Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par Tanker » dim. mai 04, 2014 1:59 am

Bonsoir,

Dans "Beute-Tanks volume 1", Rainer Strashiem aborde le sujet des chars français capturés par les Allemands en 1917 et 1918.

Image

Deux photos du Renault FT n° 66260, dans un lieu non identifiés sont publiées (page 84).
Il s'agit du premier char capturé par les Allemands, après les combats de fin Mai / début Juin 1918, autour de Chaudun.

Image
Image

Du côté Allemand, l'unité concernée était le "Wurtembergische Gebirgs Regiment", et les croquis de son action,
provenant de l'historique de ce régiment, font bien mention d'un engagement de chars français le 31 Mai 1918.

Image

Image

Image

Image

Du côté français, le 31 Mai 1918, le 2° BCL du 501° RAS, commandé par le Cdt Wattel, est mis à la disposition de la Division Marocaine, et de la 74° DI,
pour appuyer entre Missy-au-Bois et Chaudun inclus, l'action de la 35° DI, attaquant de Vaux à Missy-au-Bois, en direction de Presles et Courmelles.

Cette action, premier engagement des chars Renault FT, devait être lancée le 31 Mai à 10 heures.
Elle sera finalement retardée de deux heures, et les chars s'élanceront, à partir du Calvaire Sud/Est de Dommiers entre 12 h 30 et 13 heures.

La veille, le 2° BCL était encore au camp de Champlieu.
L'AS 305 en part à 13 heures, et les autres éléments engagés du 2° BCL sont transportés dans la nuit à Saint Pierre-Aigle.

Tout le 2° BCL n'est pas engagé, et des éléments des trois compagnies sont présents dans cette attaque.
Compagnie AS 304 du Cne Lemoine avec deux sections (Lt Dumay - S/LT Aubert )
Compagnie AS 306 du Cne Mortureux avec une section (MdL Bornier).

Compagnie AS 305 du Cne Delacommune avec ses trois sections (Lt Cornic - Lt Charvolin - Lt Tracou)

La section du MdL Bornier (AS 306) étant intégrée à l'AS 304, ce sont donc 2 compagnies à 15 Renault FT qui appuient
l'attaque de la Division Marocaine au Nord de Chaudun, et celle de la 74° DI, au sud de Chaudun.

L'attaque de la Compagnie AS 305, qui devait appuyer le 33° RI, se fera finalement avec le 56° BCP du 16° Groupe de Chasseurs de la 74° DI.
Le 133° RI arrivé à marche forcée à Dommiers, au matin du 31 Mai 18, n'était pas physiquement en état de combattre.
Il sera engagé dès le lendemain face au "Wurtembergische Gebirgs Regiment" entre Chaudun et la ferme de Vertefeuille.

Image

Image

Le point de départ de départ de l'attaque des 2 Compagnies du 2° BCL est le Calvaire de Dommiers,
au sud de la ferme de La Glaux, PC du Capitaine Delacommune
avant l'engagement.

Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par Tanker » dim. mai 04, 2014 2:00 am

Attaquant à partir de Dommiers, le 2° BCL a débarqué dans la montée vers Saint Pierre-Aigle, s'est installé en Position d'Attente
dans le village, avant de rejoindre Dommiers dans la matinée.

Image

La plaque souvenir de ce premier engagment, posée à Saint Pierre-Aigle en 1968, n'est donc pas tout à fait exacte.
Le départ de l'attaque du 2° BCL ne se situait pas à Saint Pierre-Aigle, mais bien à Dommiers.
A cette date, le Front était encore au delà de Chaudun, et bien trop loin pour une base d'attaque de chars.

Image

Le monument de Chaudun célébrant ce même événement, est intéressant avec son barbotin de Renault FT,
probablement récupéré sur un des chars détruit ce jour là.
Ce monument, érigé après guerre, n'a pas respecté la bonne appellation du Régiment de la période de guerre, 501° RAS et non 501° RCC.

Image

L'engagement du 2° BCL sur Chaudun, sur le plateau de Missy/Chaudun a été le premier d'une longue série,
entre fin Mai à fin Juillet 1918.
Déclenché dans une phase de combat défensif de l'armée française, toujours en phase de recul,
ce combat a été une occasion unique de récupérer des exemplaires d'un char alors totalement inconnus des Allemands.

A partir de Juillet, les Allemands n'auront plus d'aussi belles opportunitées de récupérer des chars en état de marche.

Image

Le rapport du Capitaine Delacommune, fait après cette journée de combat, donne une vue assez précise des pertes en chars
de cet engagement, de la position et de l'état des chars abandonnés sur le terrain.

Le Renault n° 66260 de l'AS 305 y est parfaitement localisé et le fait qu'il ait été renversé explique pourquoi il a été abandonné.

Les cartes du régiment de chasseurs Wurtembourgeois, montrent bien que le secteur de Chaudun n'a réellement été tenu qu'après le 2 Mai.
C'est probablement à partir de cette date que la récupération de ce char, qu'il fallait relever, a du être réalisée.

Image

Image

Sur les deux photos qui suivent, le 66260, photographié, aux mains des Allemands, sur un lieu non identifié permet de voir en arrière plan
un tracteur d'artillerie Bussing (le chassis du char A7V) qui a du servir à relever le char et, peut-être à le tracter vers l'arrière.
Les équipages avaient des ordres de sabotage qui n'avaient peut-être pas été appliquées pour ce char, à moins que les Allemands aient trouvé,
sur un autre des chars mis hors de combat.
L'identification de tous les lieux où a été photographié le char, devrait permettre de mieux comprendre par où le char a été ramené à l'arrière.

Image

Image

Image

Cette photo du Renault FT, aux mainx du "Wurtembergische Gebirgs Regiment", a été donné comme prise dans Noyant-et-Aconin.
Les simples détails de camouflage montrent bien qu'il s'agit toujours du char n° 66260.

Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par Tanker » dim. mai 04, 2014 2:10 am

Image

Image

La série de photos qui suivent montrent bien que le char a été ramené à la sucrerie de Noyant-et-Aconin et non dans le village.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Pour terminer, rien n'indique que la photo ci-dessous soit aussi une photo du même char.
Les Allemands ont eu d'autres occasions de se faire photographier près des chars hors de combat.

Image

En lien, sur les premiers Renault capturés.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _894_1.htm

Très bonne fin de week-end - Michel

bonzillou
Messages : 112
Inscription : mar. juil. 17, 2012 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par bonzillou » mar. mai 06, 2014 8:38 pm

Bonjour Michel

quel régal ce reportage!

merci

Pascal


Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 1202
Inscription : mar. mars 15, 2005 1:00 am
Localisation : Aisne

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par serge » jeu. mai 08, 2014 7:55 pm


Bonjour Maitre Tanker,

Cela mérite une Kanter.
Ok, je prends la sortie.
Serge

denismaurice
Messages : 51
Inscription : dim. mars 30, 2008 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par denismaurice » mar. juil. 29, 2014 12:26 am

En ce qui concerne le monument de Chaudun en l'honneur du 501e RAS, je me demande d'où vient la barbotine du Renault FT. Ce monument a été érigé il y a au plus 30ans. Il serait intéressant de questionner la Mairie. Bravo pour ce travail de recherche. Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par Tanker » mar. juil. 29, 2014 1:19 am

Bonsoir,

Il est très possible qu'il puisse s'agir d'un barbotin ramasser à l'époque et conservé dans une cave ou un grenier.

La pièce de St Chamond qui orne, dans l'Oise, le monument des chars du village de Belloy en est un bon exemple.
Cette pièce avait été trouvée par un agriculture dans un de ses champs.

Il serait possible de citer d'autres exemples de récupération, en particulier près des différents camps des chars,
où ont aussi été trouvées d'autres pièces de chars de cette époque . . .

Il y a peut-être encore d'autres "trésors" à trouver autour de Chaudun, mais le plus intéressant serait de retrouver la ferme
devant laquelle le char à été photographié.

Cette identification permettrait de connaître le chemin pris par le char en quittant le plateau de chaudun.

Bonne suite de recherche - Michel

denismaurice
Messages : 51
Inscription : dim. mars 30, 2008 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par denismaurice » mar. juil. 29, 2014 9:52 am

Je transmets à mon frère qui est retraité de l'agriculture à Léchelle (Berzy le sec), pour moi il pourrait s'agir d'une ferme en arrière du front, les toitures sont encore en bon état, la vallée de la Crise. Pensez-vous que cette photo a été prise chronologiquement avant ou après celle prise dans la cour de la sucrerie de Noyant?
Amicalement. Denis MAURICE

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par Tanker » mar. juil. 29, 2014 12:42 pm

Bonjour,

"Pensez-vous que cette photo a été prise chronologiquement avant ou après celle prise dans la cour de la sucrerie de Noyant ?"

Voilà une très bonne question !
S'agit-il effectivement d'une ferme située entre Chaudun et la sucrerie de Noyant, ou bien
cette photo a-t-elle été prise après le départ du char de la Sucrerie (probablement vers Soissons) ?

Mes recherches (assez rapides) vers Chazelle et Berzy n'ont pas fourni de réponses.
Si début Juin 18 les destructions ne devaient pas encore être conséquentes, elles l'étaient
certainement fin Juillet, et il est possible qu'une ferme, pas ou peu photographiée avant guerre,
ait alors été détruite et non reconstruite "à l'identique" . . .

Il va sans doute être difficile d'identifier cette ferme, en particulier si c'est plus en arrière du Front.
Le char a du être embarqué sur train, et tout le problème est alors de savoir à quelle distance du Front.

Sauf erreur, cette photo est dans l'historique du Wurtembergische Gebirgs Regiment, ce
qui peut laisser penser que cette photo a bien été faite dans leur secteur d'engagement.

Merci de cette proposition d'aide locale . . . .

Très bonne journée - Michel

denismaurice
Messages : 51
Inscription : dim. mars 30, 2008 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Le 2° BCL à Chaudun le 31 Mai 1918

Message par denismaurice » mar. juil. 29, 2014 4:34 pm

L'échappatoire "naturel", en arrière du plateau de Chaudun Ploisy, Berzy, Chazelle, Léchelle, Villemontoire, lieux des combats et en descendant (aspect "pratique") pourrait-être la vallée de la Crise, sinon déplacer sur wagon un peu plus en arrière, la voie ferrée Paris -Soissons, fonctionnait-elle encore, l'ancienne voie ferrée de Soissons à Oulchy-Breny, oubien Soisson-Fère en Tardenois. On élargie le périmètre. La porte de la ferme à gauche sur laquelle est appuyée une échelle est faite me semble t-il en bonnes pierres en calcaire du Soissonnais. Cordialement. Denis.

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »