Recherche de compagnie au 6e génie

Avatar de l’utilisateur
jmarie
Messages : 10
Inscription : sam. janv. 24, 2009 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par jmarie » sam. janv. 24, 2009 2:35 pm

Bonjour,

A l'aide de cartes postales adressées à sa femme par un poilu, j'essaye de reconstituer son parcours pendant la guerre.
J'ai pu récupérer sa fiche matricule aux AD.
Né le 7 novembre 1878, à Mazé (49), il est mobilisé le 4 août 1914 dans l'armée territoriale, au 2eme régiment d'artillerie à pied. Il écrit de Cherbourg.
Le 1er mars 1915, il passe au 6ème régiment du génie. Il rejoint Savennières (49) pour se préparer à partir "aux armées".
Il part le 4 avril, pour Angers puis Troyes et ...
Le 30 juillet 1915, il écrit du bois de Grurie (en Argonne), sur une écorce de bouleau abattu par un obus.
Le 25 janvier 1916, il écrit qu'il est aux environs d'Estrées- Saint Denis (Oise).
Le 10 décembre 1916, il rejoint le 11ème régiment du Génie.

Sur cette dernière affectation, j'ai une référence de compagnie = 21/52, par une correspondance qui lui est adressée. J'ai pu retrouver des indications de parcours par les JMO. C'est néanmoins sommaire, car pour cette compagnie, il n'y a que les indications des tués, blessés ...

Par contre, pour le passage au 6ème génie, je n'ai rien.
Balayer tous les JMO, en ligne, s'avère insurmontable, sans méthode. Par ailleurs, les archives de Vincennes viennent de fermer, pour travaux.

Si quelqu'un a travaillé en détail sur ce régiment, je serais heureux d'avoir son aide.

Notre sapeur a quitté les armées le 1er janvier 1919 et il est rentré chez lui, après avoir échappé de peu à la grippe (espagnole !).

Merci,


Avatar de l’utilisateur
Pierre S
Messages : 66
Inscription : sam. oct. 11, 2008 2:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par Pierre S » sam. janv. 24, 2009 3:15 pm

Bonjour jmarie,
Sans doute va-t-il falloir créer "l'association de ceux qui cherchent le parcours de leurs ancêtres engagés au 6e Génie sans le n° de compagnie".
Pour avoir déjà effectué une demarche identique je peux répondre que la réussite relèvera de la chance pure.
Bon courage,
Pierre

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2056
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par le begue » sam. janv. 24, 2009 3:15 pm

Bonjour à tous,
bonjour Jean-Marie,
Sur Estrées-Saint Denis, je n'ai rien. Mais normal, c'est une "villégiature". Les Cies en repos y sont dirigées (à cette date).
Passage à la Savennnières : normal, centre d'instruction "génie".
J'ai du monde à la Gruerie, mais pas de Cie de Combat du 6e RG.
Désolé. Mais deux faits attirent mon attention :
1°) Il est initialement incorporé dans une unité territoriale,
2°) Il est démobilisé dès le 1er janvier 1919. Si c'est un "Pépère", il n'est sans doute pas dans une unité combattante...

Cordialement,
Louis.

gael
Messages : 77
Inscription : mar. mars 21, 2006 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par gael » sam. janv. 24, 2009 3:52 pm

Bonjour,

on peut parfois retrouver le n° de compagnie d'un soldat dans son dossier d'ancien combattant. Pour en obtenir une copie, il faut se renseigner auprès de l'antenne départementale des anciens combattants. C'est plutôt aléatoire mais sait-on jamais.Pour moi ça a marché. Qu'en est-il de vous Pierre?? Sinon né en 1878, donc 36 ans au début de la guerre. Peut-être était il en retrait de la ligne de front comme le suggère Louis.

Bon we Gaël

Avatar de l’utilisateur
jmarie
Messages : 10
Inscription : sam. janv. 24, 2009 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par jmarie » dim. janv. 25, 2009 11:11 am

Bonjour et merci à tous,

J'avance un peu.
J'ai fait une erreur sur la date de retour. Il faut lire 1er février 1919. Après avoir séjourné à l'hôpital de Santenay, au moment de l'armistice, il était à Metz en janvier. Il en est parti le 27, pour Nancy, puis Angers.
Pour être plus complet, je joins, copie du régistre matricule.
Concernant un centre d'instruction du génie à Savennières, je creuse le sujet avec des érudits locaux.

Image

Merci encore. Quand j'aurai terminé ma page Internet sur ce sujet, je mettrai un lien sur ce forum, particulièrement agréable.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3128
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par armand » dim. janv. 25, 2009 11:55 am

Concernant un centre d'instruction du génie à Savennières, je creuse le sujet avec des érudits locaux.
Bonjour
Merci de nous en dire plus.
Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Avatar de l’utilisateur
jmarie
Messages : 10
Inscription : sam. janv. 24, 2009 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par jmarie » mar. janv. 27, 2009 8:06 pm

Bonjour,

Je vous propose deux photos trouvées dans l'album de cartes postales cité ci-dessus.
Ce sont plutôt des vignettes de 5,5 x 4 cm très jaunies.
J'ai essayé d'en faire qqchose de présentable.

Image

Image

La présence de ces photos peut laisser à penser que mon personnage a participé à des lancements de ponts.

La présence d'un détachement du 6e génie à Savennières (avec cantonnement dans le jeu de boules de la Concorde) peut être lié à ce type de manoeuvre. Il existe, je crois, entre Savennières et Béhuard, un bras de Loire qui pourrait avoir la largeur de celui de la photo, lors des hautes eaux de printemps.

A voir. Je vais en reparler aux locaux.

Merci de votre écoute.


Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2056
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par le begue » mer. janv. 28, 2009 11:03 am

Bonjour à tous,
bonjour jean Marie,
Je connais le secteur de behuard... Sauf l'eglise qui est posée sur un caillou, le reste joue au sous-marin assez régulièrement.
Ensuite, il reste encore le Loir, la Sarthe et la Mayenne. Si Hopital49 peut identifier la ligne de crête...
Moi, je suis sec.
Parcontre, on aperçoit les chaînes sur le guindage, donc la photo est postérieure à 1913.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3128
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par armand » mer. janv. 28, 2009 11:12 am

Bonjour

Je crois voir des "bonnets de police" comme coiffures qui apparaitront en fin du conflit 1918 ?

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Avatar de l’utilisateur
jmarie
Messages : 10
Inscription : sam. janv. 24, 2009 1:00 am

Re: Recherche de compagnie au 6e génie

Message par jmarie » jeu. janv. 29, 2009 1:54 pm

Bonjour,

Si j'en crois le site remarquablement documenté "Les français à Verdun"
http://orkide.club.fr/index.htm

... depuis 1891, le soldat possède dans son paquetage un calot ou bonnet de police, utilisé généralement pour le travail à la casene, les corvées ... le 14 septembre 1915, il devient officiellement la coiffure de repos du soldat français ...
... il y a un modèle Génie 1915, non règlementaire ...


Les photos souvenir sont quelquefois prises avec des soldats au repos.

Cordialement,


Répondre

Revenir à « Génie »