Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Austerlitz
Messages : 46
Inscription : mar. sept. 13, 2011 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par Austerlitz » lun. mars 19, 2012 2:02 am

Bonsoir,

Merci pour cette étude d'une très grande précision et d'une tout aussi grande rigueur... Une question cependant. La "légende" voudrait que les quelques Mark V* français encore en état de se mouvoir et de combattre, auraient, pour une poignée d'entre eux, pris part aux combats de juin 1940. Bien entendu, il n'existe aucune photographie qui puisse être qualifiée de tangible pour corroborer cette "thèse". Néanmoins, ils en existent quelques unes qui sont suffisamment éloquentes pour laisser planer un doute raisonnable... Avez-vous des informations sur ce sujet, même si l'on quitte la période historique propre au forum... Par avance, merci.

Cordialement.
"Pour la France et de bon coeur".

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2526
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par Tanker » lun. mars 19, 2012 10:15 am

Bonjour,

C'est justement pour couper le cou à ces légendes que ce sujet a été initié.
Il n'y a aucun doute raisonnable, et c'est totalement faux.
Internet est, dans ce domaine un vecteur de propagation et de persistance des légendes, bobards et ragots.
Comme toujours, il suffit d'aller à la source documentaire (en l'occurrence les archives de Vincennes).

Le char FCM 2C, encore conservé dans une unité, soit disant opérationnelle en 1940, en est le bon exemple.
Ces chars ont fini sabordé par leurs équipages.
Si, en l'occurence, des Mark V étoile avait encore été en service, comme char de bataille, dans une unité de combat
leur obsolescence leur auraient probablement donné la même fin qu'aux FMC 2C

Les chars Mark V étoile avaient été commandés, en l'absence du char lourd FCM 2C, pour l'offensive de prévue au printemps 1919.
Si la guerre s'était effectivement poursuivie en 1919, ils auraient été consommés dans l'année.
Ces mécaniques n'étaient pas prévues pour vivre une longue carrière de temps de paix

Les Mark V étoile français ont été retirés des unités opérationnelles au début des années 30 pour de multiples raisons.
- Ils étaient devenus totalement obsolètes, au vu des progrès de la motorisation, des capacités des canons de chars et des blindages.
- Les pièces de rechange faisaient totalement défaut car nullement prévues pour faire vivre un char 10 ou 20 ans.
- Il n'y avait plus de stock d'obus de 57 mm.

Dans cet ordre d'idée, le Renault FT est un très bon exemple de char qui n'aurait jamais du vivre 20 ans (et connaître la 2° Guerre Mondiale).

Comme pour beaucoup de chars retirés du service, un certain nombre d'exemplaires de Mark V* ont été utilisés comme support
d'expérimentation pour différents matériels (les ponts d'assaut par exemple).
D'autres ont fini comme cible sur les champs de tir.

Les Allemands, comme pour les Mark IV britanniques évoqués dans ce sujet, ont pu se faire photographié devant des carcasses de
Mark V étoile français en 1940. Ils en ont retrouvé à Bourges au moins deux exemplaires.

Il faut définitivement tordre le cou à toutes ces légendes.
Et l'erreur sur l'identification du char de Suippes est une bonne illustration du résultat d'une recherche pas poussée jusqu'à son terme . . . . (20 Mars 2012)

Très bonne journée - Michel

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2526
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par Tanker » mar. mars 20, 2012 9:06 pm

Bonsoir,

Voici quelques photos de l'utilisation des Mark IV étoile français après leur déclassement.

Sur un champ de tir (peut-être avant guerre) :

Image

Avec des soldats allemands en 1940 :
Image

ALVF
Messages : 5719
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par ALVF » mar. juil. 31, 2012 12:11 am

Bonsoir,

Cette photographie d'après-guerre du "Beutepanzerwagen" de type Mark IV "Liesel" est intéressante car elle montre l'emplacement de la Croix de fer sur le toit du char:
Image
"Liesel" devant le fort de La Pompelle peu de temps après la guerre.

Cordialement,
Guy François.

vinc1418
Messages : 3
Inscription : jeu. févr. 26, 2015 1:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par vinc1418 » dim. mai 06, 2018 1:35 am

Bonjour Tanker,
auriez-vous une idée de ce qui était mentionné sur les panneaux du syndicat d'initiative de Reims ?
En tous les cas, magnifique analyse; précise et implacable comme à l'accoutumée de votre part. Merci pour votre savoir.
Vincent

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2526
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par Tanker » mar. mai 08, 2018 4:55 pm

Bonjour Vincent,

Faute d'avoir une ou des photos bien lisibles, ce ne sera pas le texte "in extenso". . . .
Par ailleurs , plusieurs variantes ont été mises en place.
Les premièrs panneaux sur Lotte étaient, semble-t-il, plus historique . . . .

Le panneau que l'on trouve d'abord, sur l'arrière du Mark IV "Lotte", puis sur l'avant de "Lyric,
mentionnait que les chars appartenaient au Syndicat d'initiative de Reims et qu'il était interdit,
sous peine d'amende de rentrer dans les chars . . . . .

Sur les portes basses du côté droit de Lyric, un autre panneau mentionnait aussi cette interdiction
de rentrer dans le char sous peine d'amende et le toit de Lyric avait aussi deux exemplaires
(peints sur le char) du même panneau d'interdiction.

A l'occasion, un lecteur du forum, possédant une version lisible de ce panneau,
se manifestera-t-il peut-être. . . . . ?

Lotte était dans sa position réelle de destruction de 1918. Son arrière débordait sur la route
et l'avant du char était planté dans la tranchée.

C'est probablement, l'augmentation du trafic routier, et la gène occasionnée par ce char
en bordure de route, qui a amené le Syndicat d'initiative de Reims à le remplacer par Lyric.
Lyric sera placé plus en arrière de la route, avec l'avant du char côté route.

Historiquement celà n'avait plus de sens et surtout, il s'agissait d'un char que n'avaient
pas servi les Allemands, lors de l'attaque sur le Fort de La Pompelle. . . . .

Quelques points restent encore à corriger dans ce sujet . . . .

Bonne soirée - Michel

vpi
Messages : 17
Inscription : mar. juil. 11, 2017 2:00 am

Re: Les Beutepanzer Liesel, Lotte et les Mark IV allemands de La Pompelle

Message par vpi » dim. mai 13, 2018 8:30 pm

Bonjour,

Voici un document qui complétera un peu plus ce super sujet.

Image

Bonne lecture et bonne soirée.
Vincent

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »