Les Martiniquais en 14-18

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8391
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par Charraud Jerome » sam. nov. 11, 2006 1:05 pm

Bonjour
GAMMA
Les noms de 150 "poilus" martiniquais vont être inscrits sur les monuments aux morts de l'île à l'occasion des célébrations du 11 novembre 2006.
Image

Sources: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 162,0.html

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Daniel Ruis
Messages : 1109
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par Daniel Ruis » sam. nov. 11, 2006 1:50 pm

Bonjour Jérôme,

Merci pour ce message, voilà un article qui fait chaud au coeur et qui égaye un peu ce 11/11 un peu tristounet.

Amicalement
Daniel

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8391
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par Charraud Jerome » sam. nov. 11, 2006 5:07 pm

Bonjour

Et maintenant la version télévisuelle.
http://tf1.lci.fr/infos/france/0,,33543 ... ique-.html

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
garnier jean pierre
Messages : 711
Inscription : lun. sept. 05, 2005 2:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par garnier jean pierre » sam. nov. 11, 2006 6:22 pm

Bonjour

Ayant effectué quelques recherches en début d'année à la bibliothèque Schoelcher, à Fort de France, je vous livre quelques notes, brutes de fonderie , mais qui peuvent être différentes, conplémentaires ou contradictoires de celles relevèes par le journal Le Monde.

D'abord j'ai relevé la présence d'un bataillon créole à Salonique probablement avec les zouaves d'après mes regroupements, mais sans plus de précision.

Il existe une chanson créole mais comme je ne parviens pas à adresser plusieurs photos sur le site....vous ne l'aurez pas cette fois. Sauf pétition.

La mobilisation aux antilles (Guadeloupe, Martinique, "rien trouvé sur St Barth et St Martin" s'est déroulée surtout en 1915.

Les propriétaires terriens, les professions libérales,les industriels et commerçants ont fait de l'obstruction....18% de bons pour le service classes 1890 à 1917.

3 mois après l'armistice des rumeurs de cession de la Martinique à l' Amérique ont circulées.
Des pétitions ont été rédigées et adressées aux élus dans l'Ile pour que la Martinique reste Française.

On peut évoquer la suggestion d'échange de la Martinique contre l'Alsace Lorraine émis dans les couloirs du pouvoir de l'époque par certains pacifistes, partisants de la paix blanche (Journal d'alexandre Ribot 1936) qui n'a bien entendu, reçue aucune suite.
Des contacts secrets en Suisse avaient lieu (encouragés par le Kaiser) avec des représentants allemands pour envisager la paix blanche....sans indemnité ni annexion, mais l'Alsace Lorraine n'était pas évoquée par les Allemands.
La gauche française de l'époque fut compromis, voir du côté d'A Briand.

Evocation de réfugiés antillais (pas le nombre) à Panama au Vénézuéla pour éviter la conscription.

Enfin concernant le cric : les distilleries (rhum, celà va sans dire) sont passées de 80 à 117 pendant la grande guerre, puis effondrement en 1920.



Je crois me souvenir qu'en Guyane (mais c'est plus vieux dans ma mémoire) les distilleries avaient également prospérées (aujourd'hui il reste la belle cabresse).

Concernant la Réunion je ne retrouve pas mes notes, pourtant le Marsouin JP a crapahuté dans les fins fonds de Mafate, il y a 40 ans... après un passage à Madagascar, mais j'y retourne parfois, ma petite fille veut tout savoir!

J'ajouterai, hors sujet, que les Réunionnais et Antillais étaient très hostiles au gouvernement de Vichy en 40 et que des volontaires ont pris de gros risques pour rejoindre avec plus ou moins de succès, les partisans de la France libre.

Cordialement.
JP

Image


cyrilbanuls
Messages : 38
Inscription : dim. nov. 05, 2006 1:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par cyrilbanuls » sam. nov. 11, 2006 6:23 pm

sur le site WWW.perse.fr, en chosissant la revue"matériaux pour l'histoire de notre temps" n°49, 1998, vous avez un article sur les créoles dans la grande guerre

Avatar de l’utilisateur
garnier jean pierre
Messages : 711
Inscription : lun. sept. 05, 2005 2:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par garnier jean pierre » lun. nov. 13, 2006 12:30 pm

Bonjour

Voici l'hymne évoquée dans mon précédent post. Il apparait qu'il fut initié à la Guadeloupe et figure aux archives de la Martinique. Je suis persuadé que les antillais ont été regroupés, tout du moins à une certaine époque, ce qui semble se révéler à Salonique.
Des gros bras du solfège pourront peut-être décrypter la partition ?
Image


Par ailleurs , dans le cadre de la reconstruction après guerre, la Martinique a participé au financement de la ville d' Etain ( Meuse ) .
Des écoliers martiniquais ont été invités par cette municipalité en Janvier ou février 2006.

Concernant les MAM, il n'existe pas de monument à Ste Luce, malgré le nombre de tués originaire de cette commune, voir la plaque page post précédent.
Les habitants n'en connaissent pas la raison, donc moi non plus, mais il semble que cette lacune va être comblée.

Sainte Luce est un village de pêcheurs, largement ouvert au tourisme aujourd'hui.

Cordialement
JP

Vincent000
Messages : 62
Inscription : jeu. avr. 21, 2005 2:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par Vincent000 » mar. nov. 14, 2006 5:27 am

Bonjour à tous,
Trouvé dans l'historique du 62RI relatant l'offensive de Champagne de septembre 18.


L'attaque de la 22ème D.I. est reprise dès le matin.

Le bat. Roux (2ème) qui était en 2ème ligne, entre en action; après une lutte opiniâtre, il enlève les dernières tranchées de la ligne de grand combat et le Grand Bois. Le 409ème peut alors progresser sur la butte de Souain et s'en emparer.

Au cours de cette opération, le 62ème capture encore plus de 40 prisonniers dont 2 officiers; il s'empare, en outre, d'une dizaine de mitrailleuses, d'un nombreux matériel, d'une grande quantité d'obus, de grenades, cartouches et d'une pièce de 77 abandonnée par l'ennemi.

Dans l'après-midi, les 2ème et 3ème bat., aidés par une section de chars d'assaut, cherchent à progresser, à la grenade, dans la tranchée de Stuttgard. La progression est rendue très difficile mais rien n'arrête leur élan. Le soldat Cinzele, un magnifique "nègre" (sic) Martiniquais, est parmi les plus ardents. Il mène un vigoureux combat à la grenade pour s'emparer du blockhaus situé sur la de Somme-Py. On l'envoie chercher des grenadiers en renfort pour remplacer plusieurs hommes hors de combat. En partant, il a la cuisse droite traversée par une balle; sa blessure saigne abondamment, mais il ralentit à peine sa course. Il arrive à la section de réserve et s'effondre épuisé devant le chef de cette section à qui il dit: "Adjudant, moi y en a bien blessé, mais toi, envoie vite grenadiers " (sic).

Cordialement,
Vincent

jean-philippe MAF978
Messages : 1
Inscription : mar. déc. 10, 2013 1:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par jean-philippe MAF978 » mar. févr. 25, 2014 12:17 am

Bonsoir à tous,

De nouvelles découvertes ont-elles été faites sur l'hymne créole ?

Cordialement. Jean-Philippe

Avatar de l’utilisateur
MARTINIK
Messages : 44
Inscription : sam. mars 31, 2007 2:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par MARTINIK » lun. août 25, 2014 11:32 pm

Bonjour,

Je possède l'hymne créole en version chantée.

Je peux vous transmettre cette version si cela vous intéresse.


Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Les Martiniquais en 14-18

Message par Jean RIOTTE » mer. août 27, 2014 1:31 pm

Bonjour à tou(te)s,
Lors du retour du 49ème RI dans sa bonne ville de Bayonne, les "autochtones" avaient été très étonnés de voir sur les rangs autant de visages auxquels ils étaient peu habitués! Il est vrai que le 49ème a compté en son sein des Antillais et des Réunionnais au fur et à mesure que le recrutement régional s'est atténué du fait des pertes.
Cordialement,
Jean RIOTTE
PS: pour celles et ceux que cela intéresserait je dispose des identités de certains d'entre eux.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »