Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Avatar de l’utilisateur
garnier jean pierre
Messages : 711
Inscription : lun. sept. 05, 2005 2:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par garnier jean pierre » lun. déc. 28, 2009 6:05 pm

Bonsoir Bruno
Bonsoir à tous,



Après quelques recherches, je confirme l’envoi d’un groupe de cyclistes en avant-garde à la ferme Champfleury le 9/9/14
A mon avis dépourvu de leur vélo pour gravir la côte et l’ennemi qui attend en haut…
Le dérailleur existait-il ?

Aucun cycliste ne reviendra.

Une centaine de volontaires sont ensuite montés pour enlever la ferme, au corps à corps…
D’après la légende, et le propriétaire des lieux, la cour était recouverte de pantalons rouges à la suite des précédents combats.

Le 1er GCC est dans le secteur à cette date, d’après ta réponse précédente. (Le 1er GCC, du 6 au 10 septembre, est engagé dans le secteur de Nanteuil-le-Haudouin puis Betz)
Le 66e vitrier ,entre autre, a combattu pour la prise de cette ferme quelques jours auparavant, y aurait-il un rapport ?

Ce combat s’apparente à une bataille de siège et la cavalerie (et ses cyclistes) présente dans la région est plutôt censée semer la pagaille à l’arrière des lignes allemandes.

Peut-être des fiches sur MDH seraient plus parlantes.

A l’occasion je passerai dans les cimetières limitrophes du lieu pour voir si une ou des tombes de chasseurs cyclistes sont présentes.

Pour l’Anecdote et de mémoire, une des fermes du secteur, peut-être celle-ci, comportait une inscription écrite par des officiers allemands (qui faisaient bombance) « A Paris, nous ferons danser vos veuves »

Cordialement,
Jp

D'ousqu'on vient, on salue que les morts!
La peur. (G chevallier)



La peur (G Chevallier)
Chemin des dames.

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 973
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par Eric de Fleurian » lun. déc. 28, 2009 6:19 pm

Bonjour à tous
Bonjour Jean-Pierre

Concernant l'affaire de la ferme de Champfleury au sud de Puisieux, l'attaque a été conduite par les 355e et 354e RI de la 56e DR ; dans leur JMO respectif il n'y a jamais mention de la présence de chasseurs cyclistes.
Dans ce secteur, charnière entre le 7e CA au nord et le 5e GDR au sud, il n'y avait pas, à ma connaissance de division de cavalerie française engagée.

Cordialement
Eric

Avatar de l’utilisateur
garnier jean pierre
Messages : 711
Inscription : lun. sept. 05, 2005 2:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par garnier jean pierre » lun. déc. 28, 2009 6:41 pm

Bonjour,
Regardez les JMO plus quelques lectures...
Et les dates.
Pour l'origine des cyclistes, on cherche.
Cordialement,
Jp
D'ousqu'on vient, on salue que les morts!
La peur. (G chevallier)



La peur (G Chevallier)
Chemin des dames.

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 973
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par Eric de Fleurian » lun. déc. 28, 2009 7:39 pm

Bonsoir Jean-Pierre

Le 9 septembre 1914, la ferme de Champfleury est déjà entre nos mains, cf JMO du 355e RI http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 014__T.JPG, même si les combats dans le secteur perdurent jusqu'au 8 septembre.
Quant à la 1ère division de cavalerie et son 1er GCC, son JMO dit qu'elle arrive le 7 soir à l'est de Nanteuil-le-Haudouin. Le 8 septembre, elle reçoit l'ordre de tenir Macquelines (au nord-ouest de Betz), ce qu'elle fait avec ses deux brigades de dragons et ses cyclistes. Le 9 matin, elle pousse en direction de Rouville, puis l'après-midi sur Rosières.
Cette division est donc en permanence assez loin de la ferme de Champfleury.
Le 66e BCP, d'après son JMO, semble être le 1er à avoir attaqué les positions allemandes de la ferme de Champfleury le 6 septembre en début d'après-midi (cf JMO http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html ; pages 10 et suivantes). Ceci pourrait expliquer la confusion avec d'autres chasseurs "cyclistes", mais celui-ci n'en parle pas plus que les autres JMO.
A titre indicatif, voici l'état des pertes de la 111e brigade pour la période du 6 au 9 septembre 1914 dans ce secteur : http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 010__T.JPG
Pourriez vous me donner les sources que vous citez et qui mettraient le 1er GCC à cet endroit dans un environnement de combat car ils contrediraient significativement plusieurs JMO.

Cordialement
Eric

Avatar de l’utilisateur
garnier jean pierre
Messages : 711
Inscription : lun. sept. 05, 2005 2:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par garnier jean pierre » lun. déc. 28, 2009 9:04 pm

Bonsoir Eric,

le jmo parle de la croupe ou crête pas de la ferme qui fut prise définitivement le 9/9 par une centaine de volontaires. Après disparition des cyclistes (tués ou prisonniers).
Cette ferme fut enlevée au corps à corps et je ne pense pas qu'il y eut de prisonniers.
Le 9 correspond au début de décrochage de l'armée allemande, cette arrière garde est donc sacrifiée comme leurs collègues face à l'avance britannique.
Ces cyclistes ont donc existés, ref Les champs de l'ourcq, josephe Roussel-Lépine (de cheval dirait les cavaliers).

La ferme fut prise par les Français le 6 ou 7 je ne sais plus, j'ai travaillé 2 heures dessus ce matin et je ne souhaite pas à cette heure reprendre mes docs.
Par le 66e Bcp et le 294e RI (de mémoire).
Ils n'y sont pas restés à cause des 7? qui rendaient la position intenable.
Ils ont tenté sans succès d'y retourner.

La ferme se situe sur la barrière allemande et le coin est l' un des plus meurtriers de la bataille de l'Ourcq.
Je m'y suis rendu et m'y rendrait encore, belle vue sur Puisieux, entre autre.
J'ai sans doute quelques photos.

L'objectif de ce fil est d'identifier les cyclistes (cav ou chasseur), dont ma question de savoir si le 66e vitrier peut avoir un rapport avec le 1er GCC qui n'est pas loin car le front de l'ourcq n'est pas si étendu, idem pour les cavaliers Bridoux (dont certains combattent à pied).
Mais j'ignore s'il y a un rapport entre le 66e bcp et le 1er GCC, Bruno le sait peut être et c'était l'objet du fil.

Les jmo et historiques sont insuffisants surtout en 14.
Bon, cest l'heure de mes gouttes (au malt)
Bonne soirée,
Amicalement, Jp





D'ousqu'on vient, on salue que les morts!
La peur. (G chevallier)



La peur (G Chevallier)
Chemin des dames.

11Gen
Messages : 917
Inscription : ven. déc. 12, 2008 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par 11Gen » lun. déc. 28, 2009 10:45 pm

Bonsoir à tous,

Jean-Pierre si vous pouviez expliquer ce que c'est le "66e vitrier", ce serait vraiment bien.
J'ai du mal à suivre en détails ce sujet de spécialistes.
Je n'ai pas d'informations sur cette ferme.
Mais je pense contribuer un peu au sujet avec les quelques informations que je possède sur la présence du CC Sordet et donc sur les groupes cyclistes et sapeurs cyclistes, dans le secteur, à cette période.

Donc, juste quelques informations pour contribuer à ce sujet de spécialistes !

La cavalerie est dans le secteur de Nanteuil-le-Haudouin et Betz, dès le 31 août 1914 et encore le 9 septembre: avec le CC Sordet (1e DC, 3e DC et 5e DC). Dommage, je n'ai pas de carte pour situer le secteur et la ferme .

Voilà quelques éléments pris sur le JMO de la 3e DC qui pourraient bien nous aider.

3e division de cavalerie > J.M.O. • 31 juillet 1914-10 novembre 1919 • 26 N 483/1
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html

Il me semble comprendre que l'abréviation GC signifie Groupe de Cavalerie, suivi d'Artillerie et Cyclistes.. Qu'en pensez-vous ? Il est question de groupe cycliste et de sapeurs cyclistes. L'écriture est fine et dense mais parfois illisibles. Les mouvements sont indiqués et les indications de lieu sont nombreuses et précises, mais je ne les ai pas recopiées.
Remarque : il manque les premières pages que l'on trouve habituellement dans tout JMO.!

Citations partielles :
Page 2:
2 août (5e Armée)
installation dans les cantonnements (entre autres ) :
- groupe cycliste (lieu illisible: Aubenton) ?)
- sapeurs cyclistes (lieu illisible : Rumigny ?)


Page 10:
31 août 1914
Le Corps de Cavalerie reçoit la mission de couvrir le flanc gauche de la 6e Armée qui se replie sur les hauteurs de Clermont pour (illisible) avant de reprendre l'offensive
a à sa gauche les 1ère et 5e DC
et à sa droite le 7e Corps.

La 3e DC se porte sur ces positions et prend les dispositions suivantes ... (voir liste)
La Brigade de Cuirassiers .... avec le concours de l'artillerie, des cyclistes et des sapeurs cyclistes...
... Le reste de la Division occupe les cantonnements suivants ...
. (voir liste)

Du 1er septembre au 5 septembre
Pour chaque jour, les positions sont données pour les bataillons de Cuirassiers, Hussards, Dragons, et pour GC (Groupe de Cavalerie ?) Artillerie Cyclistes

Ordre d'aller vers Paris puis retour dans le secteur

Page 11:
6 septembre
Sur un ordre du CC, la 3e DC se met en marche à 7 heures du matin ...
Page de droite ... Elle occupe Bargny mais ne peut pousser plus avant que les villages de Betz et de
Cuvergny (Cuvergnau ? illisible) étant occupés ainsi que les lisières de la forêt de Villers-Cotterets
- son artillerie sur Cuvergnau, Betz et Autilly (illisible)
Les 3 Divisions de Cavalerie sont réunies sur cet étroit plateau ...
... La 3e DC, vers 18 heures, tente de se porter sur Betz...
... retraite sur Nanteuil-le-Haudouin, dans la nuit ...
(les positions sont décrites aussi pour différentes heures)

Dans le village de Nanteuil un encombrement indescriptible provoqué par tous les trains du Corps de Cavalerie"

Page 12:
Détail des journées du 8 et 9 septembre

Page 13 :
Suite de la description des mouvements et positions du 9 septembre ainsi que les positions des Allemands

Page 14 :
Suite de la journée du 9, puis le 10 et 11 septembre

La Cavalerie est donc dans le secteur ! Il est écrit : "bataille mémorable" (entre autres le 4e Cuirassier est cité, ça c'est pour Alain Dubois!) J'ai trop rapidement survolé ces quelques pages pour repérer la ferme, mais les cyclistes et sapeurs cyclistes rattachés à la 3 e DC sont bel et bien inscrits sur les feuilles de ce JMO. Une lecture attentive de ces quelques pages de JMO serait nécessaire pour situer les différents déplacements, cantonnements et batailles des cyclistes. Bonne lecture.

Qui aurait une carte du secteur? Merci par avance.

J'espère avoir un peu contribué à ce sujet.

Cordialement
Geneviève

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 973
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par Eric de Fleurian » lun. déc. 28, 2009 11:40 pm

Bonsoir Geneviève

Le 66e "vitrier" est le 66e BCP, cette appellation "les vitriers" pour nommer les chasseurs à pied date de 1840, elle fait allusion à leurs havresacs brillamment astiqués.
Pour voir Puisieux, ce lien vers via Michelin :
http://www.viamichelin.fr/web/Cartes?la ... priseH=450
Pour voir la ferme de Champfleury,
Image

Cordialement
Eric

Avatar de l’utilisateur
Bruno BARRIER
Messages : 309
Inscription : sam. déc. 18, 2004 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par Bruno BARRIER » mar. déc. 29, 2009 12:14 pm

Bonjour à tous,

Merci à Eric et Geneviève pour leur participation.
Pour le moment je n’arrive toujours pas à trouver un lien entre le 1er GCC et l’assaut de cette ferme. Rien de probant dans les JMO du CC Sordet, celui de la 1re DC, des 6e, 23e, 27e, 32e RD ainsi que ceux des 1er et 2e RC.

Pas de lien à ma connaissance à cette date entre le 66e BCP et le 1er GCC. Le seul lien avec les chasseurs cyclistes réside ici et ne nous aide pas beaucoup :
Au QG de la 5e Armée, la garde est confiée à la compagnie cycliste du 66e BCP. Cette unité est formée de chasseurs cyclistes de réserve commandée par un lieutenant.
- Créée par la DM du 22 juin 1914
- Composée d’hommes des classes 1903 à 1909
- Appartient aux 26e et 66e BCP et rattachée administrativement au 26e BCP
Port de l’écusson n°26 le képi et le col de la tenue n°II des troupes d’active

1914
03.08.1914 Mobilisée à Vincennes
? août 1914 Stationnement à Rethel puis en Belgique, dans le secteur de Chimay
1er sept. 1914 Stationnement à Jonchery-sur-Vesles
8-9 oct. 1914 Stationnement à Montmirail
9-17 oct. 1914 Stationnement à Romilly
17 oct.-déc. 1914 Stationnement à Jonchery-sur-Vesles
?.12.1914 Dissolution de la Compagnie Cycliste

J’avoue que cette situation de recherche est récurrente avec les cyclistes, ils se déplacent vite et sont fréquemment détachés de leur division ce qui ne facilite pas leur localisation…

Cordialement,

Bruno

Avatar de l’utilisateur
Bruno BARRIER
Messages : 309
Inscription : sam. déc. 18, 2004 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par Bruno BARRIER » mar. déc. 29, 2009 12:37 pm

Bonjour à tous,

Dans le JMO du 294e RI il est bien fait mention de l’attaque du plateau de Champfleury :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html

Page 12

Cordialement,

Bruno

11Gen
Messages : 917
Inscription : ven. déc. 12, 2008 1:00 am

Re: Rôle des vélocipédistes dans la cavalerie

Message par 11Gen » mar. déc. 29, 2009 3:39 pm

Bonjour à tous,

Merci Eric pour l'explication du 66e vitrier, également pour les deux cartes. :jap:
Oui! j'aurais dû y penser :( !
Mais n'y aurait-il pas une carte de l'époque, carte d'Etat-major ou provenant d'un JMO. ( :hello: à Arnaud!).

Il est assez étonnant que mémorialGenweb n'indique aucun décédé du 1er GCC, à la ferme de Champfleury, à cette période.
État nominatif des pertes du 1e G.C.
http://www.memorial-genweb.org/~memoria ... C.&n=1

la recherche : CHAMPFLEURY donne :
Lieu >> >>> >>>> Dépt / Pays
Champfleury Reims Marne (51)
Champfleury Meurthe-et-Moselle (54)
Ferme de Champfleury Champfleury

Recherche par lieux de décès (lieu) : Ferme de Champfleury Meurthe-et-Moselle (54) Nombre de réponses : 2
Mais je pense que ces informations sont dans le sujet de Bruno sur le 1er GCC.

Jean-Pierre pouvez-vous nous donner les références complètes du livre : "Les champs de l'Ourcq "... je ne l'ai pas trouvé à la rubrique livre de la Cavalerie. Et puis, si vous nous transcriviez le passage concernant les combats de la ferme de Champfleury, déjà ça me ferait plaisir :pt1cable: et puis il y aurait peut-être quelques éléments d'information qui nous ouvriraient d'autres pistes de recherches.

Dans le JMO du 66e vitrier / 66e BCP indiqué par Eric (merci encore !)
66e bataillon de chasseurs à pied : J.M.O. > J.M.O. • 2 août-1er novembre 1914 • 26 N 833/8
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html
La ferme et la crête de Champfleury sont souvent indiquées, de la page 10 à 12, du 6 au 12 septembre.
Ainsi dans la liste des blessés et décédés n'y aurait-il pas le nom d'un homme du 1er GCC (voir le sujet de Bruno sur le 1er GCC) ?

Par ailleurs, dans ce même JMO, le lieutenant Vigier, du 9 e Cuirassiers est souvent cité (dans les pages indiquées plus haut). Mais de mémoire, je ne souviens plus s'il parle de cette ferme dans son récit. Les références pour lire son récit sont indiquées dans un sujet de la rubrique Cavalerie. Comme j'écris directement mon texte, je ne peux pas tout à la fois faire une recherche!

Je soumets une hypothèse: :???:
Comme il y a presque aucune référence livresque sur le 1er GCC (aucune je crois!), on peut supposer que le 1er GCC a eu un statut particulier et donc ne ferait-il pas partie du QG du CC Sordet ou du l'E-M de la 1ère DC, ou 3e DC ou 5e DC, ces trois DC étant sur le secteur! :???: :???: :???:

Autre possibilité, l'auteur de votre source se serait "emmêlé les pinceaux" avec ses fiches du 51 et du 53! .. :heink: :lol:

Bonne recherche
Cordialement
Geneviève


Répondre

Revenir à « Cavalerie »