Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

lieutenant z
Messages : 112
Inscription : dim. déc. 21, 2008 1:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par lieutenant z » sam. sept. 12, 2009 1:58 pm

Bonjour à tous

Je fais des recherches sur mon AGP mais rencontre qq difficultés.

Sa fiche matricule précise qu'il a fait son service en 1897 au 4 ème Génie.
Il a ensuite fait plsrs rappels au 4 ème Génie puis, en 1912, au 14 ème Bataillon Territorial du Génie.

Il est mobilisé le 7 août 14. Puis " passé à la 1 ère section d'aérostation le 22 décembre 14".
La fiche ne donne plus aucunes infos si ce n'est qu'il fut " envoyé en congés illimité par le Dep. démob du 2 ème groupe d'av. le 5 déc. 19".

Je sais par la tradition familiale qu'il a fait partie de l'expédition de Salonique, mais je ne crois pas que le 4 RG ou le 14 BTG y aient été envoyés.
Est-il possible de savoir à quelle compagnie d'aérostation appartenait la 1 ére section ?
Ou alors pouvait-elle être intégrée au 4 RG ou au 14 BTG ?
Est-il possible qu'il fût affecté à l'Armée de l'Air ? " 2 ème groupe d'av " veut-il dire 2 ème groupe d'aviation ? Et qu'est-ce que le 2 ème groupe d'aviation ?

Merci d'avance à ceux qui pourraient m'aider.

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par le begue » dim. sept. 13, 2009 11:33 am

Bonjour à tous,
Pour comprendre la situation en 1914, il faut remonter un peu dans le temps.


- En 1886, 4 Compagnies d'aérostation, une par régiment du génie sont créées. En 1900, ces Cies, déjà en garnison à Versailles, forment le 25e Bataillon du génie, commandé par Auguste HIRSCHAUER (futur général). Les Cies des 6° et 20° Btn du Génie ne sont pas concernées par ce mouvement.
Depuis 1906, le Génie est chargé de suivre l'évolution des appareils à voler (appellation officielle des aéroplanes). En 1909, les 5 premiers avions lui sont confiés.

- En 1910, le décret du 5 avril organise l'autonomie de l'Aérostation militaire, mais elle reste dans ses garnisons d'origine, entre autres les 4 Compagnies de Place (Verdun, Toul, Epinal, Belfort). L'aviation suivra pour des raisons diverses (enjeux économiques, industriels, ambitions personnelles etc).

En 1914, les anciens Aérostiers partent donc à la guerre en portant Cuirasse et Pot en tête, mais les nouveaux viennent de toutes les armes. Il en est de même pour l'aviation.

Normalement, il devait exister 8 Cies d'aérostats de campagne et 4 Cies d'aérostat de Place. En décembre 1914, il existe environ 30 Cies d'aérostat de campagne. D'où viennent-elles ?
Chaque compagnie possédait en 1914, 3 sections d'active et une de réserve. De fait, chaque Cies voit partir, en novembre et décembre 1914, 1 ou 2 sections, qui, chacune, vont donner naissance à une nouvelle compagnie.

Et les avions dans tout cela ? Ils sont rassemblés en groupement, un par Armée. Mais...
Au premier semestre 1914, on attendait beaucoup des manoeuvres de septembre. On discutait alors beaucoup de l'emploi de ces appareils dont la doctrine d'emploi n'était pas encore définie.
Ainsi, les fantassins et les artilleurs possédaient des appareils dédiés pour leurs missions. Les Cavaliers n'ayant rien dans leur auge et pendant être spolié, revendiquaient haut et fort la stricte nécessité de posséder également ses propres appareils. On devait tester en septembre 14 de l'intérêt de l'avion dans l'appui de la cavalerie légère dans les missions de reconnaissances profondes. L'Histoire n'a pas attendu et les cavaliers n'ont pas eu leurs avions...

Les avions partent à la guerre rassemblés en groupement.

L'aviation (et les amis de la rubrique concernée) seront plus à même de répondre sur l'articulation et l'emploi des groupements pendant la guerre. Il faudra attendre 1933 pour que l'Armée de l'Air naisse enfin.

Pour résumer, le fait que votre aïeul passe à la 1ère section ne renseigne que très peu.
Seule piste valable, son appartenance au 2° groupement d'avions.

Cordialement,
Louis.

lieutenant z
Messages : 112
Inscription : dim. déc. 21, 2008 1:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par lieutenant z » dim. sept. 13, 2009 1:05 pm

Bonjour Louis

Un grand merci pour votre réponse et un grand bravo pour sa clarté et sa précision.

Je me permets d'abuser de votre patience pour vous demander si d'après vous:
- Est-il possible d'identifier les unités d'aérostation qui ont participé à l'expédition de Salonique ?
- Quelles sont les unités d'aérostat. issues du 4 ème RG et/ou 14 è BTG ?
- Existe t'il un historique ou JMO du 2 è Groupement d'avions ?

Merci d'avance

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par le begue » lun. sept. 14, 2009 9:24 am

Bonjour à tous,
Pour répondre dans l'ordre de vos questions,
1°) Oui, mais hélas, mes docs sont toujours en cartons au fond de la grange..
2°) Tel que je vous l'ai exposé ci-dessus, il n'y a pas, physiquement, de Cie d'aérostat au 4e RG. Celle qui lui est attribuée est à Versailles.
Mais, la Place de Belfort dépend de ce régiment depuis 1901 qui y détache son 7ème bataillon. Cette Place est également le port d'attache de la Cie 25/2.
Cette dernière est répartie pour moitié à Belfort et à Epinal. Situation géographique oblige, la Cie d'aérostat 25/2 met sur pied en 1914 la 14° Cie et plus tard, la 33e Cie.
3°) Veuillez consulter les archives des sous-série 1 A et sous-série 2 A disponibles sur le site Mémoire des hommes.

Je vous souhaite une bonne journée.
Cordialement,
Louis.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3124
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par armand » lun. sept. 14, 2009 11:25 am

Bonjour Louis

J'avais compris le 25e Bataillon, pour la place de Verdun, au 9e régiment du génie de 1914. Donc ses Cie sont réparties sur les autres places aussi ?

Sans vouloir obscurcir, Qu'est ce que cette notion de demi-brigade cf 52e demi-brigade d’aérostation. Plus ou moins, un régiment ? Tu vois bien l'origine de mon propos (le 25e RGA actuel héritier du 25e bataillon de ... 1914 !!!!)
Coonais tu la comp de cette DB ?

Amicalement
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par le begue » lun. sept. 14, 2009 2:57 pm

Bonjours à tous,
Tu as tout à fait raison Armand...Sauf que le 25° Btn (aérostier) est créé par le décret du 25 janvier 1901, ainsi que le 26° en AFN, après le 24° (Trans). Le 25° dont tu parles résulte des décrets de 1914 avec :
9e RG : 6e, 25e
10e RG: 20e, 26e
11e RG : 21e, 27e
Histoire de rire un peu (ça me soulage), tu remarqueras que le 20° bataillon est passé du 5°RG au 1er RG pour finir au 10° RG, que le 26° BG n'est plus en Afrique du Nord, mais passe également au 10°RG, alors que les Troupes en AFN forment les 19° et 29° Btn...
Lequel 19°BG a connu le 2°RG avant de passer au 7°RG puis de revenir au 2° RG avant de finir autonome...
C'est pas pour étaler mes connaissances, mais juste pour savoir s'ils y en a qui suivent encore dans la classe...

Quant aux demi brigades, formées après guerre par amalgame des Cies qui ne sont pas dissoutes, elles deviennent les 51° et 52° demi-brigades. Elles vivront peu de temps, l'avion supplantant définitivement le ballon, fusse t-il dirigeable (dissoutes en 1928 ou 1933...)
Les régiments de Génie de l'Air, créés aprés 1950, prendront suite dans la numérotation de terminal "5" en prenant les numéros 15, 25, 35 et 45. Le dit 15° RG ayant été auparavant un régiment de voies ferrées...
Au prime abord donc, aucun lien entre 52° Demi-brigade et 25° RG. Seul subsiste aujourd'hui le transfert du patrimoine et des traditions.
Amitiés,
Louis.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3124
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par armand » lun. sept. 14, 2009 5:01 pm

re

Leçon retenue : lorsqu'on parle d'une unite, surtout dans le Génie, absolument préciser... a quelle période.

Amities
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

ALVF
Messages : 6145
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par ALVF » ven. sept. 18, 2009 10:00 am

Bonjour,

L'Aérostation de l'Armée d'Orient était composée de deux compagnies d'aérostiers:

-la 32ème Compagnie d'Aérostiers, formée vers octobre 1914 sur les ressources de la 22ème Compagnie d'Epinal, engagée en Artois en 1915.

-la 35ème Compagnie d'Aérostiers, formée vers octobre 1914 sur les ressources des 6ème et 8ème Compagnies de Port d'attache (Camp de Châlons), engagée en Champagne en 1915.

En novembre-décembre 1915, ces deux Compagnies sont désignées pour l'Orient, les deux Compagnies débarquent à Salonique les 2 et 5 janvier 1916.
L'historique de ces Compagnies figure dans "L'Historique des 1er et 2ème Régiments d'Aérostation pendant la guerre 1914-1918"-Fournier éditeur-1920.
L'organisation des Régiments date de 1920, pendant la guerre , il n'y avait qu'une seule grande unité d'Aérostation: le 1er Groupe d'Aérostation, regroupant 8 Compagnies de port d'attache, 2 Compagnies d'ouvriers d'aérostation et 76 Compagnies d'Aérostiers numérotées de n° 19 à n° 94.
Cordialement, Guy.

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par le begue » sam. sept. 19, 2009 5:30 am

Bonjour à tous,
Bonjour Guy,
Merci pour votre aide qui m'est précieuse. Vous évoquez sans doute l'ouvrage du Cdt Patard. J'ai cet ouvrage dans le carton n° 7... quelque part dans ma grange :(
Mon bureau est prévu dans l'échéancier des travaux courant décembre...
Encore merci.

Amicalement,
Louis.

ALVF
Messages : 6145
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Recherches aérostation - 14 è Bataillon Territorial du Génie

Message par ALVF » sam. sept. 19, 2009 10:52 am

Bonjour,

Oui, il s'agit bien de l'Historique rédigé par le Lt-Cl Patart, je n'avais pas cité son nom car il n'apparaît pas en page de titre et il faut lire l'introduction du Gl Hirschauer pour le découvrir!Cette introduction est d'ailleurs datée du 4 décembre 1922, la date d'édition de l'Historique est donc probablement de 1923.
Cordialement, Guy.

Répondre

Revenir à « Génie »