Artillerie Spéciale - Saint Chamond d'essais de la société FAMH

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2655
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Artillerie Spéciale - Saint Chamond d'essais de la société FAMH

Message par Tanker » lun. janv. 22, 2018 7:52 pm

Bonjour,

Dans le sujet qui suit, qui concernait l'expérimentation d'un caisson chenillé submersible, caisson susceptible de supporter une travure de pont, un char Saint Chamond était utilisé comme source
électrique des moteurs du Saint Chamond caisson.
viewtopic.php?f=34&t=66881

Ce Saint Chamond se révèle être le même que celui déjà présenté dans cet autre sujet.
viewtopic.php?f=34&t=52890&p=403365&hil ... ne#p403365

St Chamond amphibie - 398AP48 (06a).jpg
St Chamond amphibie - 398AP48 (06a).jpg (240.17 Kio) Consulté 696 fois

Ces deux événements (Givors et St Etienne), qui se situent tous les deux en Novembre 1918 montrent,
bien le même char. Si ce Saint Chamond n'est pas identifié, il possède des caractéristiques qui
permettent de penser qu'il pourrait s'agir d'un char jamais livré aux Armées.

Le blindage, avec renforts verticaux, sur les jointures de plaques, montre un char de la série 62669/62800.
(Voir ci-dessous, pour l'organisation et l'évolution des blindages des chars Saint Chamond) :
viewtopic.php?f=34&t=52776

Les chars de cette série étaient, normalement, tous équipés du canon de 75 mm Modèle 1897.
Le char des essais de Givors, comme celui de Saint Etienne est équipé d'un canon de 75 mm St. Chamond.
S'agit-il donc d'un 401e chars construits et conservé par FAMH pour expertise ou d'un char non livré à Cercottes, en accord avec le Service Automobile ?

Les Groupes Saint Chamond devaient initialement être au nombre de 20, chaque Groupes devant être équipés de 20 chars. Sur cette base, les 400 chars Saint Chamond trouvaient parfaitement leur place.
Dans les faits, après la décision d'utiliser 48 chars Saint Chamond, en chars dépannage, les 12 Groupes
de chars à 15 St Chamond ne représentaient plus qu'un total 180 chars.
Il restait, donc du char disponible pour :
- compenser les pertes,
- disposer de chars "à cannibaliser" en pièces de rechange.

Ce char étant équipé d'un canon de 75 mm Saint Chamond, il peut donc s'agir d'un des exemplaires
compris entre le 62551 et le 62615. il existe, dans cette série, 26 chars non identifiés et, s'il s'agit
bien d'un des chars de cette série, les candidats sont donc nombreux . . .

Les photos prises à Givors ne montrent pas entièrement l'avant du char.
Il est impossible de dire si, au moment des essais de pontage, le char était aussi équipé du support
de chenillette, visible sur la photo faite à Saint Etienne.

Le camouflage, partiellement modifié, sur la photo prise à Saint Etienne, est bien le même que
celui du char photographié à Givors.
St Chamond M2 d'essais de la FAMH (07a).jpg
St Chamond M2 d'essais de la FAMH (07a).jpg (223.97 Kio) Consulté 696 fois

La photo à Saint Etienne a été prise le 9 Novembre 1918. Il est donc probable que le camouflage
du char a été abimé à Givors, et qu'il a paru nécessaire de le "retoiletter" un peu, avant de le
présenter au public.

Ce qui reste surprenant, concernant la présentation de ce Saint Chamond à Saint Etienne, c'est que
cette photo soit, à l'heure actuelle, la seule qui semble avait été diffusée . . . .

Il reste probablement des encore des greniers à fouiller à Saint Etienne.

Bonne soirée - Michel
Dernière modification par Tanker le mar. janv. 23, 2018 9:19 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
gerard mathern
Messages : 136
Inscription : mar. nov. 08, 2005 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Saint Chamond d'essais de la société FAMH

Message par gerard mathern » ven. janv. 26, 2018 6:29 pm

C'est vraisemblablement le même en effet !
J'ai consulté les collectionneurs de cartes postales, les journaux de l'époque : rien de plus que cette seule photo d'un char exposé sur la place de l'Hôtel-de-ville !
Comme il s'agissait des tous derniers jours de la guerre, il a très bien pu être utilisé à d'autres fins dans la région. Givors n'est pas loin.

Avatar de l’utilisateur
ununtel501
Messages : 134
Inscription : jeu. janv. 13, 2011 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Saint Chamond d'essais de la société FAMH

Message par ununtel501 » lun. janv. 29, 2018 8:38 am

Bonjour à tous,
On pourrait aussi penser que le char n'a pas été retouché en peinture mais que les traces blanches soient le résultat de dépôt d'argile claire du fait des manœuvres et essais (l'argile a un pouvoir "collant"). D'ailleurs les traces blanchâtres se trouvent retenues sur toute la longueur horizontale du renfort de tôles entourant la chenille, ainsi que sur la chenille. Elles sont également bien visibles sur le système de roulement. Alors peut-être que ce même char (ce qui semble être une évidence) a tout simplement été parfaitement nettoyé, voire très bien toiletté comme dit Tanker. Mais c'est juste un avis qui n'a d'ailleurs guère d'importance par rapport aux recherches... juste l'intérêt que je porte au travail effectué sur l'AS, en particulier par Tanker.
Bien cordialement
Adrien

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »