garde du parc 145° RIT
RIGORD Marius Louis Soldat 145° RIT
RODIE Alfred Soldat Soldat 145° RIT
ROMAN Marcellin Victor Joseph Soldat 145° RIT
SCOCCIMARRA Joseph Soldat 3° RIT
SERRE François Paul Soldat 3° RI - 145° RIT détaché St Chamas
THEMEZE Léon André Sergent 145° RIT
DEVAUX François Auguste Capitaine Commandant du dépôt Beaussenq
BANCELIN * Lieutenant
FREYCINET * Adjudant

(à suivre...)
Cordialement.

ALVF
Messages : 6207
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: explosion en 1918

Message par ALVF » sam. août 17, 2013 10:28 am

Bonjour,

Merci pour la liste de ces victimes d'une des nombreuses catastrophes liées aux industries de guerre.
La liste des victimes civiles et militaires de ces grandes explosions est considérable, même si je n'en connais pas le recensement exact ou approché.
On pourrait d'ailleurs ajouter au nombre de ces malheureux, les artilleurs, victimes des explosions de tubes causées par des munitions de mauvaise qualité ou les fantassins manipulant des grenades hâtivement conçues ou fabriquées.
Il est vrai que les "margoulins" s'étant auto-proclamés "industriels" en passant du statut de forgeron d'un atelier de chef lieu de canton à celui de patron d'une fabrication hautement spécialisée n'avait aucun intérêt à creuser cette question après la guerre.Il faut d'ailleurs noter l'inconséquence du Ministre de la Guerre et de son cabinet se croyant encore en l'An II de la République où l'on pouvait encore concevoir une fabrication artisanale.
Les autorités ayant, par exemple, autorisé à admettre le contrôle de la qualité des corps d'obus de 75 à 400 kg de pression (au lieu de 1400 kg) portent une lourde responsabilité dans ces désastres, on pourrait multiplier les exemples dans beaucoup de domaines de la fabrication des "engins de mort" (emploi d'explosifs industriels de basse qualité, matières premières obtenues sans contrôle rigoureux, etc...).
On continue pourtant à se réjouir des succès industriels d'individus inconnus en 1914 puis titulaires d'importants marchés de guerre à la suite de compromissions dont on devine l'origine.Les descendants de ses "margoulins" continuent pourtant de profiter des bénéfices prodigieux accumulés tandis que les victimes dorment de leur dernier sommeil dans des carrés de cimetières à peine entretenus.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5961
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: explosion en 1918

Message par Jean RIOTTE » sam. août 17, 2013 11:08 am

Bonjour Guy,
Les bénéfices de guerre... encore un tabou de la société française...
Bien cordialement,
Jean RIOTTE

Coeur
Messages : 1
Inscription : jeu. oct. 03, 2013 2:00 am

Re: explosion en 1918

Message par Coeur » ven. oct. 04, 2013 11:29 am

Bonjour à tous
J'ai eu l'occasion vers la fin août de cotoyer le site en question lors d'un incendie. Un gardien du dépot voisin m'a expliqué "qu'une violente explosion avait eu lieu pendant la guerre avec de nombreux morts". J'ai été impressionné par le fait que rien ne semble avoir bougé depuis. En faisant des recherches, je suis tombé sur votre forum. Il s'avère que le lieu de cette catastrophe est encore intact. En effet, les cratères sont toujours présents, certains sont remplis d'eau et un végétation importante a poussé autour. De plus, ce site n'est pas situé dans l'enceinte du dépot actuel mais environ 1 km à l'est, il est donc tout à fait accessible. Il est même mentionné sur les cartes Ign avec le lieu dit "Les cratères" (N43°36'2.365"/E4°52'10.111"). Il se présente comme un double rangée de cratères sur un longueur de 700 m environ correspondant à l'axe de l'ancienne voie ferrée de desserte, cela correspondrait à la version de l'explosion lors du chargement d'un train de munitions relatée dans un autre site (http://sudwall.superforum.fr/t5559-istres-lg). Le sol caillouteux fait que l'intérieur de certains cratères présente peu de végétation, si ce n'était la présence d'arbres importants autour, on dirait que le temps s'est figé. Je n'ai jamais vu de site aussi ancien, mis à part Verdun, où des traces restent aussi intactes. Je ne sais si vous connaissiez cet aspect ou bien si cette information vous sera utile mais je tenais à vous en faire part.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5961
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: explosion en 1918

Message par Jean RIOTTE » ven. oct. 04, 2013 8:01 pm

Bonjour,
... et bienvenue sur notre Forum.
Merci beaucoup pour ce signalement spontané qui de ce fait prend encore plus de valeur.
Cordialement,
Jean RIOTTE

ALVF
Messages : 6207
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: explosion en 1918

Message par ALVF » jeu. juin 05, 2014 8:37 pm

Bonsoir,

Je reviens sur ce sujet ancien car cette catastrophe de Beaussenq demeure mal connue.
Je trouve dans le livre du Général Legrand-Girarde "Un quart de siècle au Service de la France"-PLF-1954 quelques éléments intéressants. Cet ancien commandant du XXIe Corps d'Armée en 1914, limogé et ayant ensuite eu une carrière variée qui l'amène à commander la XVe Région Militaire à Marseille fin 1917, écrit notamment que le dépôt de Beaussenq contenait, sous la double tutelle de l'Artillerie et du Service des Poudres:
-des poudres et explosifs.
-des munitions et "souvent, des munitions avariées".
-une installation "coûteuse et longue à réaliser que le Service chimique venait de créer...à proximité du dépôt de munitions pour des expériences de gaz asphyxiants".
L'auteur donne peu de précisions indiquant de "nombreuses victimes dans les détachements de travailleurs militaires et surtout coloniaux employés dans l'établissement et son voisinage".
Un détail curieux: "...les explosions de quantités considérables de poudres, n'avaient produit que des entonnoirs peu profonds mais, par contre, s'étaient très étendus en largeur...l'explication...dans le fait que la Crau est couverte à une profondeur minime (quelques mètres) d'une immense nappe d'eau qui fit office de bourrage, s'opposa à l'effet de pénétration en profondeur et l'étendit au contraire en surface".
Il faudrait lire un des nombreux rapports techniques rédigés après la catastrophe par tous les organismes concernés et qui doivent bien être conservés quelque part...
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: explosion en 1918

Message par Tanker » jeu. juin 05, 2014 10:11 pm

S'agit-il d'un de ces cratères ? ?

Image

11Gen
Messages : 917
Inscription : ven. déc. 12, 2008 1:00 am

Re: explosion en 1918

Message par 11Gen » ven. juin 06, 2014 12:48 am

Bonsoir à toutes et à tous

Parmi tant d'autres explosions, voici quelques informations factuelles sur celle de Beausenq dans le
" Journal des mutilés, réformés et blessés de guerre",
1937/02/07 (A22,N1045)
" Heures de la Guerre. Ceux qui travaillaient sur un volcan"
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... ]Certaines n'ont tout de même pu être «escamotées», sans doute parce que le nombre des poudriers qu'elles «volatilisaient» était trop important et ne pouvait passer inaperçu...
C'est ainsi qu'à Baussenq, dans la Crau, un dépôt de la poudrerie de Saint-Chamas
explosa par suite de la chute d'un fût d'explosifs chlorates,
occasionnant la mort de 142 poudriers,
sans compter tous ceux qui « disparurent » et dont on n'a, depuis, jamais plus entendu parler.
Pour donner une idée de la violence de cette explosion, rappelons que
- les cinquante magasins de la poudrerie sautèrent avec les 9.000 tonnes d'explosifs qu'ils contenaient,
- qu'un train de 70 wagons de poudre, soit 700 tonnes, sauta également ;
- qu'il y avait des monticules de terre de 4 mètres de hauteur,
- des petits lacs dans les entonnoirs par suite de la rupture des tuyauteries d'eau etc.
Le spectacle, vous voyez, ne devait pas manquer de grandeur![/quote]
Les images des cratères correspondraient-elles en partie à la description ci-dessus ?
La description correspond en partie au récit de Coeur.

Par ailleurs, parmi les "Rapports et délibérations - Conseil général du département des Bouches-du-Rhône", la séance du 25 octobre 1919 montre bien les tensions entre l'autorité militaire et les instances civiles. Et cela permet de supposer que les informations sur cette explosion sont essentiellement dans les archives militaires, quelques-unes dans les archives relatives aux indemnisations et dans le journal des débats parlementaires.
Pages 498 à 506 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... f498.image

Cordialement
Geneviève
Wittgenstein Ludwig (1889-1951). "La philosophie est la lutte contre l'ensorcellement de notre entendement par les moyens de notre langage" P.I. § 109

ALVF
Messages : 6207
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: explosion en 1918

Message par ALVF » ven. juin 06, 2014 5:30 pm

Bonjour,

Merci, Geneviève, pour ces précisions!
Il reste à trouver des documents d'archives sur ce tragique événement, mais où?
Concernant les images des cratères, celle que j'ai postée plus haut correspond bien aux descriptions des différentes sources mentionnées dans ce sujet.
Le seul point divergent d'analyse constaté: les cratères pleins d'eau. Je ne crois pas qu'il y ait eu partout de grosses conduites d'eau dans ce dépôt et tous les cratères sont plein d'eau après la catastrophe. Cette eau proviendrait-elle de la nappe d'eau souterraine à faible profondeur, signalée dans la plaine de la Crau? Je ne connais pas la géologie de la plaine de la Crau, cette explication est-elle plausible?
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »