canon de 305 éclaté

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

canon de 305 éclaté

Message par monte-au-creneau » dim. mars 14, 2021 12:30 pm

Bonjour,

Cette belle vue : Comme quoi quand un canon éclatait, il vallait mieux ne pas être à proximité.

Nota : 2 niveau de zoom

Image

source : fond Valois
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

ALVF
Messages : 6608
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: canon de 305 éclaté

Message par ALVF » dim. mars 14, 2021 4:23 pm

Bonsoir,

Un sujet détaillé a déjà évoqué cet épisode et un témoignage émouvant a été recueilli sur l'officier blessé lors du tir et de l'éclatement du canon de 305 modèle 1893-96 "Jeannette" le 1er juillet 1916 lors de l'offensive de la Somme:
viewtopic.php?f=32&t=52157
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: canon de 305 éclaté

Message par monte-au-creneau » dim. mars 14, 2021 5:03 pm

Bonjour et merci ALVF de ce sujet, lançé ... le 1er juillet 2016 !

- Et donc, la cause de l'éclatement est un obus défectueux qui a éclaté dans le tube, si j'ai bien compris.

- 1 blessé grave et 11 autres blessés : ces artilleurs ne regagnaient-ils pas un abri au moment du coup, comme on le voit parfois dans des images filmées ?

- Il s'agit de Nesle (et non pas de Nesles) : il s'agit de l'arrière-front de la Somme. Sait-on ce qui était visé à Nesle ?

- J'imagine que l'éclatement d'un tube n'est pas la cause principale du décès des artilleurs. La cause principale étant probablement les tirs d'artillerie ennemie quand la pièce est repérée ?

Bien cordialement.

NOTA : quand même étonnant que le fond "Europeana" ne fonctionne plus ! A quoi ont servi les milliers de documents déposés par le public, s'ils ne sont plus accessibles ?
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

ALVF
Messages : 6608
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: canon de 305 éclaté

Message par ALVF » dim. mars 14, 2021 7:05 pm

Bonsoir,

Les tirs sur Nesle de fin juin et du début juillet 1916 avaient pour but d'interdire aux allemands l'usage des voies ferrées pour amener des troupes et du matériel en les forçant à débarquer leurs renforts à plus grande distance.
Ces tirs visant les installations ferroviaires de Nesle ont été très efficaces, plusieurs voies et quais de débarquement étant pris d'enfilade par les canons de l'A.L.V.F.
J'ai des photographies allemandes montrant une voie et des wagons détruits à Nesle et une autre montrant un obus de 305 non éclaté ayant atteint une voie.
Ce qui est certain, c'est que les allemands ont été retardés pour amener des renforts au sud de la Somme et ils ont amenés à pied d'oeuvre par la route des unités récupérées un peu partout, leur front ayant bel et bien été percé sur le Plateau de Flaucourt par les Français alors que les Britanniques ont subi un très sanglant échec au Nord de la Somme au début juillet 1916.
Les raisons qui ont poussé Foch à ne pas profiter de cette percée pour au moins continuer jusqu'à Péronne ont déjà fait l'objet de débats sur ce Forum. La crainte de subir des tirs d'écharpe de l'artillerie allemande provenant du Nord de la Somme a surtout incité le général Foch à ne pas avancer plus avant.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3700
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: canon de 305 éclaté

Message par monte-au-creneau » lun. mars 15, 2021 11:58 am

ALVF a écrit :
dim. mars 14, 2021 7:05 pm
Bonsoir,

Les tirs sur Nesle de fin juin et du début juillet 1916 avaient pour but d'interdire aux allemands l'usage des voies ferrées pour amener des troupes et du matériel en les forçant à débarquer leurs renforts à plus grande distance.
Ces tirs visant les installations ferroviaires de Nesle ont été très efficaces, plusieurs voies et quais de débarquement étant pris d'enfilade par les canons de l'A.L.V.F.
J'ai des photographies allemandes montrant une voie et des wagons détruits à Nesle et une autre montrant un obus de 305 non éclaté ayant atteint une voie.
Ce qui est certain, c'est que les allemands ont été retardés pour amener des renforts au sud de la Somme et ils ont amenés à pied d'oeuvre par la route des unités récupérées un peu partout, leur front ayant bel et bien été percé sur le Plateau de Flaucourt par les Français alors que les Britanniques ont subi un très sanglant échec au Nord de la Somme au début juillet 1916.
Les raisons qui ont poussé Foch à ne pas profiter de cette percée pour au moins continuer jusqu'à Péronne ont déjà fait l'objet de débats sur ce Forum. La crainte de subir des tirs d'écharpe de l'artillerie allemande provenant du Nord de la Somme a surtout incité le général Foch à ne pas avancer plus avant.
Cordialement,
Guy François.
Bonjour,

Il est vrai qu'on dit souvent que l'intérêt de l'offensive de la Somme a été de "soulager" le front de Verdun : Et donc, ces Allemands qui auraient débarquer de train à proximité du front, ont du descendre plus loin !

Par contre, je ne voudrais pas abuser, mais voilà longtemps que je me questionne sur les causes de décès des artilleurs (en % et nombre total)... :idea:

Merci.
Nous partons ce matin pour aller directement aux tranchées, du côté de Neuville St Wast, toujours sur la cote 140.
Les Boches ont attaqué avec des forces colossales tous ces jours ci du côté de Souchez et là où nous allons. Ca ne va pas être gai encore.

Répondre

Revenir à « Artillerie »