Mortier de 120T Doyen

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1130
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: Mortier de 120T Doyen

Message par delmi83 » mar. oct. 03, 2017 11:25 pm

Bonjour,

voici quelques photos du 120T Doyen, matériel identifié grâce à l'ouvrage de Guy François sur l'artillerie de tranchée. On le trouve à la toute dernière page, dans les engins de tranchée non adoptés !

Ces photos datent de 1917, prises au camp de Mailly. Mais à bien y regarder, il semble qu'il y ait 2 matériels différents... De même que la "planche" de projectiles. quelque peu surprenante..

Beaucoup de monde à Mailly pour admirer l'engin, beaucoup de généraux parmi eux ! Peut-être le dénommé Doyen sur la 1ère photo...

Cordialement

Michel

Image

Image

Image

Image

Image

Image Image

Image

Image

Image

humanbonb
Messages : 1502
Inscription : ven. juil. 08, 2005 2:00 am

Re: Mortier de 120T Doyen

Message par humanbonb » mer. oct. 04, 2017 1:08 pm

Bonjour,
De très jolis clichés !

Hâte d'en apprendre un peu plus sur ce sujet.


Merci du partage.
Cordialement.

ALVF
Messages : 5880
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Mortier de 120T Doyen

Message par ALVF » jeu. oct. 05, 2017 5:59 pm

Bonsoir,

Merci, Michel, pour ces photographies très intéressantes!
Le matériel de 120 Doyen a été présenté à la reprise des expériences de Mailly du 16 au 20 juin 1917 où, parmi les 6 matériels présentés dans la gamme de calibre 120 à 150 mm, furent retenus les mortiers Doyen de 120 et Fabry de 150.
Les qualités du matériel Doyen:
-très simple et très robuste.
-tir très rapide.
-portée maxima importante: 1750 mètres.
Ses inconvénients:
-projectiles difficiles à fabriquer.
-poudre nouvelle à mettre en fabrication.
En effet, les matériels Doyen avaient été présentés à la Commission en employant la poudre J 3 et cette poudre, pour différentes raisons, n'était plus fabriquée et ne pouvait être remise en fabrication, impliquant donc l'étude d'une nouvelle poudre.
Malgré une commande de 700 exemplaires, du fait de ces contraintes, le matériel Doyen fut abandonné au profit de commandes accrues du 150 T Fabry.
Le mortier de 120 Doyen devait remplacer les mortiers de 58.
Nous pourrons revenir sur ce mortier intéressant dont on distingue plusieurs variantes sur les photographies de Michel.

Concernant, les personnes visibles:
- la première photographie semble montrer l'inventeur Doyen. La seule certitude est que l'officier en tenue, visible au deuxième plan, est le lieutenant-colonel Deslandres, inventeur des mortiers d’accompagnement portant son nom, officier de réserve du Génie et Directeur de l'Observatoire de Paris.
-la troisième photographie: au premier plan, de dos, le général Naulin, commandant la 45e DI et utilisateur des premiers mortiers d'accompagnement lors de l'attaque du 17 avril 1917 en Champagne, bientôt chargé des études concernant les études du mortier d'accompagnement. A gauche, en discussion avec un officier britannique: le général Malcor, président de la Commission d'expériences de Mailly. A l'arrière-plan, de dos: le général Gouraud, commandant la IVe Armée. Le civil de dos, entre les officiers généraux précités et porteur d'une canne, est Jules-Louis Breton, sous-secrétaire d'état aux Inventions.
Pour les matériels: à suivre....!
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1130
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: Mortier de 120T Doyen

Message par delmi83 » jeu. oct. 05, 2017 6:23 pm

Bonjour Guy,

je m'étonnais de votre absence, voilà qui est réglé ! Merci pour toutes ces précisions, qu'elles soient d'ordre technique ou "humaine". A droite du général "central", peut-être M Doyen...

Petit commentaire : plus de 1.700m de portée, pour un engin de tranchée... Ne manquait-il pas de précision ?

Cordialement

Michel

humanbonb
Messages : 1502
Inscription : ven. juil. 08, 2005 2:00 am

Re: Mortier de 120T Doyen

Message par humanbonb » ven. oct. 06, 2017 12:42 pm

Bonjour et merci pour le complément d'informations.
Cordialement.

Répondre

Revenir à « Artillerie de tranchée »