Camp de valréas

nono26
Messages : 721
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Camp de valréas

Message par nono26 » mer. juin 11, 2014 12:41 am



bonsoir à tous,

je suis à la recherche de quelqu'un qui aurait des éléments d'archives sur le camp de Valréas pendant la grande guerre.
Il s'agissait probablement d'un camp d'instruction, ou de repos après les premières lignes..

Merci d'avance à celui, de la région ou non , qui pourra me fournir quelque piste ..

Bonne soirée .. Cordialement Nono

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2811
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Camp de valréas

Message par IM Louis Jean » mer. juin 11, 2014 9:30 am

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Nono,

Le camp de Valréas est un camp dont l'emprise et les activités ont pris une grande importance au cours de la guerre.

Ainsi, en 1916, la présence d'un officier général comme commandant du camp est-elle justifiée :
Image
Impressions (Chambre des députés) sur Gallica

Image
Le Figaro du 14 novembre 1917 sur Gallica
Joseph-Louis-Arsène Pierron. Chef de la 70 brigade, puis chef du secteur Est de la place forte de Verdun.
Général de brigade Elisée Valuy (1846-1917): Chef du camp d'instruction de Valbonne, puis chef adjoint de la 14 région militaire, puis chef du camp d'instruction de Valréas.
Général de brigade Paul-Louis-Auguste Bonet (1859-1919): chef de la 35 division, puis chef du camp d'instruction de Valréas.
Général de brigade Jean-Paul Brieu (1849-1933): chef de la subdivision d'Annecy et de la subdivision de Chambéry, puis chef du camp d'instruction de Valbonne, puis chef du camp d'instruction de Valréas.
source web.genealogie

Il y avait un centre d'instruction pour les chefs de section ainsi que pour les élèves aspirants des classes anciennes :
Image
Bulletin officiel des Ministères de la guerre, des travaux publics et des transports, du ravitaillement général, de l'armement et des fabrications de guerre de 1917 sur Gallica
En 1918, il y avait une session tous les quatre mois.
Image
Circulaire ministérielle du 13 mai 1917 (Infanterie n° 5016/C1)
AFGG sur Gallica

Une partie de l'instruction des troupes américaines avait commencé à la fin de la guerre :
Image
AFGG sur Gallica
Image
Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome V. 5,2 sur Gallica

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2811
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Camp de valréas

Message par IM Louis Jean » mer. juin 11, 2014 9:55 am

Re :hello: ,

Il y avait bien un camp de transit et d'instruction pour les jeunes classes :
Image
Le Temps du 27 avril 1916 sur Gallica

Une anecdote dont le héros est le jeune Benoit Dijon, agé de 13 ans :
Image
La Presse du 10 septembre 1918 sur Gallica

Image
source www.genealogie22.com Edouard Joseph Marie GUYOMARD (je retire cet emprunt si demandé)

Image
source fondation Massé Trévidy (je retire cet emprunt si demandé)

Un lien vers un fil du forum avec une photo de groupe : centre d'instruction de valreas

Un clin d'oeil aux enragés du rugby de ce forum :
Image
Rugby. Hebdomadaire sportif du 31 mars 1917 sur Gallica

Un tampon postal de la 29e compagnie du 158e RI ou 168e RI
Image
source del.... (je retire cet emprunt si demandé)

Le vécu d'un poilu à Valréas, avec des détails sur le site du Chtimiste : carnet de guerre de Ferdinand Gillette dans lequel CPCS doit plutôt signifier Centre de Perfectionnement de Chefs de Section (si le chtimiste lit ce poste).

Il y avait, en 1918, le centre régional de préparation physique de la XIVe région
<< Le centre régional a pour mission de dresser des instructeurs militaires de toute catégorie stationnés dans la région, et d'initier à la méthode les civils membres de l'enseignement public ou privé ou de sociétés, se présentant à titre volontaire. >>
L'élève soldat : certificat de préparation au service militaire, diplôme de moniteur, brevets de spécialité (pour toutes les armes sur Gallica

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

francis du vivarais
Messages : 155
Inscription : ven. déc. 14, 2007 1:00 am

Re: Camp de valréas

Message par francis du vivarais » dim. juil. 13, 2014 6:44 pm


Bonjour à toutes et tous
Concernant ce camp de Valréas, voici qqs lettres du courrier de Louis Martin chasseur des 28e et 30e BCP. L'histoire tragique de cet ardéchois de Villeneuve de berg est racontée dans le dernier n° de la Revue des enfants de Villeneuve de berg qui vient de paraître.

Louis a rejoint le camp de la Valbonne, point de rassemblement d’unités régionales en partance pour le front, mais également centre de formation, école de tir.

14 juin 1916, La Valbonne : « Chers parents.
…Le stage finit demain et nous quittons la Valbonne après-demain pour Grenoble. Je ne sais pas si nous y resterons. Probablement nous irons au camp qui se trouve à Bourg-d’Oisans. Vous seriez bien aimables de me faire établir un nouveau certificat agricole en règle, avec l’étendue du terrain et signé du maire et du président du Comité agricole ou à défaut du président du syndicat. C’est, paraît-il une formalité nécessaire. Je ne sais pas si cette fois je serai plus heureux que la 1ère fois. Dans tous les cas, ça ne coûte rien de demander. »

19 juin 1916, Grenoble : « Bien chers Parents.
Je vous écris de Grenoble où je suis arrivé vendredi soir. Nous restons ici jusqu’à la fin de la semaine, ensuite nous partirons pour Bourg-d’Oisans. Et probablement nous n’y moisirons pas. J’espère tout de même avoir une permission avant de remonter au front. Il fait un temps épouvantable, il pleut à averses et cela ne doit pas faire du bien aux récoltes. »

De Bourg- d’Oisans, Louis Martin est dirigé vers Valréas tout près de Nyons où il a déjà cantonné.

11 juillet 1916, Valréas : « Bien chers Parents.
Comme vous le voyez, j’ai encore changé de résidence. Je ne sais pas trop ce que nous venons faire ici. On a concentré ici tous les mitrailleurs de Bataillons de chasseurs. C’est certainement pour former des compagnies pour le front. Il est probable que nous n’y moisirons pas. J’ai eu du regret de quitter Bourg-d’Oisans où je me plaisais beaucoup. Les gens y étaient affables. Mais je crois que nous ne serons pas mal ici. Et puisque on nous trimballe toujours d’un côté ou de l’autre, il faut en prendre son parti. On finit par se faire à cette vie de juif errant. Je suis quand même enchanté de m’être rapproché de la maison et j’espère en profiter pour aller faire un tour jusqu’à Villeneuve. »

21 juillet 1916, Valréas : « Bien chers Parents.
…Vous avez dû certainement terminer vos moissons. Est-ce que la récolte est bonne ? Comment faites-vous vos battages ? A la machine ou au rouleau ? Vous serez bien aimables de m’envoyer une paire d’espadrilles hautes. J’ai eu les pieds un peu gelés cet hiver et maintenant avec les grosses chaleurs ils sont tout en sang. Je ne peux plus mettre mes souliers. Je viens de voir le major qui m’a fait prendre un bain de formol et m’a exempté de service. Je ne peux pas aller à la visite tous les jours car je serais vite repéré. Je compte que vous m’envoyez ce que je demande, le plus tôt possible, et je vous en remercie par avance. »

24 juillet 1916, Valréas : « Ma chère Jeanne. »
Dans cette lettre, Louis essaie de trouver un subterfuge pour essayer de rencontrer son frère Charles, qu’il n’a plus vu depuis 2 ans et qui est de passage à Villeneuve.

4 août 1916, Valréas : « Bien chers Parents.
Je suis arrivé hier après un excellent voyage. J’ai quitté Charles à Montélimar. Je suis arrivé juste à temps car je pars ce soir pour Grenoble. Probablement qu’après ce sera le front. Que voulez vous, il fallait s’y attendre. Je suis tout de même bien content, d’avoir pu passer 2 jours avec vous… »

D’après les informations relevées sur sa Fiche matricule, il change d’unité le 6 août 1916 et passe du 28e au 30e bataillon de chasseurs. Dans ce bataillon, il est affecté à la compagnie des mitrailleurs le 6 novembre 1916. A partir de cette date, son secteur postal sera toujours le 192, même en Italie. Nous n’avons aucune lettre entre le 4 août et le 6 novembre, date à laquelle il termine une permission.

6 novembre 1916, Villeneuve : « Ma chère Eugénie.
Ma permission finit ce soir à minuit et je pars de la maison demain matin au premier train. Je m’arrêterai à Montélimar et arriverai à Lyon à 19 heures ou à peu près… Je me réserve le droit d’aller te surprendre à ta boutique. »

10 novembre 1916, Secteur 192 : « Bien chères sœurs.
Je suis enfin arrivé ce matin à destination après un excellent voyage. J’ai trouvé le Bataillon au repos dans un petit village aux environs de Bruyères. On n’y est pas trop mal. Tout est changé à la Cie. Il n’y en a plus qu’une, de mitrailleuses, au Bataillon. Le surplus a été versé au 70e BCP. Moi je reste au 30e. C’est bien ennuyeux car tous les officiers ont changé. »

Cordialement à tous.
Francis.

nono26
Messages : 721
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Camp de valréas

Message par nono26 » lun. juil. 14, 2014 10:45 am


Bonjour,

un grand merci pour tous ces documents sur le camp de Valréas..

Il nous reste à le situer géographiquement... ce qui sera moins facile ..

très cordialement à tous Nono

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2811
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: Camp de valréas

Message par IM Louis Jean » lun. juil. 14, 2014 11:00 am

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Nono,

Il ne sera effectivement pas facile de le situer géographiquement puisqu'il <<est plutôt une zone de cantonnements que d'un camp>> dont les <<unités sont réparties dans 34 localités>>
http://gallica.bnf.fr/proxy?method=R&am ... 76,114,557

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

floraline
Messages : 46
Inscription : lun. sept. 03, 2018 7:04 pm

Re: Camp de valréas

Message par floraline » lun. déc. 07, 2020 2:01 pm

Photo écrite de Grignan, commune faisant partie du camp d'instruction de Valréas.
Soldats identifiés : L MILLION, POLLET, PERRIER.
Grignan 6a 300.jpg.jpg
Grignan 6a 300.jpg.jpg (73.05 Kio) Consulté 334 fois
Grignan 6b 300.jpg
Grignan 6b 300.jpg (67.17 Kio) Consulté 334 fois

floraline
Messages : 46
Inscription : lun. sept. 03, 2018 7:04 pm

Re: Camp de valréas

Message par floraline » mar. déc. 08, 2020 11:28 am

Quelques infos sur le nombre de soldats qui passent par le camp de Valréas.
Camp de Colonzelle
Colonzelle 1b 300.jpg
Colonzelle 1b 300.jpg (158.86 Kio) Consulté 310 fois
Camp de Grillon
Grillon 4 300.jpg
Grillon 4 300.jpg (95.72 Kio) Consulté 310 fois
Grillon 5 300.jpg
Grillon 5 300.jpg (165.31 Kio) Consulté 310 fois

floraline
Messages : 46
Inscription : lun. sept. 03, 2018 7:04 pm

Re: Camp de valréas

Message par floraline » mar. déc. 08, 2020 11:30 am

Camp de Saint Paul Trois Châteaux
Saint Paul Trois Châteaux 1a 300.jpg
Saint Paul Trois Châteaux 1a 300.jpg (169.64 Kio) Consulté 310 fois
Saint Paul Trois Châteaux 1b 300.jpg
Saint Paul Trois Châteaux 1b 300.jpg (166.1 Kio) Consulté 310 fois

floraline
Messages : 46
Inscription : lun. sept. 03, 2018 7:04 pm

Re: Camp de valréas

Message par floraline » mar. déc. 08, 2020 11:45 am

Quelques photos du camp de Valréas. Si quelqu'un a des infos sur ces photos, identification ou autre ...

Venterol
Venterol 1a 300.jpg
Venterol 1a 300.jpg (104.07 Kio) Consulté 306 fois
Venterol 1b 300.jpg
Venterol 1b 300.jpg (190.83 Kio) Consulté 306 fois
Novézan, cantonnement Delhomme
Novézan 1a 300.jpg
Novézan 1a 300.jpg (98.08 Kio) Consulté 306 fois
Novézan 1b 300.jpg
Novézan 1b 300.jpg (78.79 Kio) Consulté 306 fois

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »