L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1458
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » mar. sept. 27, 2016 8:42 pm

Bonsoir,
Et pour clôturer l'affaire Vandier, une conférence vendredi 30 septembre 2016 à La Rochelle!
Image
Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
thibval
Messages : 30
Inscription : mar. janv. 10, 2017 1:00 am
Localisation : Finistère

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par thibval » mer. janv. 11, 2017 8:12 pm

:hello: à tou(te)s

Petit correctif sur le soldat VALLEE Armand François décédé dans cette catastrophe.
Il est originaire de Priaires (79) et non Prissé.
Mention correcte sur la fiche MDH, acte de naissance AD 79, cote 2MI848, vue 33
Image
Bien cordialement,
Thibaut
"Nul homme sensé ne peut préférer la guerre à la paix puisque, à la guerre, ce sont les pères qui enterrent leurs fils alors que, en temps de paix, ce sont les fils qui enterrent leurs pères." Herodote

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1458
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » mer. janv. 11, 2017 9:53 pm

Bonjour,
Sa fiche matricule!
Image
Image
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1458
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » lun. déc. 25, 2017 7:55 pm

Bonjour,
Un poème signé N. A. pour rendre hommage aux disparus suite à l'explosion de l'usine Vandier...Image
Cdlt
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Michel Vaillant
Messages : 1
Inscription : jeu. févr. 28, 2019 8:31 pm

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Michel Vaillant » ven. mars 01, 2019 11:16 am

Alors que je faisais ma généalogie, j'ai découvert avec stupeur que mon arrière-grand-père avait lui aussi été victime de l'explosion de l'usine Vandier-Desprets. Il s'agit d' Edouard Vaillant qui a une stèle particulière devant le mausolée de la Rossignolette.
Je suis allé aux archives communales de Charente-Maritime et j'ai trouvé peu de renseignements à son sujet.
Il était soldat, et il est mentionné disparu, ce qui signifie qu'il a dû être déchiqueté par l'explosion.
Je suis allé aussi à la mairie pour tenter d'obtenir son avis de décès, mais il est introuvable. il y a bien une liste de noms, mais cela s'arrête à la lettre L.
Il laissa une veuve et deux enfants, d'après les documents dont l'un fut mon grand-père.
Sa veuve semblait habiter rue de Bethencourt qui est à côté du sinistre, et indique peut-être qu'elle a été blessée dans les effets de l'explosion.
Je dois encore aller aux archives départementales pour essayer d'obtenir plus de précisions sur cette affaire et tenter d'avoir son avis de décès et qui a payé la stèle.
J'aimerai savoir aussi ce que l'on a fait pour les victimes directes et indirectes, et le rapport de police s'il est consultable.
Si vous avez des renseignements plus approfondis, n'hésitez pas à me les communiquer.
Bien à vous

CD9362
Messages : 3480
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par CD9362 » sam. mars 02, 2019 8:50 am

Michel Vaillant a écrit :
ven. mars 01, 2019 11:16 am
Alors que je faisais ma généalogie, j'ai découvert avec stupeur que mon arrière-grand-père avait lui aussi été victime de l'explosion de l'usine Vandier-Desprets. Il s'agit d' Edouard Vaillant qui a une stèle particulière devant le mausolée de la Rossignolette.
Bonjour
Voici quelques éléments que vous n'aviez peut-être pas. Fiche décès sur Mémoires des Hommes. D'ailleurs cette fiche l'indique Non Mort pour la France, est-ce le cas des autres morts lors de l'explosion de cette poudrerie ?
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 2c70e230c1
Fiche matricule Paris 6eme bureau, classe 1891
http://archives.paris.fr/arkotheque/vis ... m_rotate=F
Naissance
http://archives.archinoe.com/cg77/index ... 23/692/360

Voir également au journal officiel , bien que je ne crois pas qu'il soit parmi les "VAILLANT, Édouard " trouvés :
https://gallica.bnf.fr/services/engine/ ... d%20%22%29

En relisant la discussion je vois page 3, que Jérôme Charraud a expliqué pourquoi les morts de cette explosion ne sont pas considérés comme Morts pour la France, je le cite :"
Théoriquement, le statut de "détaché article 6" (détaché en usine) ne permet pas l'accès au statut de "Mort pour la France" (Si je résume, il est considéré comme non-combattant)."

Cordialement AD-Line

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1458
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » jeu. avr. 18, 2019 10:27 pm

Bonjour,
Il y a 10 ans maintenant (que le temps passe…) j’avais ouvert ce fil sur l’explosion de la poudrerie Vandier & Despret. Aidé par toutes les contributions des membres du forum Pages 14/18 je n’ai jamais cessé de m’intéresser à ce sujet oublié de la majorité des rochelais, publiant dans les Ecrits d’Ouest en 2014, assurant ensuite quelques conférences, notamment la dernière pour la commémoration du centenaire de l’Armistice.
Et pourquoi ne pas en faire un roman… ? Et comment l’écrire d’une façon originale … ? C’est la question que j’avais fini par me poser au fil de ces années consacrées à ce drame. Voilà qui est fait avec la parution à partir du mois de juin prochain de « La voiture de Vandier » dans la Collection du Cannibale aux éditions des Indes Savantes !
Cdlt
BB
Image
Pièces jointes
4ème de couv.jpg
4ème de couv.jpg (196.24 Kio) Consulté 802 fois
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1458
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par bruno17 » dim. déc. 06, 2020 9:11 am

Aristide Bouju, le soldat-ouvrier miraculé de la poudrerie Vandier.
Aristide BOUJU.jpeg
Aristide BOUJU.jpeg (14.5 Kio) Consulté 380 fois
Le 4 mai 1916, soit trois jours après la terrible explosion de la poudrerie Vandier & Despret qui secoua jusqu'au centre-ville de La Rochelle brisant les vitraux de la Cathédrale, la foule rochelaise et les officiels, très nombreux, se pressaient à la Gare Maritime pour la cérémonie ordonnée par monseigneur Eyssautier évêque du Diocèse. Ce jour des obsèques le ciel semblait accompagner les victimes en revêtant sa couleur de deuil, des nuages noirs laissant filtrer quelques gouttes de pluie tandis que les vagues d’une mer toute proche venaient mourir sur le rivage. Les pavillons des navires du port de La Pallice étaient mis en berne, les commerces, les magasins de La Rochelle fermés, les quatre-vingts cercueils recouverts de drapeaux tricolores et de couronnes de fleurs alignés, attendant d’être chargés sur des camions militaires qui les conduiraient vers leur dernière demeure au cimetière de La Rossignolette.
Soudain, après les chants exécutés par la maîtrise de la cathédrale, les personnes présentes se figèrent, frappées d’étonnement d’abord, de stupeur ensuite. De l’un des cercueils, celui portant le nom d’Aristide Bouju, âgé de 39 ans, s’élevaient des coups sourds…
Quelques employés municipaux présents s'empressèrent de déclouer le cercueil contenant le corps mutilé d’Aristide. On s’aperçut alors que cette victime de l’explosion était toujours en vie et respirait faiblement. Sortant d’un coma de trois jours, l’ultime appel d’un agonisant avait été entendu, et ce soldat des services auxiliaires échappa au terrible supplice des enterrés vivants.
Le miraculé fut pris en charge par un médecin et une équipe d’infirmières, dirigé vers l’hôpital le plus proche afin d’y être soigné et ramené à la vie, une vie qui faillit s’arrêter là mais qui se prolongerait encore 36 années alors que beaucoup de médecins ne croyaient pas qu’il survivrait longtemps à ses blessures. Il ne revint pas dans sa maison du hameau du Gué à Sainte-Soulle et c’est dans une maison d’Usseau, chez sa petite-fille Simone Vasseur qu’il vivra, atteint de paralysie à la suite de la trépanation qu’il dut subir, ne pouvant se mouvoir qu’aidé d’une canne et accompagné de quelqu’un. Son épouse Augustine décéda en avril 1943, époque où Aristide devra prendre une servante, madame Yvonne Massé, qui le soigna avec dévouement jusqu’à ce qu’il s’éteignît tout doucement à son tour le 5 février 1952.
Aristide Bouju était né le 8 février 1876 à Loiré, commune de Vérines, fils de Jean, cultivateur et d’Hortense Gaucher. Il avait épousé Augustine Dumonté à Sainte-Soulle, le 20 juin 1899. Cultivateur, après avoir fait ses obligations militaires en 1900 au sein d’un régiment d’artillerie, à l’entrée en guerre, en 1914, il fut affecté au 123ème d’Infanterie de La Rochelle puis se vit maintenu en tant que Réformé n°2. Affecté en 1915 comme ouvrier à la poudrerie Vandier & Despret, il touchera ensuite une pension de 3000 francs suite à ses graves blessures reçues lors de l’explosion.Le 4 mai 1916, deux compagnies de soldats et de marins rendirent les honneurs militaires aux victimes de l’explosion de la poudrerie Vandier au nombre desquels Aristide Bouju le miraculé ne serait pas.
A la fin, un silence grandiose plana sur cette partie du sol de France….

(Cet article a été réalisé avec le support d’un article, « Un rescapé » paru dans le journal « La Nouvelle République » du 14 mars 1952 - L’histoire de l’explosion de la poudrerie Vandier & Despret est relatée dans mon article paru dans les Écrits d’Ouest n°22 paru en 2014 - A lire également le roman « La voiture de Vandier » aux éditions des Indes savantes – 2015)
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Rutilius
Messages : 14203
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

L’explosion de la poudrerie Vandier en 1916.

Message par Rutilius » sam. janv. 02, 2021 1:46 pm

Bonjour à tous,


X - .jpg
X - .jpg (110.46 Kio) Consulté 259 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »