Le Fort de Brimont après des tirs de 400

ALVF
Messages : 5755
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Le Fort de Brimont après des tirs de 400

Message par ALVF » mar. juin 18, 2013 7:35 pm

Bonsoir,

Voici une belle photographie oblique du Fort de Brimont, prise le 5 mai 1917 à 600 mètres d'altitude par un avion de l'escadrille C 64.
Ce cliché a été pris avec cinq autres par un équipage audacieux puisque ces photographies ont été effectuées à des altitudes comprises entre 300 et 600 mètres d'altitude seulement, donc en pleine zone d'efficacité des mitrailleuses allemandes, sans compter les canons de la Flak allemande.
A cette date, le Fort de Brimont a subi préalablement plusieurs bombardements d'obusiers de 400 mm de l'ALVF en batterie à Trigny.
On sait par un prisonnier allemand que le 9 avril 1917, lundi de Pâques, un obus de 400 mm a atteint une casemate après avoir traversé plus de sept mètres de terre avant de percer la maçonnerie du fort, causant la mort de 6 soldats allemands et en blessant 15 autres.
On peut distinguer à l'agrandissement plusieurs impacts de 400 sur l'objectif.Le Fort de Brimont fut évacué par les allemands durant plusieurs jours au moment des bombardements des obusiers de 400, baptisés "Kinz'Gram" et "Moustique".
Un point reste à approfondir, les noms du pilote et de l'observateur.Je me plais à penser que l'équipage pourrait comprendre le pilote Jean Renoir, le célèbre cinéaste, mais rien ne le prouve.Toutefois, sa citation à l'ordre de la Ve Armée du 13 mai 1917 fait allusion à des "missions de commandement à basse altitude" ce qui correspond tout à fait à ces photographies et à leur date.
Image
Le Fort de Brimont photographié par l'escadrille C 64 le 5 mai 1917.

Cordialement,
Guy François.

ALVF
Messages : 5755
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Le Fort de Brimont après des tirs de 400

Message par ALVF » mar. avr. 18, 2017 1:08 am

Bonsoir,

Je fais remonter la photographie du Fort de Brimont des profondeurs du Forum en ce centenaire des attaques et des tirs dans la région de Brimont.
Je joins un cliché de l'un des deux obusiers de 400 ayant tiré sur le Fort de Brimont à partir du lundi de Pâques 1917 (9 avril 1917). Il s'agit de l'obusier de 400 modèle 1915 Saint-Chamond, immatriculé AT 5020 "Moustique" en position à Trigny.
Les obus de réglage sans retard et à forte charge d'explosif produisent des entonnoirs géants dont l'un mesure près de 20 mètres de diamètre et les obus à fusée retardée des perforations profondes dont l'un tue 6 soldats allemands et en blesse 15 autres après avoir traversé sept mètres de terre et plus d'un mètre de maçonnerie pour détoner dans un local souterrain dont il perce la voûte. Ce bombardement du Fort dure plusieurs jours et entraîne l'évacuation temporaire de l'ouvrage par les allemands qui ne le réoccupent qu'en mai 1917 après l'abandon de toute velléité d'attaque française en direction du Fort de Brimont.

Image
L'obusier de 400 "Moustique" en position à Trigny lors des tirs sur le fort de Brimont en avril 1917.

Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3093
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Le Fort de Brimont après des tirs de 400

Message par monte-au-creneau » mar. avr. 18, 2017 11:02 am

Bonjour,

Une vue d'avril 1917 qui complète et localise le fort de Brimont dont on reconnait la forme caractéristique

Image

CD9362
Messages : 2861
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Le Fort de Brimont après des tirs de 400

Message par CD9362 » mar. avr. 18, 2017 2:12 pm

Bonjour
Et deux photos de maintenant

Dimanche à l'occasion de la libération du village de Courcy par les russes, je suis allée au fort de Brimont, où un monsieur passionné
a fait un topo sur les forts et pour moi qui n'y connaissait rien j'ai trouvé cela très intéressant.

Image

Image

Image


AD-Line

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 4423_1.htm

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »