Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » jeu. août 30, 2012 2:41 am

Bonsoir,

En Août 2010, le sujet qui suit avait déjà longuement traité du sujet des casques modifiés de char dans l'Artillerie Spéciale, durant la Grande Guerre.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _930_1.htm

Voici, pour compléter, quelques photos qui permettront de lever plus encore les doutes de certains collectionneurs. . . .

Il est intéressant de noter qu'il ne s'agit, sur cette série de photos, que de casques non équipés d'un bourrelet frontal.
Il parait évident que, si une découpe à la scie était à la portée de tout un chacun, installer proprement un bourrelet élaboré demandait un peu de savoir faire.

Image

Image

Image

Image
Cette photo, parue en presse à l'époque, avait déjà été évoquée dans un autre sujet. Elle est ici présentée dans une meilleur qualité.

Image

Image

Partie en Août 1918 pour le théâtre oriental, cette compagnie ne devait pas être particulièrement suivie par l'intendance pour ses équipements. . . . .
Il est probable que ses personnels n'ont jamais du recevoir de dotations du nouveau casque.

Image

Image

Image

Il est possible que cette photos soit post-guerre. La présence des numéros de régiment sur les cols de cuir la situerait sur la toute fin de guerre.
Les casques semblent bien être des bricolés et non des réglementaires modèles 1919.

Image

D'autres photos de groupes, prisent après guerre permettent d'apercevoir des casques, normalement devenus non réglementaires.
On peut ici supposer que quelques anciens de l'AS aient eu du mal à se séparer d'un casque, somme toute assez semblable, qui les classaient parmi ceux qui en avait fait partie . . .

A suivre - Michel

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » lun. avr. 29, 2013 3:28 pm

Bonsoir,

Voici une nouvelle série de photos de casques AS, artisanalement modifiés par leurs propriétaires.
Les deux premières photos concernent le casque d'un Maréchal des Logis appartenant probablement à l'AS 320 (Combats du Bois du Châtelet).
Ces deux photos ont déjà été évoquées le 27 Septembre 2012 dans un sujet d'Alain13 baptisé " Petits tanks Renault".

Ce casque est un bon exemple de ce que pouvait faire un utlisateur ne possédant pas la technicité suffisante pour équiper son casque d'un
bourrelet bien monté.

Image

Image

Comme le montres les photos qui suivent, c'est probablement ce qu'on fait bon nombre d'utilisateurs décidant de modifier leurs casques dans les
derniers mois de guerre.

A Wiesbade, le 22 Mars 1919, au cours d'une prise d'armes, le 507° RAS était passé en revue par le Général Mangin.
A cette occasion des photos ont été réalisées avant et pendant cet événement.
Le 507° RAS est le dernier des 9 régiments en Renault FT dont les Bataillons ont été engagés dans les combats.
Les équipages qui étaient inspectés avaient donc participé aux combats des chars de ces derniers mois.

Il est donc intéressant de noter que 5 mois après la fin des combats, tous les équipages ne soient équipés du casque réglementaire, mis en service
à partir de l'été 1918.
Il est probable que, pour une manifestation de ce type, si le 507° RAS avait été totalement été équipé du nouveau casque, les ordres auraient été
donnés pour que ce soit ce casque qui soit utilisé.
La guerre était finie, et les " tolérances" du temps de guerre, sur tenues et équipements, n'étaient probablement plus de mise . . . . .
On peut donc penser que le Régiment n'était pas encore totalement équipé en casque char modèle 1919.


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » lun. avr. 29, 2013 3:29 pm

La photo d'ensemble qui suit, prise au cours de cette Prise d'Armes, n'a pas une qualité suffisante,
pour différencier avec certitude les casques Modèle 19 des casques casques artisanalement modifiés.

Un exemplaire de très bonne qualité de cette photo permettrait, peut-être d'y voir plus clair . . . .

Image

Image

Image

Image

Il est probable que d'autres photos feront leur apparition.
Le sujet n'est donc pas clos !

Bonne recherche - Michel

Avatar de l’utilisateur
stinger
Messages : 30
Inscription : dim. nov. 18, 2012 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par stinger » sam. août 17, 2013 3:45 pm

Bonjour à tous,

Que penser de ce casque?

http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?Vie ... 1436.l2649

Cordialement,

Stinger.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » sam. août 17, 2013 4:21 pm

Bonjour,

Qu'il ne s'agit ni d'un casque char français de la première guerre mondiale, ni d'ailleurs de l'immédiate après guerre . . . .
Les modèles 1923, 1926 et 1933 étant toujours dans "l'inspiration" du modèle Adrian.

Avatar de l’utilisateur
stinger
Messages : 30
Inscription : dim. nov. 18, 2012 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par stinger » dim. août 18, 2013 2:48 pm

Après recherche, il s'agirait d'un casque d'artillerie, modèle 1935.

Cf le lien ci-dessous.

http://militaria1940.forumactif.com/t54 ... e-model-35

Bon dimanche.

Stinger.

Maminou
Messages : 300
Inscription : lun. janv. 27, 2014 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Maminou » sam. févr. 01, 2014 11:59 am

Bonjour, je possède une centaine de visières de casque Adrian, qui ont été récupérés dans une propriété privé sur le site du camp de Bourron.
En voici quelques unes !ImageImage
Cela prouve que les casques ont bien été modifiés par les soldats et ceux dès 1917 !!!

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » sam. févr. 01, 2014 12:46 pm

Bonjour,

Que ces vestiges aient été récupérés sur Bourron est intéressant, mais ils ne faut pas perdre de vue que l'Artillerie Spéciale
ne s'est installée à Bourron qu'à l'été 1918.
Cette information n'est donc pas une preuve de modification des casques dans l'AS, dès 1917 . . .

Les unités de Renault FT, alors formées à Cercottes, transitaient quelques temps à Bourron avant de rejoindre le Front.

A ce stade de leur formation, il est effectivement possible, que des équipages aient eu ou pris le temps de modifier leurs casques.
Il serait intéressant de voir, s'il s'agit bien que de partie avant de casque.
Les photos ne montrent pas de trous de rivets aux extrémités, ce qui pourraient laisser penser à des découpes en avant des rivets . . .

A l'heure actuelle, la majeure partie de ce qui fut le camp se trouve dans l'emprise de la carrière.

La quantité de pièces retrouvées donne une autre échelle de transformation, et peut éventuellement correspondre à une décision prise
par un commandant d'unité.

Très bon Week-End - Michel

PS - Pour la position, si vous préférez, me contacter par mail ou en MP.

Maminou
Messages : 300
Inscription : lun. janv. 27, 2014 1:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Maminou » sam. févr. 01, 2014 1:15 pm

Bonjour, il semblerait que le camp de bourron soit opérationnel depuis 1917 avec les Schneider et Saint-Chamond puis en 1918 jusqu'à 1923 environ avec les chars Renault FT.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2572
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Artillerie Spéciale - Casques chars modifiés (suite)

Message par Tanker » sam. févr. 01, 2014 3:17 pm

Bonjour,

Concernant l'Artillerie Spéciale, la décision d'installer l'AS à Bourron date du 10 Avril 1918.
Elle est la conséquence de l'attaque allemande de Mars 1918, et de la menace sur Compiègne
(et donc sur le du camp de Champlieu où étaient formés les unités Renault, encore très secrètes).

Les premiers BCL (en Chars Renault FT) à venir terminer leur instruction à Bourron sont les 8° et 9° BCL du 503° RAS.
Ce Régiment, est arrivé dans la nuit du 5 au 6 Juin 1918 à Bourron.

Tous les documents militaires du SHD montre bien que le camp a été construit, voies ferrées comprises
(sur l'emplacement actuel de la carrière), avec une partie des installations du Camp de Champlieu.

Les Schneider et Saint Chamond, présents à Bourron, étaient les chars déclassés (ou mis hors de combat),
et évacués de la zone de guerre à partir de l'été 1918.

Début 1919, les unités de Schneider et de Saint Chamond y ont été dissoutes et y ont reversé leurs chars, avant
d'y être transformées ou incorporées dans les unités de Renault FT.

C'est aussi à Bourron qu'ont été livrés par les Britanniques, les chars Mark V étoile, regroupés dans le 551° RAS.

La vie de ce camp a été beaucoup plus longue, puisque c'est aussi au camp de Bourron que le Général Leclercq,
avant de rejoindre l'indochine, y a fait la Prise d'Armes d'adieu à sa Division.

S'il y a eu, à Bourron, une infra militaire avant ces dates, ce qui est tout à fait possible, il ne s'agissait pas d'unités de chars.

Bon Week-End - Michel

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »