Lumière sur un photo de chars français.

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2673
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am
Localisation : Oise

Re: Lumière sur un photo de chars français.

Message par Tanker » mer. mai 04, 2016 2:02 pm

Bonjour Etienne,

Le Groupement Schneider n° IV avait aussi, lors de ces combats avec les Américains, des Renault FT en dotation.

Aubréville, situé au Sud de la zone d'engagement de ces Groupes Schneider avec la 35° DI US, a été le centre
de regroupement des chars endommagés et il s'agit donc d'un char qui a été canibalisé sur place.

Ce char, au vu des moyens de dépannage et de transport de l'époque est arrivé là complet. Les éléments
récupérables, des chars détruits et intransportables, étaient démontés sur leurs positions de combat.

Cependant, le bout de tache clair sur la tourelle, pourrait être la trace d'un as de Batterie et, dans cette hypothèse,
il pourrait s'agir d'un Renault FT US. . . .

Les Renault FT du Tank Corps sont engagés avec la 28° DI US, au niveau de Boureuilles, le 26 Septembre 1918.
Aubréville est au Sud de cette zone d'engagement et il n'y a pas eu de combat avec des chars dans ce village.

Il reste aussi possible que la légende "Aubréville" soit fausse et qu'il s'agisse d'un autre village . . . . .

Quant au Schneider, il s'agit d'un des Schneider M1 du Groupement Lefebvre (AS 1 ou AS 10) détruit dans la
nuit du 16 au 17 Avril 1917, au Sud du Bois de la Grille (Combats de Moronvillers).

En Septembre/Octobre 1918, dans les Ardennes, il n'y avait plus de Schneider au Standard M1.
Ce char a été démonté sur place et cette carcasse était probablement encore là à la fin de la guerre.
Si cette photo a bien été faite par lui, cet infirmier a pu avoir l'occasion de passer dans le secteur . . . .

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1378_1.htm

Bonne après-midi - Michel

Avatar de l’utilisateur
Mike55
Messages : 2476
Inscription : lun. mai 05, 2008 2:00 am

Re: Lumière sur un photo de chars français.

Message par Mike55 » mer. juin 28, 2017 3:18 pm

Bonjour Michel,

La légende Aubréville est assez logique, puisque Lochères est un hameau de ce village.

Voilà pour l'info,
Amicalement,
Mikaël.

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »