Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Folc
Messages : 6
Inscription : jeu. déc. 15, 2011 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par Folc » sam. janv. 23, 2021 3:48 pm

demonts a écrit :
mar. janv. 12, 2021 8:27 am
Bonjour,
Aujourd'hui hommage à 3 combattants du 5e RCA :
MAUREL, Henri
OLIVIER, Vincent
PETAILLAT, Emile
MAUREL, Henri.JPG (Mémoire des hommes)

MAUREL, Henri - né le 16 juin 1892 à PEIPIN (Alpes Maritimes) cultivateur
Bonjour,
Le chasseur Maurel est originaire des Basses-Alpes (aujourd'hui Alpes de Haute-Provence) et non pas des Alpes Maritimes.
Cordialement,
Alain V.

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » sam. janv. 23, 2021 5:30 pm

Bonsoir,

Merci pour cette précision.

Je rectifie tout de suite.

Bonne soirée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » lun. janv. 25, 2021 8:41 am

Snapshot_93.png
Snapshot_93.png (285 Kio) Consulté 485 fois
(La Contemproraine - 5e RCA - Ste Ménéhoud - 1915)

Bonjour,

Aujourd'hui un hommage à VIDAL, Antoine Maréchal de Logis au 5e RCA détaché comme éclaireur et agent de liaison dans des régiments coloniaux.
VIDAL, Antoine est né le 14 janvier 1890 à KOLEA en Algérie.
Il exerce la profession de négociant lorsqu'il est incorporé au 11e Hussards le 5 octobre 1911.
Nommé Brigadier le 6 octobre 1912.
Passe comme cavalier de 2e classe pour convenance personnelle au 5e RCA le 26 juillet 1913.
Passe dans la réserve le 8 novembre 1913.
Rappelé à l'activité le 2 août 1914 au 5e RCA, nommé brigadier et détaché comme éclaireur au 11e bataillon colonial.
Le 21 août 1917 il passe au 6e Dragons où il est nommé Maréchal des Logis.
Détaché au 21e Colonial comme adjoint au Chef de Bataillon le 30 août 1917.
Mis en congé illimité le 19 juillet 1919 par le dépôt du 5e RCA.
VIDAL, Antoine est cité à de nombreuses reprises :

Cit2 à l'ordre du Régiment, le 12 novembre 1914 : "Brigadier des éclaireurs montés du 11e Bataillon, donne depuis le commencement de la campagne le plus bel exemple d'énergie en exécutant avec énergie et gaîté les missions les plus périlleuses soit comme éclaireur de terrain soit comme agent de liaison monté."

Cité à l'ordre du Régiment, le 30 mai 1917 : "Agent de liaison brave et d'un dévouement certain. A donné la preuve du plus grand zèle et d'intelligente initiative pendant la préparation et au cours des combats d'avril et mai 1917 en assurant sans à coup et sans perte le ravitaillement difficile de son bataillon sous les violents bombardements de l'artillerie ennemie."

Cité à l'ordre du Corps d'Armée, le 16 mars 1918 : "Maréchal des Logis agent de liaison du chef de Bataillon, a fait preuve d'un courage et d'une énergie remarquable le 01.03.1918 en défendant à outrance l'entrée d'une sape donnant aux grenadiers dont il avait pris le commandement l'exemple du devoir."

Décoré de la Médaille Militaire le 08 juillet 1918
"Sous-officier très brave et d'un grand sang froid, à conduit habilement une patrouille de volontaires chargée de contenir un parti ennemi qui tentait un mouvement de débordement dont la réussite devait avoir de graves conséquences. malgré les difficultés, a tenu avec acharnement jusqu'à l'arrivée de la contre-attaque qui a permis de repousser l'ennemi dans ses lignes et de lui faire faire 5 prisonniers.

Décoré de la Croix de Guerre avec 2 étoiles de Bronze, 1 étoile de vermeil et 1 avec palme."

Médaille Commémorative de la Guerre de 1914-1918.

Médaille Interalliée dite de la Victoire.

Magnifique état de service de ce cavalier!

Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » mer. janv. 27, 2021 10:33 am

143_00123.jpg
143_00123.jpg (33.9 Kio) Consulté 421 fois
(Chasseurs du 5e RCA - en convalescence à l'arrière des combats prise en 1914-1915 - aucune identité connue))

Hommage aujourd'hui à un autre cavalier passé par les 5e RCA durant la grande guerre.

MATHIS, Alban et NOEL, Antoni.

MATHIS, Alban né le 12 juin 1891 à LIGNY EN BARROIS (Meuse)
Il exerce la profession de garçon brasseur lorsqu'il s'engage le 29 juillet 1909 à VERDUN au titre du 9e régiment de Dragons.
Arrivé le 30 juillet 1909.
Nommé Brigadier le 29 septembre 1910.
Cassé de son grade en 1912.
Passe au 8e Dragons le 18 avril 1912.
Passe dans la réserve le 29 juillet 1912.
Rappelé le 2 août 1914 au titre du 4e Dragons.
Passe au 5e RCA le 9 novembre 1915.
Passe au 13e Chasseurs à cheval le 10 décembre 1916.
Passe au 4e RCA le 15 juin 1917.
Revient au 5e RCA le 16 mars 1918.
Passé en 2e RCA le 14 juin 1919 pour y être rayé des contrôles de l'armée le 21 juillet 1919/
Le 29 juin 1918 au sein du 5e RCA il est cité à l'ordre de la Division Marocaine pour son courage lors des attaques du 18 juin 1918.
De nouveau cité le 25 octobre 1918 à l'ordre de la Brigade Marocaine "Cavalier énergique s'est distingué pendant les opérations de septembre 1918 en accomplissant sous de violents bombardements des missions de liaison et de transmissions des ordres et de renseignements.
Il est titulaire de la :
Croix de guerre avec étoile d'argent et étoile de bronze.
Médaille militaire.

Bonne journée à tous.
François
Dernière modification par demonts le sam. janv. 30, 2021 7:39 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » ven. janv. 29, 2021 8:09 am

143_0012.jpg
143_0012.jpg (46.75 Kio) Consulté 373 fois
Bonjour,

Cavalier du 5e RCA en convalescence à identifier. Photo datant certainement de 1915 - lieu ignoré.

Un hommage aujourd'hui à GUYOT, Charles du 5e RCA.

Charles GUYOT est né le 31 décembre 1893 1893 à BESANCON (Doubs)
Il exerce la profession de monteur lorsqu'il s'engage le 24 février 1912 pour 3 ans à la mairie de Besançon au titre du 5e RCA
Arrivé au corps le 28 février 1912.
Fiche matricule peu renseignée.
Il est indiqué qu'il est mobilisé dès le 2 août 1914 avec le 5e RCA.
Il passe ensuite au 1er RTM sans plus de précision.
Il est blessé le 18 juillet 1918 à la cuisse droite.
Cité deux fois à l'ordre du Régiment /
- en juillet 1917 pour sa bravoure, son calme et son entrain au feu. Toujours volontaires pour les missions les plus périlleuses.
- en août 1918 pour les mêmes qualités que ci-dessus et comme tireur de premier ordre s'est dépensé sans compter durant 5 jours de durs combats.

Il est titulaire de la croix de guerre avec étoiles de bronze.
Médaille militaire.


Bonne journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » sam. janv. 30, 2021 9:15 am

821_001-2.jpg
821_001-2.jpg (176.85 Kio) Consulté 334 fois
Bonjour,

Je reviens sur une photo diffusée le 29 août 2020 page 60 représentant un groupe de sous-officiers du 5e RCA prise en 1911.
En regardant à nouveau cette photo je me suis rendu-compte que le cavalier qui se trouve sous le mot "Lundi" est Alexandre ROBERT dont je vous avais retranscrit son journal de marche page 65.

Hommage aujourd'hui à François PIOCHOT brigadier du 5e RCA.

PIOCHOT, François est né le 19 mars 1894 à PARIS 14e.
Etudiant il décide de s'engager pour 3 ans à la mairie de VERSAILLES au titre du 5e RCA à ALGER où il arrive le 7 octobre 1912.
Il est nommé Brigadier le 6 juillet 1914.
Le 29 janvier 1915 il est blessé par un éclat d'obus à la tête alors qu'il est sous les ordres du Capitaine LUYA commandant le 3ème escadron. (JMO du 5e RCA)
Il décède de ses blessures à l'hôpital Chanzy à SAINTE MENEHOULD.

Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » lun. févr. 01, 2021 3:49 pm

821_0012.jpg
821_0012.jpg (142.75 Kio) Consulté 278 fois
Bonjour,

2 hommages aujourd'hui!
RAFFO, César et FOURMACHAT, Paul.

RAFFO, Paul : né le 12 septembre 1890 à KOLEA (Algérie)
Il exerce la profession de magasinier lorsqu'il s'engage le 21 septembre 1910 pour 3 ans à la mairie d'Alger au titre du 5e RCA.
Arrivé au corps le 31 septembre 1910.
Nommé 1ère classe le 21 avril 1913.
Rengagé pour 1 an le 17 mai 1913.
Nommé brigadier conducteur des équipages au 5e RCA le 17 octobre 1913.
Maintenu en activité le 29 septembre 1914.
Blessé le 25 avril 1918 à CACHY dans la somme au cours de reconnaissances et de liaisons avec le chasseur BOULAY. 5 autres chasseurs sont intoxiqués par les gaz. Le MDL COQUELLE est quant à lui porté disparu. Il figure sur la liste des morts pour la France.
Promu MDL le 29 mai 1919.
Envoyé en congé illimité le 5 août 1919.
Rengagé pour 2 ans au 5e RCA - 2e régiment de Cavalerie du Levant le 17 décembre 1919.
Rengagé pour 2 ans le 18 juillet 1921.
Fait valoir ses droits à la retraite le 1er avril 1929.
Il est titulaire de la Croix de Guerre Argent et Bronze.
Médaille militaire
Médaille commémorative de la grande guerre.
Médaille interalliée de la victoire.
Médaille commémorative opérations SYRIE et CILICIE.

FOURMACHAT, Paul : né le 30 janvier 1913 à AIN TAYA (Algérie)
Il a 18 ans lorsqu'il décide de s'engager à MARSEILLE (Bouches du Rhône) pour 3 ans au titre du 5e RCA.
Arrivé au corps le 12 avril 1913.
Nommé brigadier le 22 juillet 1914.
MDL LE 29 SEPTEMBRE 1916.
Part en Orient en passe au 4e RCA le 12 janvier 1917.
Passe au 37e Colonial le 12 juillet 1917.
Passe au 1er groupe d'aviation à DIJON le 11 novembre 1918.
Passe au 7ème Coloniale à BORDEAUX le 26 novembre 1918.
Le 15 août 1919 il est nommé Lieutenant au 15e RTS.
8e RIC en 1920.
Promu Capitaine le 22 décembre 1930.
En Indochine en 1933.
Termine sa carrière militaire le 25 mai 1940 au 4e RTT.

Bonne fin de journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » jeu. févr. 04, 2021 4:24 pm

5e RCA-18 -1.jpg
5e RCA-18 -1.jpg (104.23 Kio) Consulté 232 fois
Groupe de cavaliers du 5ème RCA - 1er escadron - photo prise dans les années 1910/1911.

Hommage à deux chasseurs passés par le 5ème RCA.

MARTIN, Louis
né le 13 décembre 1888 à EL BIAR (Algérie)
mécanicien.
Incorporé le 1er octobre 1909 au 3e RCA.
Mis en disponibilité le 25 septembre 1911.
Rappelé à l'activité le 1er août 1914 au 5e RCA.
Arrivé au corps le 3 août 1914.
Nommé 1ère classe le 1er septembre 1915.
Passe à la 10ème section des chemins de fer de campagne le 18 décembre 1916/
Affecté spécial à la 10e section des chemins de fer Compagnie PLM à ALGER le 23 juillet 1917.
Rayé des contrôles le 19 avril 1919.

NOEL, Antoni
né le 18 octobre 1889 à PUY DU LAC (Charente Martime)
Cultivateur
Incorporé le 2 octobre 1910 au 13ème cuirassiers.
Nommé brigadier le 18 octobre 1911.
Envoyé dans la disponibilité le 25 septembre 1912.
Rappelé à l'activité le 2 août 1914 au 15e Dragons.
Détaché comme éclaireur à la division Marocaine.
Affecté à la 1ère Compagnie de mitrailleuses le 23 juin 1915.
Passé au 5e RCA le 12 février 1918.
Promu MDL le 3 avril 1919.
Passe au 7e chasseurs le 12 juillet 1919.
Affecté dans la réserve au 7e Spahis.
Titulaire de la Croix de guerre
Médaille interalliée
Médaille de la victoire
Médaille Commémorative 1914/1918
Cité à l'ordre du régiment le 25 juillet 1919. Sur le front depuis le début de la Campagne a toujours fait preuve de bravoure et de dévouement. S'est particulièrement fait remarqué durant les journée du 17 au 21 avril 1917 n assurant la liaison sous de violents bombardements. A été blessé le 20 août 1914 par un éclat d'obus.

Bonne journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » dim. févr. 07, 2021 9:28 am

5e RCA-18-4.jpg
5e RCA-18-4.jpg (57.61 Kio) Consulté 187 fois
Bonjour à tous,

En photo groupe de chasseurs du 5e RCA prise en 19010 et 1911. Aucun chasseurs encore identifié à ce jour.

Deux autres chasseurs aujourd'hui étant passés par la 5ème RCA et d'autres régiments de cavalerie.
Il s'agit de GUIGUI, Raphaël et MATHIS, Alban.

GUIGUI, Raphaël - né le 29 juin 1884 à TENIET EL HAAD (Algérie)
Commerçant
Incorporé le 8 octobre 1905 au 6e RCA.
Réformé temporaire le 2 décembre 1905.
Rappelé le 16 novembre 1906 au titre du 5e RCA.
Arrivé au corps le 1er février 1906.
Passé dans la réserve le 3 octobre 1907.
Rappelé à l'activité par la mobilisation le 2 août 1914 au 5e RCA.
Arrivé au corps le 22 août 1914.
Brigadier le 21 octobre 1914.
Evacué blessé le 27 juillet 1915.
Passe au 4e chasseurs le 19 janvier 1918.
Cité à l'ordre du 32e Corps.
"Volontaire pour une reconnaissance de nuit a été grièvement blessé par une balle à l'épaule droite à proximité de la tranchée ennemie. Revenu à lui et apercevant non loin de lui un groupe d'allemand leur a lancé une grenade et a réussi à leur échappé. A rapporté des renseignements précis sur les travaux ennemis".
Titulaire de la croix de guerre étoile vermeil
Médaille militaire

MATHIS, Alban - lé le 12 juin 1891 à LIGNY EN BARROIS (55)
Il exerce la profession de garçon-brasseur lorsqu'il décide de s'engager le 29 juillet 1909 à VERDUN au titre du 9e régiment de Dragons.
Arrivé au corps le 30 juillet 1909.
Brigadier le 29 septembre 1910.
Cassé de son grade en 1912.
Passé dans la réserve le 29 juillet 1912.
Rappelé le 2 août 1914 au 4e Dragons.
Passe au 5e RCA le 9 novembre 1915.
Passe au 13e Dragons le 10 décembre 1916.
Passe au 4e RCA le 15 juin 1917.
Repasse au 5e RCA le 16 mars 1918.
Passe au 2e RCA le 14 juin 1919.
Rayé des contrôles de l'armée le 21 juillet 1919.
MATHIS, Alban est cité deux fois lors de son séjour au 5e RCA.
- A l'ordre de la Division Marocaine lors des attaques du 18 juin 1918 dans l'Oise.
- A l'ordre de la Brigade Marocaine lors des opérations de septembre 1918 en accomplissant des missions de liaisons et de transmissions d'ordres et de renseignements sous de violents bombardements.
Titulaire de la Croix de guerre étoiles d'Argent et de Bronze.
Médaille militaire.

Bonne journée à tous.
François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1664
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA - (5e Régiment de Chasseurs d'Afrique)

Message par demonts » mar. févr. 09, 2021 9:57 am

5e RCA - la parade.jpg
5e RCA - la parade.jpg (111.4 Kio) Consulté 144 fois
Photo prise AVANT 1914 à ALGER au quartier du 5e RCA - revue de la garde par l'adjudant de semaine.

Voici une nouvelle fois un chasseur passé par le 5e RCA qui a bien terminé sa carrière dans l'armée puisqu'il a fait valoir ses droits à la retraite en tant que Lieutenant-Colonel.
Il s'agit de Charles MONNIER.
MONNIER, Charles est né le 28 novembre 1891 à LA TURBIE (Alpes-Maritimes)
Il est étudiant à Alger lorsqu'il décide de s'engager le 30 septembre 1914 pour la durée la guerre à la Mairie d'ALGER au titre du 5e RCA.
Il arrive à son corps le jour même de son engagement.
Nommé rapidement Brigadier le 3 novembre 1914.
Promu MDL le 26 février 1915 soit 4 mois plus tard.
Rejoint le régiment en métropole.
Passe au 4ème RCA le 19 novembre 1916.
Nommé sous-lieutenant le 19 décembre 1916
Promu lieutenant le 19 avril 1918.
Détaché le 22 octobre 1918 après être muté au 22e Dragons il est détaché à l'Etat Major du Gouvernement Militaire.
Détaché à l'école de Saumur le 10 mai 1921.
Rentré au Corps le 1er octobre 1921.
Passe au 12e Chasseurs à Chaval le 15 novembre 1926.
Nommé Capitaine au 3e régiment d'Autos-mitrailleuses le 2 septembre 1939.
Prend le Commandement du 5e escadron de chars (?) le 1er février 1940.
Porté disparu le 18 juin 1940.
Il est blessé 2 fois.
Interné par les Allemands le 7 juillet 1940 au 19 mai 1941.
Promu chef d'escadron le 25 septembre 1941 à l'Etat Major de Cavalerie à ALGER.
Termine se carrière comme Lieutenant-Colonel le 1er décembre 1947.
Il est cité de nombreuses fois pour son courage, son sang-froid et sa crânerie.
Sa première Croix de guerre avec palme est obtenue avec le 5ème RCA le 14 octobre 1916.
Il obtient sa seconde Croix de guerre le 10 septembre 1917 alors qu'il est chargé de reconnaître un bois il s'élance gaillardement au galop à la tête de son peloton sous le feu des mitrailleuses.
Un bel esprit de cavalier!

Bonne journée.
François

Répondre

Revenir à « Cavalerie »