Les chars de Juvincourt après l'armistice

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8269
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Les chars de Juvincourt après l'armistice

Message par Charraud Jerome » jeu. mars 29, 2018 5:26 pm

Bonjour
Une photo vue aujourd'hui sur Twitter et que, à priori, je n'ai jamais vu dans les fils de discussion (J'enlèverai si nécessaire). Les spécialistes doivent déjà connaitre, mais je le met aussi pour les autres, dont je suis.
Image

Le message originel (Possibilité de récupérer le fichier en taille plus conséquente): https://twitter.com/foxton44/status/979364208184840194

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2526
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les chars de Juvincourt après l'armistice

Message par Tanker » jeu. mars 29, 2018 6:53 pm

Bonsoir Jérome,

Il s'agit de photos allemandes de fin 1917 et début 1918.
Ces chars étaient encore dans les lignes allemandes, après le 16 Avril 1917, et protéger
par une ligne de crête.

Groupement Bossut à Juvincourt (de l'avant vers l'arrière) :
AS 2 - Schneider M1 AsCa4 n°61168 du S/Lt de Bénazé,
AS 2 - Schneider M1 AsCo1 n°61029 du Lt Poupel,
AS 2 - Schneider M1 AsC03 n°61132 du S/Lt de la Chesnais

qui sont entre la deuxième et la troisième ligne allemande, au Sud-Est de Juvincourt.

Ils sont là
viewtopic.php?f=34&t=52496

et aussi là sur cartes :
viewtopic.php?f=34&t=52534
viewtopic.php?f=34&t=52663

Il y a effectivement des photos des premiers sujets, à reprendre en meilleur qualité . . .

A plus - Michel

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8269
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Les chars de Juvincourt après l'armistice

Message par Charraud Jerome » jeu. mars 29, 2018 8:29 pm

Bonsoir
Sur le fil twitter, un message accompagnait la publication et reprenait un témoignage qui m'a glacé le sang.
"At 3:00 am we dared to set out in a stormy night, with rain-scourged faces to examine the tank ruins. Eerily, the shredded outlines of a tanks appeared in the darkness, with storm winds mournfully blowing through their gaping holes. We crawled into the belly of one of these giants whose doors had been torn off. Once inside, the cover allowed us to shine a flashlight. A ghostly image was offered to us. There, in the crew compartment interior, were the twisted remains of the crew, with limbs resembling charred branches of a burned tree. We soon had enough of this tour. We hardly departed this tank graveyard when another artillery bombardment begins.”
Sources: From Pages 215-216, Imperial Germany's Iron Regiment of the First World War; History of Infantry Regiment 169

Traduction perso:
"À trois heures du matin, nous avons osé partir dans une nuit orageuse, avec des visages ruisselant de pluie pour examiner les ruines du char. Étrangement, les silhouettes déchiquetées des chars apparurent dans l'obscurité, avec des vents d'orage soufflant tristement dans leurs trous béants. Nous avons rampé dans le ventre d'un de ces géants dont les portes avaient été arrachées. Une fois à l'intérieur, le couvert nous a permis d'allumer une lampe de poche. Une image fantomatique nous a été offerte. Là, à l'intérieur du compartiment, se trouvaient les restes tordus de l'équipage, avec des membres ressemblant à des branches carbonisées d'un arbre brûlé. Nous avons vite eu assez de cette visite. Nous avons à peine quitté ce cimetière de chars quand un autre bombardement d'artillerie commence"

Les docs diffusées sur Twitter proviennent du forum http://1914-1918.invisionzone.com/forum ... nt-2629178

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2526
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les chars de Juvincourt après l'armistice

Message par Tanker » jeu. mars 29, 2018 9:11 pm

Intéressant ce petit récit !

Ces corps totalement déchiquetés et carbonisés, sont découverts dans un certain nombre de chars, aussi bien en 1917 qu'en 1918. Plusieurs rapports de combats en font état.
L'état de décomposition de ces corps non récupérés sont aussi la cause de la mention "disparu" d'un certain nombres de fiches MdH de tankistes.
En dépit du fait que le lieu dans lequel avaient été tués ces hommes était parfaitement connu, personne ne semblait avoir alors eu le courage (ou le temps) de faire la collecte de restes d'hommes transformés ensemble en charpie.
En Juillet 1918, dans le no man's land face au village de Saint Maur, un saint chamond détruit qui servait de Petit Poste, a même vu ces restes de corps, simplement traités à la chaux par ses occupants temporaires. . . .

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »