sapeur

francette
Messages : 39
Inscription : jeu. juil. 31, 2008 2:00 am

Re: sapeur

Message par francette » mar. août 19, 2008 12:38 am

Bonsoir à tous, et félicitations pour votre forum, il est très très interessant!
Je voudrais connaitre la définition exacte du role de SAPEUR. Mon GP, mineur en Vendée, faisait parti du 6e régiment de génie cie 9 et du 64e bataillon de la 164e division de réserve!
Avez-vous des témoignages de sapeur!
D'avance merci
Francette

Avatar de l’utilisateur
joel guyonneau
Messages : 1503
Inscription : mar. oct. 19, 2004 2:00 am

Re: sapeur

Message par joel guyonneau » mar. août 19, 2008 1:03 am

bonsoir
Sapeur = appellation des simples soldats du Genie. Si vous avez vu le Dernier des Mohicans avec Daniel D. LEWIS, il y a un passage qui se rapporte au travail de SAPE: les troupes de MONTCALM assiegent le fort (WILLIAM HENRY) tenu par les anglais. Les sapeurs de MONTCALM creusent des tranchees pour approcher au plus près des fortifications, tandis que les mortiers anglais essaient de les en empecher...
CDLT

Avatar de l’utilisateur
WARFARE74
Messages : 119
Inscription : lun. avr. 14, 2008 2:00 am

Re: sapeur

Message par WARFARE74 » mar. août 19, 2008 1:12 am

et "pionnier", alors c'est quoi? une spécialité du génie?

cdlt
S.CHATILLON

Avatar de l’utilisateur
joel guyonneau
Messages : 1503
Inscription : mar. oct. 19, 2004 2:00 am

Re: sapeur

Message par joel guyonneau » mar. août 19, 2008 10:51 am

bonjour
sapeur est donc l appellation des simples soldats du Genie , en rapport avec le travail de SAPE. Pionnier est le nom donné à celui qui realise des travaux sur le terrain (militaire ou non). Je crois que la devise du Genie est "Detruire pour mieux construire" à verifier...
cdlt
PS mon allusion au DERNIER DES MOHICANS n'est pas gratuite. le passage du film dont je parle rappelle un passage du livre de Genevoix où il decrit les sapes qui gravissent la colline et les panaches de fumée qui s'elevent à la tête de ces sapes ...
cdlt

joe
Messages : 83
Inscription : lun. févr. 25, 2008 1:00 am

Re: sapeur

Message par joe » mar. août 19, 2008 2:21 pm

Etant Sapeur moi même, je vais essayer de répondre à Francette, en tachant de ne pas trop sortir de la ligne du forum.
A l'heure actuelle, le "sapeur Untel " est un simple soldat de l'Arme ou du Service du Génie; Mais tout ceux du Génie se veulent et sont sapeurs, le général Inspecteur du Génie compris, et plus que tous les autres d'ailleurs. De même que l'on est chasseurs ou marsouin.
Au début du XXéme siécle et jusqu'à il y a une vingtaine d'année on employait le vocable de sapeur mineur, de 1ére ou de 2éme classe pour les hommes du rang.Au début du siécle, il pouvait donc y avoir des sapeur mineur , pompier, conducteur. Cette distinction ne se fait plus.
Le travail de sape ne donnant pas de grands résultats au vu des efforts déployés contre des fortification en rase campagne, le terme de mineur a pris le sens de mineur-démineur.Le terme de pionnier ne s'applique pas à une qualification d'appartenance à une Arme et à une position hiérarchique. Ce terme s'applique à un certains type de travaux et , éventuellement peut qualifier ceux qui les font. Le sapeur actuel est plutot mineur,démineur,artificier,pontonnier, terrassier.Nos homolgues Allemands se disent " Pionnier"
Pendant la guerre 1914-1918, il eu une véritable guerre des mines.Ce travail est trés particulier, technique,pénible, dangereux. Les mineurs de métier étaient donc logiquement les premiers recrutés pour ce travail. Enfin , quant la gestion du personnel faisait son travail correctement.D'où l'affectation de votre GP au 6éme RG. La compagnie 6/9 est , je crois , en sommeil, mais son fanion devrait être au musée du Génie d'Angers.

Cordiales salutations générales.
Joe

francette
Messages : 39
Inscription : jeu. juil. 31, 2008 2:00 am

Re: sapeur

Message par francette » mar. août 19, 2008 4:19 pm

Le 6e régiment du génie créé à Angers en 1894: la devise :"je continuerai"
Donc pour conclure ils étaient plutot chargés de "miner" ; pour mettre ses mines il fallait aussi creuser sous terre pour rejoindre les tranchées ennemies.
Mon GP avait le physique (très mince) et expérimenté (creuser le charbon dans les travers-bancs).
A propos du "pinard" combien de fois l'avons nous ramené dans un état d'ébrieté et c'était dans ses moments là que nous avions droits aux récits de cette période!
Merci de vore aide

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: sapeur

Message par le begue » mar. août 19, 2008 6:12 pm

Bonjour à tous,
je ne suis pas Sapeur, mais j'étais petit tambour à Arcole...
Sapeur désigne celui qui réalise les travaux de sape (tranchée creusée vers l'ennemi). mineur désigne celui qui combat sous terre, et creuse la mine ou la contre-mine.
Ces deux spécialités sont distinctes jusqu'au 1er janvier 1875. A cette date, la spécialité de mineur est dissoute. Les mineurs deviennent Ouvriers de chemin de fer. L'appellation "Sapeur-Mineur" a pour seul but de maintenir la tradition.
Il a existé dans l'arme dite "savante" du génie plusieurs métiers. Tous étaient "sapeur" et quelque "chose"...Sapeur télégraphiste, Sapeur conducteur, sapeur aérostier.
Les spécialités sont ignorées. On ne dit pas "sapeur de combat Untel" ou encore "Sapeur plongeur Untel" voire "sapeur-démineur Untel" aujourd'hui.
Enfin, il me semble nécessaire de pas confondre les mines qui n'existent plus des mines qui n'existaient pas...
Les mines qui n'existent plus sont celles qui sont creusées pour former des galeries et sont une technique. Celles qui n'existaient pas sont anti-personnel, anti-char, fluviales ou maritimes et sont des armes.
Enfin, Le Sapeur est exclusivement du génie français. Partout ailleurs, c'est un pionnier, même (et surtout) dans l'infanterie française. AU début du conflit, la main d'oeuvre était fournit par les compagnies territoriales renforcées par les pionniers d'infanterie. Entre les deux guerres, on créera carrement des régiments de pionniers. Ils étaient des régiments relevant de l'Infanterie.
Quant à la devise "je continuerai", elle est assez récente (fin des années 90...1990).
J'espère ne pas vous avoir importuné.
Cordialement,
Louis.


hopital49
Messages : 170
Inscription : ven. août 31, 2007 2:00 am

Re: sapeur

Message par hopital49 » mar. août 19, 2008 7:13 pm

Bonjour
La devise du génie est: Souvent construire, parfois détruire, toujours servir.
Cordialement Olivier (Sapeur et Sous off tradition au 6ème RG)

francette
Messages : 39
Inscription : jeu. juil. 31, 2008 2:00 am

Re: sapeur

Message par francette » mar. août 19, 2008 10:37 pm

Louis vous ne nous importunez pas! tous les avis sont à prende en compte.
J'ai trouvé sur sa fiche de démobilsation en 1940 ou il déclare : arme : affecté spécial 2e classe.
Ce qui me surprend quand même , mobilisé en 1915, démobilisé en sept 19, il soit resté 2e classe?
Merci pour vos observations
Francette





Avatar de l’utilisateur
Bruno Tardy
Messages : 625
Inscription : ven. nov. 04, 2005 1:00 am
Localisation : Rhone

Re: sapeur

Message par Bruno Tardy » mer. août 20, 2008 11:28 am

Bonjour,
Pendant la guerre de 14, les pionniers étaient des hommes d'autres armes, généralement de l'Infanterie, qui étaient utilisés comme auxiliaires du Génie. Comme ils n'avaient pas de formation, leur travail consistait essentiellement à creuser. Certains étaient en subsistance au Génie, tout en continuant à appartenir à leur unité. Ils étaient réintégrés lorsque le travail était fini, mais parfois ils étaient mutés au Génie dont ils venaient grossir les rangs, c'est ce qui est arrivé à mon père.
Cordialement
Bruno

Répondre

Revenir à « Génie »