L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2884
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Tanker » dim. juil. 22, 2012 11:59 pm

Bonsoir,

Dans un article du premier numéro de la revue "Tranchées" (Avril/Juin 2010), Bruno Jurkiewicz abordait un point peu connu de la Bataille du Matz. Il s'agit de l'attaque dans le secteur de Mortemer des chars A7V des Panzer Abteilung n°1 et n°3.

Cette action présente l'avantage d'avoir été décryptée par les Allemands et par les Français et, de plus, des photos allemandes ont été réalisées et conservées.

Du côté allemand l'action des chars est décrite par Ernst Volckheim dans " Deutsche Kampfwagen greifen an ! erlebnisse eines Kampfwagenfûhers an der Westfront 1918". Ce récit publié par Mittler & Sohn à Berlin en 1937.

En France, les Armées Françaises dans la Grande Guerre, la revue de l'infanterie et les JMO des unités françaises engagées ont aussi traité de cette attaque.

Au cours de cet engagement le char A7V n° 562 du PzAbteilung n°1 se renverse dans un trou entre Rollot et Courcelles-Epayelles.

La mission des chars de cette unité étaient d'atteindre la route entre Méry et Lataule.

Image

Si ces chars ont bien appuyé la prise de la cote 110, la mission s'est arrêtée, pour le dernier char en état, à l'entrée de Mortemer.

Cet engagement est bien décrit dans l'article de la revue Tranchée, et avec raison, Bruno Jurkiewicz s'étonne que les Allemands
aient pu dépanné ce char alors qu'il était, d'après les écrits allemands et français, aux vues des premières lignes françaises.

Quatres photos de ce char renversé dans son trou ont été réalisées par les Allemands.

Image

L'analyse de ces photos, associée à celles des cartes et photos aériennes d'époque, montre bien la fragilité de récits
et rapports que l'on serait tenté, au premier abord, de croire parfaitement fiables.

Ces 4 photos montrent bien que le char est dans une zone boisée (et non à découvert en plaine).
Par ailleurs, les officiers allemands posent près du char sans visiblement craindre d'être pris à partie par des tirs français
et ils sont en casquette et non en casque de combat.

Le char est tombé dans ce trou dans la matinée du 9 Juin, et il avait rejoint son unité le 11 Juin.
Il a probablement été dégagé le 10 Juin ou dans la nuit du 10 au 11 Juin.

Pour tenter de faire la lumière sur cet affaire il est bon de se pencher sur les cartes d'état-major de l'époque et par chance,
il existe aussi des photos aériennes, prises en Juillet 1918, qui couvrent le secteur dans lequel le char s'est mis en panne.

La carte qui suit montre la zone dans laquelle le char se serait renversé.

Image

Il existe trois cartes qui donne une bonne vue de la végétation du secteur.
la carte d'Etat-Major au 1/80 000°,
la carte d'Etat-Major au 1/40 000°,
les plans directeurs au 1/20 000° de 1918 mis à jour avec les photos aériennes d'époque.
Les relevés les plus anciens sont ceux de la carte au 1/40000° avec un bois qui était alors très étendu.

Image

Image

Image

Ces trois cartes sont cohérentes et montrent bien qu'il n'existait pas de bois entre la Cote 110 et Courcelles-Epayelles.
Par ailleurs, les photos aériennes confirme aussi que cette zone ne comportait aucun bois.

Image

Image

Les photos prises récemment sur place montrent que le char ne pouvait pas être, en avant de la cote 110, face à Courcelles-Epayelles. Il aurait été vu des troupe Françaises (y compris depuis Méry) et l'artillerie française n'aurait pas laisser les Allemands dépanner ce char.

Image

Image
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2884
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Tanker » lun. juil. 23, 2012 12:00 am


La carte qui suit donne le point de prise de vue des photos panoramiques sol en couleur.

Image

Cette photo aérienne oblique basse donne une bonne vue d'époque de la cote 110 et du bois qui le précéde à la cote 94.
Image

De tout évidence, c'est dans ce bois de la cote 94 que l'A7V n°562 s'est renversé.
Les photos couleurs montrent bien que ce bois était caché par la cote 110.
Les français ne pouvaient voir ce qui s'y passer que de ballon ou par photo aérienne.

La carte au 1/20 000° qui suit, probablement mise à jour le 10 Juin 1918, montre bien
que le char avait été repéré par les observateurs français dans le bois de la cote 94.

Image

Cette carte est à jour, avec la première ligne française, conquise par les Allemands, tracée en bleu.
On peut voir que le réseau de barbelés posé par les Français est du côté de l'attaque allemande.

Ci-dessous, les mêmes tranchées de la cote 110, avant l'attaque allemande du 9 Juin 1918.
En bleu sont reportés les positions tenues par les Allemands.

Image

En rouge, sur les deux photos, est représenté le petit bois de la cote 94 dans lequel notre char s'est renversé.

Image

Image


Si d'aventure, vous venez découvrir le secteur, à Rollot, au point de départ de l'attaque de chars du PzAbteilung I,
se trouve un café tabac qui vend une spécialité locale très appréciée . . . . .

Image

Image

Très bonne visite - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4548
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par HT62 » lun. juil. 23, 2012 12:04 am

Bonsoir Michel,

Etude très sérieuse, comme d'habitude !
Cordialement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2884
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Tanker » mar. juil. 24, 2012 8:17 pm

Bonsoir,

De source britannique bien informée, l'A7V n°562 n'avait pas de nom quand il a participé à l'attaque vers Rollot.
Ce n'est que plus tard, après avoir été affecté au Panzer Abteillung n°2, qu'il a pris ce surnom. (Source : forum Landships).

A plus - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 993
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par violette » jeu. juil. 26, 2012 12:02 am

Bonsoir à tous,
Epoustouflant est bien le mot. Merci et bravo, Michel, pour ce travail d'analyse comme toujours impeccable et impeccablement documenté.
Pierre, si vous avez l'adresse d'un fournisseur de Neufchâtel digne de ce nom, je suis preneuse. C'est peut-être parcequ'il s'agissait de Neufchâtel "coeur" mais ceux qu'il m'a été donné de rencontrer tenaient plus du plâtre pas tout à fait sec que du fromage digne de ce nom.
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Cuchlainn
Messages : 711
Inscription : mer. févr. 13, 2008 1:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Cuchlainn » jeu. juil. 26, 2012 3:19 pm

Bonjour,

Impressionnant travail d'enquête qui fait ressusciter l'action du passé !...

Mais une question :
La carte au 1/20 000° qui suit, probablement mise à jour le 10 Juin 1918, montre bien
que le char avait été repéré par les observateurs français dans le bois de la cote 94.
C'est-à-dire qu'il a bien été repéré dans son trou, mais que les Allemands ont pu l'en extraire avant que les Français n'exploitent cette information ?

Cdlt
Cyrille
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2884
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Tanker » sam. juil. 28, 2012 10:30 am

Bonjour Cyrille,

Si le plan directeur au 1/20000° montre clairement que le char en panne avait été repéré, les français pouvaient avoir estimé :
- qu'il était hors de combat et que, dans les jours suivants, il serait entre leurs mains,
- que détenant l'A7V Elfriede, en état de marche, depuis début mai 1918, ils avaient assez d'infos sur ce char.

ll ne semble pas que l'artillerie française ait reçu l'ordre de tenter de le détruire plus complétement.
La photo aérienne du bois de la cote 94 ne montre pas un bois boulversé par les tirs d'artillerie.

Si l'interprête photo a bien identifié le char et l'a reporté sur sa carte, cela ne veut pas dire que cette observation
ait été spécialement portée à l'attention de la hiérarchie, et elle a pu échapper au Commandement.
Les Allemands ayant réagi très vite pour récupérer leur char, les français ont peut-être été pris de court.
Il faut reconnaître que dans cette phase de la Bataille du Matz, les préoccupations devaient cependant être ailleurs.

Bonne week-end - Michel
Email - [email protected]

Liens sur les sujets Artillerie Spéciale de "Pages 14-18" :
viewtopic.php?f=34&t=52768

ALVF
Messages : 6674
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par ALVF » sam. juil. 28, 2012 7:01 pm

Bonjour,

Il ne faut pas s'étonner de l'absence d'action de l'artillerie française entre les 9 et 11 juin 1918 alors que le char A7V semble à sa portée.
En effet, l'artillerie française a beaucoup souffert au début de la bataille, les troupes allemandes atteignant les lignes d'artillerie sur un large secteur.
L'artillerie de la 3ème Armée était d'autant plus importante que cette Armée devait prendre l'offensive fin mai ce qui ne put avoir lieu du fait de l'attaque allemande du 27 mai 1918 sur le Chemin des Dames.
Une partie de l'artillerie a été capturée et les autres unités étaient en cours de repli, quelques exemples montrent que l'affaire a été particulièrement "chaude" pour l'artillerie lors de la bataille du Matz:
-plusieurs batteries de 75 portées sur tracteurs furent capturées sur route en cours de mouvement.
-les artilleurs de côte américains servant des 340 mm Mle 1912 A.L.V.F français devinrent particulièrement "nerveux" au point d'abandonner leurs plateformes, se contentant de replier les pièces au grand mécontentement du colonel Charet, commandant l'A.L.G.P de la 3ème Armée.
-le futur Amiral Darlan, commandant alors un Groupe de batteries de 16 cm des canonniers-marins, dut abandonner une pièce en cours de tir et réussit à sauver de justesse ses autres pièces.
Il faut considérer que la bataille du Matz fut en définitive un succès stratégique français mais au prix d'un fort recul et de la perte d'un important matériel.Cette bataille défensive ne ressemble en rien à celle du 15 juillet 1918 en Champagne où la 4ème Armée de Gouraud cloua sur des lignes prévues l'attaque allemande en ne perdant que très peu de matériel.
Cette situation permet mieux de comprendre pourquoi les allemands ont pu dépanner leur char A7V entre le 9 et le 11 juin 1918 sans opposition de l'artillerie française.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
violette
Messages : 993
Inscription : dim. nov. 16, 2008 1:00 am
Localisation : Finistère/Isère
Contact :

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par violette » dim. juil. 29, 2012 1:06 pm

Bonjour à tous,
Merci à vous, Guy pour ce complément qui détaille très clairement le contexte. C'est vrai qu'on comprend bien, à la lumière de vos explications, le pourquoi du dépannage.
Cordialement,
Violette
"Voici que point ton dernier jour - Dépose ici toute espérance - Hélas, comme un fardeau trop lourd"
F Carco in La Bohème et mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Cuchlainn
Messages : 711
Inscription : mer. févr. 13, 2008 1:00 am

Re: L'A7V n° 562 Hercules dans les combats du Matz du 9 Juin 1918

Message par Cuchlainn » sam. août 04, 2012 5:57 pm

Bonjour,

Merci en effet pour ces détails très complets : voilà le puzzle entièrement reconstitué !

Cdlt
Cyrille toujours impressionné par la précision des réponses !...
"Sur un banc étaient rangés quinze ou vingt bonshommes qui avaient bien une douzaine de jambes à eux tous." (Duhamel)

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »