TOUL, berceau de la voie de 0,60

Répondre
Avatar de l’utilisateur
mounette_girl
Messages : 4785
Inscription : lun. juil. 18, 2005 2:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par mounette_girl » ven. nov. 12, 2010 9:12 am

Bonjour à tous

Nous avons le plaisir de vous inviter à découvrir une stèle qui concerne le Génie :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t14736


Sierra 54, Achache, Mounette
Image [:achache:1] [:mounette_girl]
"Tes yeux brillaient moins aujourd'hui /Dis-moi, dis-moi pourquoi chère âme /Dis-moi quel chagrin, quel ennui /Mettait un voile sur leur flamme." - Sergent Ducloux Désiré, dit Gaston - 146° RI

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3112
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par armand » ven. nov. 12, 2010 7:09 pm

Bonjour la bande des 3

Merci pour votre apport. Je pense qu'il y aurait plutôt fallu mettre ceci, pour la période qui nous intéresse, dans la rubrique Artillerie. ALVF vous pardonnera j'espére !

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 8440_1.htm

Les installations de voies de 60 aménagées à Toul, Verdun, Épinal et Belfort sont exploitées à l'origine, par un personnel de mécaniciens et de chauffeurs appartenant aux Compagnie d'Ouvriers d'artillerie des Régiments d’Artillerie à pied (R.A.P.), batteries en charge de la construction et l'exploitation des voies de 60.

Les sections d'exploitation de Voie étroite sont d'abord rattachées à des Régiments d'Artillerie à Pied (R.A.P.) puis au 68e Régiment d'Artillerie à partir de 1917, le 68e R.A absorbe le 69e RA dissout. Après la Première Guerre mondiale, l'artillerie n'a plus besoin de son régiment, et le génie le récupère en 1922. La suite sur la ligne Maginot ...

Je crois reconnaitre ce monument. Le 15e RGA de Toul était le dépositaire des traditions des unités de la voie de 60. C'est pour cela que l'emblème du 15e RGA arborait la locomotive Péchot Bourdon (Decauville), représentée aussi sur la plaque, et la la présence, dans la caserne Thouvenot-Bautzen, à Toul, de matériel de voie de 60. Le seul locotracteur Schneider, celui de la photo, survivant connu était le monument aux morts, lien avec les sapeurs de la voie de 60 décédés au combat. Il y avait également une plateforme d'artillerie Péchot Mle 1888.

Je croyais que ce locotracteur Schneider avait été déplacé, en juillet 1998, et reconstitué par l'amicale des anciens de ce régiment sur le site de Toul-Rosières, emprise militaire occupée par le détachement air (DA) 136. Le 15e RGA étant dépositaire des traditions des unités de la voie de 60, le locotracteur a été placé auprès du monument aux morts du DA 136, il perpétue le souvenir de ce régiment. L'amicale des anciens du 15e RGA conservait la responsabilité du site, Elle a cédé ce matériel au ministère de la défense. Je pensais qu'il était maintenant au 5e régiment du génie à Versailles. Serait il toujours à Toul ?

Si Sierra54 veut bien m'éclaire sur le lieu de la photo

Par ce lien se trouve assurée la continuité entre les canonniers des 68e et 69e Régiments d'Artillerie à Pied puis d'Artillerie, les Sapeurs des Chemins de Fer des 68ème Régiment du Génie, les Sapeurs de Chemins de Fer du 15e régiment du génie et les Sapeurs de l'Air du 15e régiment du génie de l'air.

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Avatar de l’utilisateur
mounette_girl
Messages : 4785
Inscription : lun. juil. 18, 2005 2:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par mounette_girl » ven. nov. 12, 2010 10:08 pm

Si Sierra54 veut bien m'éclairer sur le lieu de la photo
Bonsoir Armand et tous

D'abord un GRAND MERCI pour toutes vos précisions.

Notre ami "Sierra 54" répondra certainement lui-même à votre interrogation dès qu'il pointera son nez sur le Forum !.. Mais on peut déjà vous répéter ce qu'il nous a dit en aparté :

"---je viens ce soir vous mettre des photos de stèles qui sont dans l'ancien 15eme RGA de Toul ;
tous les batiments ont été rasés sauf 2 qui servent a la C C T ; il y a entre les 2 batiments un commandant du 15 qui a réussi a sauvé ces stèles ; il fait partie du souvenir français---"


Bien à vous

Achache et Mounette
[:achache:1] [:mounette_girl]
"Tes yeux brillaient moins aujourd'hui /Dis-moi, dis-moi pourquoi chère âme /Dis-moi quel chagrin, quel ennui /Mettait un voile sur leur flamme." - Sergent Ducloux Désiré, dit Gaston - 146° RI

Avatar de l’utilisateur
solcarlus
Messages : 364
Inscription : lun. mars 23, 2009 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par solcarlus » sam. nov. 13, 2010 3:10 pm

Bonjour.

C'est l'association des anciens du "15" qui a rapatrié dans l'ancienne base de Rosières, les restes de la loco. Il ne reste que la carrosserie. Les plaques comémo se trouvaient disséminées dans la caserne du "15". Il ne subsiste que les bâtiment "PC", "Infirmerie" et le bâtiment central, en face de la place d'armes. Les locaux techniques (ateliers et annexes" ont été pris par le centre incendie de Toul.
solcarlus.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3112
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par armand » dim. nov. 14, 2010 1:03 pm

Bonjour

Est ce que la loco est toujours à Rozieres aujourd'hui ?

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Avatar de l’utilisateur
solcarlus
Messages : 364
Inscription : lun. mars 23, 2009 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par solcarlus » mar. nov. 16, 2010 1:05 pm

Bonjour Armand.

Je me suis mal exprimé La loco est maintenant retournée à son ancien emplacement. Elle est dans l'emprise de la CCT.
Cdlt solcarlus.

ACM
Messages : 292
Inscription : ven. mars 05, 2010 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par ACM » mar. nov. 16, 2010 10:39 pm

Bonsoir Achache et Mounette,
Bonsoir à tous,

en scan, page de garde d'un livre que j'ai commis en 2007 sur l'histoire de la voie de 60 avec en fil rouge la carriere de son concepteur le colonel Péchot, ayant eu la chance d 'entrer en contact avec son petit fils, Raymond Péchot (décédé en juillet dernier) et d'avoir ainsi eu accès aux archives familiales.
(pour Mounette, un exemplaire de ce livre figure dans les rayons de la bibibliothèque municipale de Nancy)

ci-après égalempent scan du locotracteur exposé à coté du monument, avec dans la cabine Raymond Péchot, venu à Toul en mai 2008 à l'occasion d'une cérémonie que j'avais co organisée, avec le concours de l'amicale des anciens du 15e régiment du génie de l'air, pour célébrer les 100 ans des essais dans les environs de Toul du matériel de voie de 60 prélude à son adoption par l'armée.

cordialement

Alain

Image
ACM

ACM
Messages : 292
Inscription : ven. mars 05, 2010 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par ACM » mar. nov. 16, 2010 10:41 pm

Image
ACM

ACM
Messages : 292
Inscription : ven. mars 05, 2010 1:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par ACM » mar. nov. 16, 2010 10:43 pm

Image
ACM

Avatar de l’utilisateur
mounette_girl
Messages : 4785
Inscription : lun. juil. 18, 2005 2:00 am

Re: TOUL, berceau de la voie de 0,60

Message par mounette_girl » mar. nov. 16, 2010 11:30 pm

Bonsoir à tous, Bonsoir Alain,

Grand merci pour ces précieux renseignements qui vont plaire aussi à "Sierra 54", le toulois !

Quant à moi, habitant Nancy, je pourrai retourner en effet à la Bibliothèque municipale consulter votre livre. Encore merci.

Bien amicalement.


Mounette
[:mounette_girl]
"Tes yeux brillaient moins aujourd'hui /Dis-moi, dis-moi pourquoi chère âme /Dis-moi quel chagrin, quel ennui /Mettait un voile sur leur flamme." - Sergent Ducloux Désiré, dit Gaston - 146° RI

Répondre

Revenir à « Génie »