Les mitrailleurs enchaînés à leurs pièces...

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4252
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Les mitrailleurs enchaînés à leurs pièces...

Message par monte-au-creneau » lun. nov. 22, 2021 12:06 pm

Alain Dubois-Choulik a écrit :
dim. nov. 21, 2021 12:34 pm
Bonjour,
Enchainés ? il me semblait la question résolue.
Je regardais l'une des photos du site, la légende mentionne
(......) Ses clichés témoignent de ce moment important pour les populations belges, celui où l’ennemi craint pendant cinquante mois devient un vaincu.
Un vaincu !!! ???? Un vaincu est fait prisonnier et désarmé, au "mieux" il recule en vitesse en essayant d'échapper à un (ex-)ennemi qui le suit de près !!! Là il repart, avec armes et bagages - armes au sens propre, personne ne leur a confisqué leurs cartouches ; l'Armistice n'est pas signé, mais ça ne changera rien ensuite.
Les chariots sont chargés à craquer, (de nombreuses villes ont été évacuées pour "leur sécurité", et les maisons inoccupées sont tentantes) et pendant qu'une arrière-garde se dévoue, retenant des alliés qui sentant la fin prochaine n'ont pas envie de prendre trop de risques, il retraversent la Belgique, calmement, personne ne les agresse. Je n'ai noté qu'une seule fois dans les historiques allemands une volée de cailloux, alors que ces rédactions faites pour certaines "en préparation de la suivante" n'auraient pas manqué de signaler une quelconque embuscade, mais faite avec quelle arme d'ailleurs ?

Les régions envahies contentes de voir partir l’occupant, comme un propriétaire respire au départ d'un locataire indélicat, les regardent passer, et même cantonner en centre ville parfois. Sur certaines photos (ailleurs) on croirait un défilé militaire au milieu d'une population en paix !
Le chemin est tout tracé pour atteindre la frontière qu'ils vont traverser calmement pour être acclamés à leur passage dans les villes qui pavoisent.
Cordialement
Alain
Bonjour,
Ils ont du copieusement se servir et ont du rentrer chez eux bien chargés... Il me semble même avoir lu que, bien plus tard, des descendants de ces "teutons-casque-à-pointe" ont restitué (à leur propriétaire) des biens issus des villes pillées... Mais j'ai oublié où j'ai lu ça !



Cordialement.
On s'éloigne des mitrailleurs enchainés... s'ils existent :mrgreen:
Derrière nous : Un passé terrifiant !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »