Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Tanker » lun. mars 02, 2015 3:48 pm

Bonjour,

Avec l'arrivée sur le marché des maquettes au 1/35 du char Schneider ca1, les
maquettistes espagnols peuvent se lancer dans la reproduction de ce char, en
service dans leur armée et encore présent en 1936 durant la guerre d'espagne.

Sur le forum Track-Link, Fédérico Collada présent une belle réalisation d'un de ces chars,
avec un camouflage très réussi et un "taggage" du char inventif et bien dans l'esprit de
ce que l'on peut voir sur matériels photographiés à l'époque.

Image

L'histoire de ces chars, au service de l'Espagne, est assez mal connue (au moins dans
les publications françaises
) et mériterait des recherches plus approfondies.

Au déclenchement de la guerre d'Espagne, 4 des 6 Schneiders qui se trouvaient au dépôt
d'artillerie de Madrid, sont aux mains des Républicains, et les deux autres seront utilisés par
les nationalistes.

Les cartes postales de ces chars, prises au Maroc, au moment de la guerre du Riff, montrent
plusieurs détails qui impliquent de modifier les maquettes proposées sur le marché.

Il ne s'agit pas des modifications survenues durant la guerre civile, mais bien de commencer par
mettre ce char dans la configuration, dans laquelle ils ont été achetés par les Espagnols en 1921.

Image

Il s'agit des points 1 à 3 de la photo ci-dessus.
A cette échelle, les élastiques de mire du viseur chef de char, placé sur le glacis,
doivent pouvoir être restitué . . . .

Avec la guerre d'Espagne, plusieurs photos montrent diverses modifications qui semblent, pour certaines
avoir été faites sur plusieurs de ces chars. C'est le cas de la fenêtre de conduite avant (et ou créneau
de tir pour un FM . . .
), et de l'insigne placée à l'avant du char.

Image

Ce char porte encore le marquage d'origine des Schneider de l'Armée espagnole : "artilleria n° 5".

Les 6 chars Schneider sont numérotés de 1 à 6.
Leurs numéros d'origine français ne sont pas connus, et n'ont pas été mentionnés,
dans les documents, lors de la vente en 1921.

Sur la grille de ventilation, une trappe de visite (probablement pour faire les pleins de liquide de refroidissement),
a été créé. Cette trappe est entre le troisième et le quatrième boulons de fixation de la grille.
Les supports intermédiaires de fixation de la grille sont dessous et donc pas visibles sur la grille.

Image

Image

Comme pour le canon de 65 mm, peut-être monté que sur un seul de ces chars, il est possible que la transformation
en char radio n'ait touché qu'un seul de ces 6 chars.
C'est probablement l'absence de minition pour le 75 mm BS qui ont amené la mise en place de ce canon et la suppression
de la mitrailleuse droite est, peut-être, liée à cette installation.
Quoiqu'il en soit, d'autres photos de bonne qualité (en particulier de l'intérieur), seraient utiles pour bien comprendre
toutes ces modifications.

Image

Image

Cette insigne ressemble assez à la semeuse des pièces et timbres français.
Un insigne fait pour ces quelques chars ? Durant la guerre civile ?
Si à l'échelle de ces maquette il est diificle de le restituer de manière réaliste,
en avoir une bonne photo et pouvoir en connaître l'histoire et la symbolique,
serait tout de même intéressant !

Image

Image

Bonne futures vacances en Espagne, à la recherche de nouvelles photos et informations sur ces chars

Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Ben El Mehli » lun. mars 02, 2015 5:53 pm

Bonjour à tous.
La dernière photo est prise lors des combats qui visaient - sans succès d'ailleurs même après l'explosion de mines - à faire tomber l'îlot de résistance isolée que constituaient les troupes rebellées de Tolède, retranchées dans l'Alcazar.
Les lettres JSU signifient Juventudes socialistas unificadas ( Jeunesses socialistes unifiées ) , organisation dans la mouvance du Parti communiste espagnol, en dépit de son nom.
La colonne ( la guerre civile espagnole est , au moins dans les premiers mois,une guerre de colonnes, sans véritable front, semblable à une guerre coloniale ) qui pris part à cet assaut venait de Madrid , commandée par le général Riquelme ( enterré au Père Lachaise, je crois ) un des rares officiers généraux loyau envers la République ) comportait 2 chars Schneider.
Il est très étonnant de voir figurer conjointement sur la maquette les sigles du POUM et de la CNT-FAI; pour ma part je ne l'ai vu, jusqu'à présent, sur aucune photo d'époque de blindé ( même tiznao ).
Je m'explique:
Avant la création de l'Armée populaire - refondation rendue nécessaire car il n'existe plus d'armée aux ordres du gouvernement légal - les combats sont ( fréquemment mal, l'art militaire ne s'improvise pas) menés par des milices qui sont organisées par les partis politiques et les syndicats, lesquels sont tous plus ou moins jaloux de leur autonomie et de leur singularité; aussi, même si quelques traits les rapprochent ( au moins la méfiance à l'égard du PCE lequel veut d'abord vaincre " el bando sublevado " puis , et seulement après la victoire, passer à la phase purement révolutionnaire alors que POUM et organisations anarchistes veulent mener les deux combats de front, ce qui entraînera une dispersion des moyens et de très mauvais résultats dans la conduite de la guerre et donc une remise en cause, à brêve échéance des objectifs révolutionnaires ...s'ils sont atteints) on imagine mal le POUM, parti politique d'inspiration trotskiste mettre en commun un matériel à forte puissance ( au moins symbolique si ce n'est opérationnelle ) avec les organisations anarchistes ( FAI ou CNT ) et, bien sûr, vice versa, si ce n'est pour la propagande, point important, quel que soit le camp,dans cette guerre.
Au revoir.
Boutros Ben El Mehli
Post scriptum:
les connaisseurs de la langue de Cervantès pourront tirer quelques renseignements de ce texte:
http://www.ejercito.mde.es/gl/unidades/ ... R_CA-I.pdf
En cherchant bien , j'ai fini par trouver la photo d'origine, mais je m'interroge toujours sur cette association FAI-CNT et POUM, comme quoi j'en découvre tous les jours:
http://vehiculosblindadosdelaguerracivi ... o-por.html
En dessous de CNT FAI on lit, de travers, " Vive la république " et UHP: Union hermanos proletarios.
Explications là:
http://es.wikipedia.org/wiki/Un%C3%ADos ... roletarios
Décès du général Riquelme:
http://www.euskomedia.org/PDFFondo/irujo/14754.pdf

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Ben El Mehli » mar. mars 03, 2015 11:52 am

Bonjour à tous.
Cette photo représenterait un char Schneider utilisé pour donner l'assaut à la caserne de la Montaña, à Madrid le 19 juillet 1936.
Pas de camouflage, pas d'indication d'appartenance aux milices qui ne sont pas encore vraiment formées un jour après le soulèvement.
Bien tristounet pour les modélistes...
Image
A bientôt.
Ben El Mehli

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Ben El Mehli » mar. mars 03, 2015 3:51 pm

Rebonjour à tous.
Quelques photos et remarques sur les chars Schneider espagnols au Maroc sur ce forum:
http://www.elgrancapitan.org/foro/viewt ... mp;t=21508
et aussi là:
http://uniformesp.blogspot.com.es/2012/ ... -1924.html
Au revoir.
Ben El Mehli

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2699
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Tanker » mar. févr. 02, 2016 4:43 pm

Bonjour,

Pour répondre aux interrogations soulevées par certains marquages du Schneider espagnol,

. . . . / . . . . . Il est très étonnant de voir figurer conjointement sur la maquette les sigles du POUM et de la CNT-FAI . . . / . . .

voici la photo d'époque qui a servi à Fédérico Collada pour réaliser sa maquette . . . . .

Image

Il est intéressant de noter que cette maquette au 1/35 est, pour partie, du scratch en résine.

Bonne après-midi - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Ben El Mehli » ven. févr. 05, 2016 4:21 pm

Bonjour à tous.
Il y a un détail à noter.
Les inscriptions d'inspiration anarchiste ( CNT.FAI. UHP ) sont peintes en noir alors que les inscriptions d'inspiration totskiste ( POUM, viva Trotski etc ) sont tracées en blanc.
Il est possible donc qu'elles aient été faites à des moments, des périodes différentes.
Je prends note avec beaucoup d'intérêt de cette découverte et j'ajoute qu'il serait intéressant de connaître la ville ou a été prise cette photo ainsi que la période même très approximative ( Madrid, été, automne 36 ? )
Mais je demeure quand même surpris car ces deux factions républicaines ont pratiquement toujours formé des milices indépendantes.
Au revoir.
Ben El Mehli
To the happy few:
http://www.panzernet.com/foro4/showthre ... ficaciones
Pour un des intervenants de ce forum, l'insigne circulaire est une reproduction de la " Medalla militar ":
https://es.wikipedia.org/wiki/Medalla_M ... pa%C3%B1a)
Ce qui est particulièrement savoureux, compte tenu de l'antimilitarisme exacerbé des anarchistes ( FAI et CNT )
La décoration a été attribuée lors des opérations au Maroc: " Tuvieron una activa e importante actuación en todas las operaciones que tuvieron su momento de mayor intensidad en 1923 en la zona de Tizzi Assa, operaciones que le valieron la concesión de la Medalla Militar Colectiva a la “BATERIA DE CARROS DE ASALTO DE LA COMANDANCIA DE ARTILLERIA DE MELILLA”"
A voir aussi, ici , en castillan:
http://mundosgm.com/guerra-civil-espano ... panola/15/
Ajouté le 8 février 2016:
Certaines sources indiquent qu'un CA1 a fait partie de la colonne du colonel Jiménez Orge, or cette colonne comportait des miliciens du POUM mais aussi des anarchistes; il se pourrait donc que ce Schneider soit celui de la colonne en question. Mais a-t-il seulement quitté Madrid ?

zephyr joyeux
Messages : 876
Inscription : jeu. avr. 24, 2014 2:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par zephyr joyeux » lun. mars 21, 2016 12:49 am

Bonjour.Deux Schneider ont quitte Madrid pour Tolède le 20 juillet 1936.La colonne Riquelme comprenait les miliciens CNT (le syndicat comptant 982 groupements professionnels) un noyau militaire de la FAI (organisation anarchiste) ainsi que des guardia de asalto du 2eme groupement.Le 24,75 % des troupes repartait sur Madrid,menacee par le nord.Les deux chars sont restes sur place.Cordialement.
zephyr joyeux

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: Les Schneider Ca1 M2 dans la guerre d'Espagne en 1936

Message par Ben El Mehli » mar. mars 22, 2016 6:37 pm

Bonjour à tous.
Certains auteurs espagnols prétendent qu'un est revenu à Madrid:
"se enviaron dos carros para sitiar al Alcázar de Toledo, de los
que uno resultó destruido y el otro regresó a Madrid el 26 de Septiembre"
Image
Voici une photo d'un Schneider prise lors du siège de l'Alcazar.
Au revoir.
Ben El Mehli
PS: les JSU ( marquage qu'on lit sur une partie du blindé ) n'ont rien à voir avec la CNT ni avec la FAI; c'est, en principe et d'après leur appellation, une organisation d'obédience socialiste - les socialistes espagnols de ce temps-là sont bien plus à gauche que ce qu'on appelle socialiste en France de nos jours - mais en réalité il s'agit d'une organisation dont l'appellation est trompeuse car elle est sous la coupe des communistes et entrera fréquemment en conflit avec les associations et partis libertaires comme la FAI et la CNT.
Le secrétaire général des JSU est Santiago Carrillo qui n'a rien de socialiste lui, ici - notez qu'il s'adresse aux jeunes espagnols ...et catalans et à ces derniers en ...castillan:
https://www.youtube.com/watch?v=8JlhTvqY70o

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »