Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Tanker » lun. sept. 27, 2010 1:51 pm

Bonjour,

Sur l'Ebay allemand, une photo intéressante de Schneider M1.

http://cgi.ebay.de/Foto-unbekannter-Pan ... 3cb11df7aa

Il s'agit, à ma connaissance, de la première photo du char du Lt Baruteau, détruit le 16 Avril 1917 à l'Est de Juvincourt.
L'As de carreau, placé à l'avant (dans sa position spécifique du Groupe AS 2) est bien visible sur le char.

Le Lieutenant Baruteau, commandant de la 4° Batterie du Groupe AS 2, n'a pas été tué dans son char, mais par un éclat d'obus, reçu en rejoignant l'abri allemand devant lequel était le char.

Les destructions visibles sur le char ne sont pas celles qui ont provoqué son immobilisation. Le char a été mis en panne par un éclat d'obus qui coupa une chenille.

Image

Image

On aperçoit deux autres chars sur cette photo. Au centre, le char du Lt Poupel, aussi immobilisé par une rupture de chenille, est reconnaissable par la chenille étalée en arrière du char.
Cette photo a du être faite peu de temps après le 16 Avril car, dès le mois d'Août 17, une tranchée allemande était creusée à côté du char du Lt Poupel.

La carte postale n'est pas très belle. Vraisemblement une photo pas très réussie.
Il reste à espèrer que d'autres versions, de meilleure qualité, feront leur apparition.

Michel
Dernière modification par Tanker le sam. août 17, 2019 6:43 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Tanker » sam. oct. 02, 2010 8:30 pm


A la demande de Louis (Tinou 501), toujours très occupé, voici une photo du Lieutenant Baruteau
prise alors qu'il appartenait au 3° escadron du 1° régiment de Dragons.

Image

Il était déjà décoré de la croix de guerre et titulaire d'une citation.

Le Lieutenant Baruteau fera partie des officiers du 1° Dragons, entrainés par Louis Bossut, dans l'aventure des chars.

Laurent Deneu
Messages : 34
Inscription : dim. août 17, 2014 2:00 am

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Laurent Deneu » ven. déc. 12, 2014 7:40 pm

Bonsoir,
Pardon de remonter ce fil ancien, mais j'explore le site et fais des découvertes extraordinaires.
Ici, une toute petite interrogation: Les 2 photos me semblent montrer le même Schneider, à priori le 61216, mais la légende de la 1ere photo provoque un petit doute.

Merci pour ces sujets toujours étonnants d'érudition et de passion.

Cordialement

Laurent

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Tanker » ven. déc. 12, 2014 8:31 pm

Bonsoir Laurent,

Il y a bien trois chars sur la première photo.
Ils sont cités de gauche à droite et dans le bon ordre.
La deuxième photo est bien la reprise du char au premier plan de la première photo.

Bon Week-End - Michel

Avatar de l’utilisateur
Franz
Messages : 152
Inscription : dim. avr. 08, 2012 2:00 am

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Franz » sam. août 17, 2019 4:14 pm

Bonjour.

Le lieutenant Baruteau a été fait prisonnier et non tué.
http://archives.paris.fr/arkotheque/vis ... m_rotate=F

Cordialement.
F.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Juvincourt - Schneider M1 AsCa1 n° 61216 du Lt Baruteau

Message par Tanker » sam. août 17, 2019 6:49 pm

Effectivement, et c'est ce qu'a d'abord laissé penser le le rapport manuscrit du Lt Poupel, rendant compte de l'engagement du Groupe AS 2.
Ce rapport rédigé le 20 Avril 1917, mentionnait " le Lt Baruteau, tombant, le coup traversé par un éclat d'obus".
Le rapport des pertes du Groupement Bossut, rédigé le 5 Mai 1917, le donne disparu, avec un rectification,
en marge, écrite à la main, le mentionnant comme prisonnier.

La famille prend contact, fin Mai 1917, avec le CICR pour apprendre la vérité.

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »