Régiment du Génie

Yves Thoer
Messages : 289
Inscription : sam. oct. 01, 2005 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par Yves Thoer » lun. juil. 09, 2007 12:16 pm

Bonjour.

Je cherche à connaitre les zones de recrutements des Régiments du Génie, ainsi que les sièges d'état-major, plus particulièrement pour le 5 RG.

Je vous remercie par avance.

Cordialement.

Yves

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par Ar Brav » lun. juil. 09, 2007 2:50 pm

Bonjour Yves,
Bonjour à tous,

Quelques éléments concernant le 5RG :

5e régiment de génie (sapeurs de chemins de fer) — Versailles.
Le 5ème régiment du génie a été créé le 11 juillet 1889 à Versailles. Il est alors l'unique régiment de sapeurs de chemins de fer de l'armée française. Entre 1891 et 1923, les détachements du 5ème régiment du génie s'illustrent dans de nombreuses campagnes, en particulier dans les colonies.

http://patrimoine5rg.free.fr/histo& ... histo.html

Le 5ème régiment du génie a joué un rôle considérable lors du premier conflit mondial. Le général Joffre, ancien chef de corps du 5ème, a su exploiter les potentialités offertes par la voie ferrée, tant au niveau stratégique qu'au niveau logistique. Les sapeurs de chemins de fer ont accompli de nombreuses missions : préparation de l'offensive et alimentation du champs de bataille en Champagne, l'acheminement des vivres, des munitions et des armes à Verdun, extension du réseau en vue du déplacement de l'artillerie lourde dans la Somme, réalisation de nouvelles lignes en vue de l'offensive dans l' Aisne. Le 5ème régiment du génie a été particulièrement sollicité, comme l'illustrent les mentions figurant sur son drapeau :
"Champagne 1915, Verdun 1916, Somme 1916, Aisne 1917"

L’historique du 5 RG numérisé par Jérôme est disponible là :
http://cecile_meunier.club.fr/historiques/h-genie.htm

Un autre fil intéressant sur le Génie en général :
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 3746_1.htm


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Poncet
Messages : 1344
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par Jean-Claude Poncet » lun. juil. 09, 2007 5:34 pm

Bonsoir,
J'ai lu récemment dans un ouvrage mais je ne sais plus lequel, que les réservistes de tous grades du génie conservaient le privilège de leur affectation d'origine.
Ceci était dû à la spécificité de l'arme du génie. On ne parle jamais des unités de réserve du génie et même de territoriaux du génie mais chaque régiment avait ses territoriaux sous le même numéro.
C'est ainsi que l'effectif de guerre d'un régiment du génie est énorme.
Il existe donc un recrutement régional, par exemple pour le 4e Génie, grosso-modo le 14e corps élargi mais aussi un recrutement par spécialité.
Le 8e génie à Suresnes recrute dans toute la France des "transmetteurs" avant la désignation officielle, radios, téléphonistres, etc.
Cordialement,
JCP.

LAUWAGIE
Messages : 31
Inscription : mer. avr. 30, 2008 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par LAUWAGIE » mer. avr. 30, 2008 4:48 pm

pour le 3°RG

LAUWAGIE
Messages : 31
Inscription : mer. avr. 30, 2008 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par LAUWAGIE » mer. avr. 30, 2008 4:48 pm

pour le 3° RG je crois que le recrutement est ARRAS

pierreth1
Messages : 1725
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par pierreth1 » mar. juil. 01, 2008 8:25 pm

Bonjour,
il y avait deux enormes regiments du genie en 1914 le 5eme specialise dans les chemin de fer qui engerbait 16 compagnies d'active, 16 de reserve et 4 de territoriaux et le 8 eme genie issu du 24 bataillon du 5, que les telegraphistes soient a originaires de l'arme du genie n'est pas etonnant il y avait dans l'armee de terre deux armes "savantes" l'artillerie et le genie dans lesquelles servaient la majorite' des polytechniciens, donc la majorite des innovations qui n'avaient pas de rapport avec les canons étaient testees par le genie , (il en sera de meme pour l'aviation et les ballons du 25 eme bataillon d'aerostier du 1er genie qui beneficient en 1910 d'une inspection speciale au sein du genie jusqu'a la creation de l'aeronautique militaire)les transmetteurs ne deviendront independants qu'en 1942 leur insigne actuel est d'ailleurs celui du genie surcharge de la lettre T de transmisssion.,
Le 8eme RG est a l'origine de la serie des 8 de l'arme des transmissions 18, 28, 38, 48, 58 regiment de transmission
malgre tout a l'entree en guerre il n'y a que 11 regiments du genie dont 9 sont specialises en franchissement par ponts de bateau pour franchir le rhin...
Joffre avait commande le 5 eme genie
cordialement
Pierre
pierre

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par le begue » mer. juil. 02, 2008 10:25 pm

Bonsoir à tous,
Je vais tenter de répondre simplement à la question initiale "recrutement du génie"...
Depuis 1871, il existe un bataillon du Génie par Corps d'Armée, et la rêgle est toujours vraie en 1914. Le numéro du bataillon est celui du C.A. Les rêgles de recrutement sont celles de l'armée française avec une petite variante : les spécialistes ne choisissent pas leur affectation !
les télégraphistes et employés des P.T.T aux 24° et 25° B.G jusqu'en 1912 puis au 8° R.G,
les employés du chemin de fer aux 21°, 22° et 23° bataillons du 5° R.G,
Dire que 9 régiments sont spécialisés en franchissement est excessif...
Seul, le 7° R.G regroupe aprés les lois cadres de 1912 et les circulaires d'applications d'avril 1914, deux bataillons de pontage d'armée.
Faudrait pas oublier les 4 Cies de combat dans chaque bataillon...renforcés sur pied de guerre d'une Cie de parc et d'une Cie de pont d'équipage.
Les Territoriaux ne le seront pas très longtemps. Dès janvier 1915, elles passeront Cies divisionnaires. Elles étaient dans un premiers les Cies dites "de forteresse".

Quant aux effectifs "énormes"....100 000 hommes au 5° RG (dont les coolies chinois, les travailleurs indochinois et malgaches) et les 50 000 sapeurs télégrahistes, ces effectifs sont atteints en 1917. pour le 5° R.G, les effectifs resteront conséquents jusqu'en 1925 (reconstruction des infrastructures ferroviaires des 13 départements dévastés par la guerre).
Je trouve cela suffisant pour ce soir...
Je vous souhaite une bonne soirée.
Du Portail.

Pascale JACQUES
Messages : 4
Inscription : jeu. nov. 20, 2008 1:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par Pascale JACQUES » jeu. nov. 20, 2008 7:17 pm

bonjour à tous
mon grand père était dans le 5ème génie pendant la guerre, je cherche à retracer son parcours et je n'y connais rien.
je n'ai pas son livret militaire, mais seulement une partie de la correspondace qui lui était adressée au 5ème génie, Cie 22/3.
Donc, si j'ai bien compris c'est le 22ème bataillon. Ca colle avec ce que vous dites : il était cheminot. Et le 3 ? Ca correspond à quoi ?
J 'avais entendu dire qu'il avait été à Verdun...Cest plausible ? Pour y faire quoi ???

merci d'avance pour votre aide
Pascale JACQUES

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5998
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par Jean RIOTTE » jeu. nov. 20, 2008 7:37 pm

Bonsoir Pascale,
Je vous souhaite la bienvenue sur notre Forum et vous invite à poster votre message dans la rubrique "Qui cherche quoi?" qui me paraît plus adaptée à votre demande.
La première démarche à entreprendre est de vous procurer le registre matricule de votre parent aux Archives Départementales. Vous aurez ainsi tout son parcours sous les drapeaux. Pour plus de renseignements, voir le message permanent posté en tête de la rubrique "Qui cherche quoi?".
Bonnes recherches et bon courage.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2044
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: Régiment du Génie

Message par le begue » jeu. nov. 20, 2008 8:24 pm

Bonsoir à tous,
bonsoir Pascale
22/3 : lire 22° bataillon, 3° compagnie.
Qu'il soit à Verdun me paraît tout à fait plausible.
Pour y faire quoi ? Entretenir la voie métrique du Petit Moselan, Travailler aux gares de répartition, participer à l'exploitation des voies de 0,60 etc...
Quel métier exerçait votre parent ?

Cordialement,
Louis.

PS : réponse apportée en attendant que les modérateurs déplacent le fil.

Répondre

Revenir à « Génie »