Page 1 sur 1

Artillerie du Corps colonial en août 1914

Publié : mar. déc. 31, 2019 3:14 pm
par antoine92
Bonjour à tous,

A la suite de mon précédent post, voici mon autre question.

2e Question : On lit que l’artillerie d’un corps d’armée métropolitain se compose en principe de :

- un 1er régiment divisionnaire à 3 groupe de 3 batteries (total 9 batteries)
- un 2e régiment divisionnaire à 3 groupe de 3 batteries (total 9 batteries)
- un régiment de corps d’armée à 4 groupe de 3 batteries (total 12 batteries)

L’artillerie d’un corps d’armée métropolitain comprend donc en principe 10 groupes soit 30 batteries montées.

D’autre part, l’artillerie du Corps colonial est composé de :

- 1er RAC (Lorient), attaché à la 2e DIC
- 2e RAC (Cherbourg), attaché à la 3e DIC
- 3e RAC (Toulon), régiment de corps d’armée

On trouve ça et là sur internet la composition des 1er, 2e et 3e RAC en août 1914 (par exemple ici =
http://www.fortiffsere.fr/armee1914/ind ... ge2837.htm).

A l’évidence, leurs batteries MONTEES ne permettent pas de constituer ensemble 30 batteries. Quel crédit apporter à ces informations ? Les 3 régiments d'artillerie du Corps colonial comprennent-elles effectivement les mêmes nombres de batteries MONTEES que les régiments d'artillerie métropolitains ?

Je vous remercie pour l’éclairage que vous pourriez m’apporter.

Cordialement
Antoine

Re: Artillerie du Corps colonial en août 1914

Publié : mar. déc. 31, 2019 7:02 pm
par ALVF
Bonsoir,

En août 1914, l'artillerie du Corps d'Armée colonial est tout à fait similaire à celle des autres Corps d'Armée au plan de l'organisation générale.
Les trois Régiments d'Artillerie coloniale ont fait un large emploi de réservistes et seul le 3e R.A.col a connu quelques difficultés lors de la mobilisation mais a tout de même armé tous les groupes prévus:

-le 1er R.A.col forme l'A.D de la 2e D.I.C avec trois groupes de 75:
...1er groupe: 1e, 2e, 21e batteries.
...2e groupe: 3e, 4e, 22e batteries.
...3e groupe: 5e, 6e, 23e batteries.

-le 2e R.A.col forme l'A.D de la 3e D.I.C avec trois groupes de 75 dont les batteries sont organisées comme au 1er R.A.col.

-le 3e R.A.col est le régiment organique du Corps d'Armée colonial et est organisé à 4 groupes de 75.
Les batteries des 3 premiers groupes ont la même numérotation que les précédentes, les batteries du 4e groupe sont les 7e, 8e et 24e batteries.
En résumé, le Corps d'Armée colonial compte bien 30 batteries de 75 en août 1914 (120 pièces de 75).
Cordialement,
Guy François.

Re: Artillerie du Corps colonial en août 1914

Publié : mer. janv. 01, 2020 7:57 pm
par antoine92
Bonsoir,

Merci pour cette réponse érudite, Ainsi que pour la précédente.

En effet, je ne soupçonnais pas que l'on avait fait appel à des réservistes pour armer les batteries montées du Corps colonial. Compte tenu de la technicité et du coût du 75, j'imaginais que l'on manquait de canons plutôt que de servants :D

Tout est clair à présent.

Très cordialement,
Antoine

Re: Artillerie du Corps colonial en août 1914

Publié : ven. janv. 01, 2021 6:08 pm
par Bruce_I_Gudmundsson
Bonne journée à tous!

En rédigeant une étude sur l'expérience de la 4e armée dans les semaines entre la mobilisation et la bataille de la Marne, j'essaye d'établir à la fois l'effectif des trois régiments d'artillerie du Corps d'Armée Coloniale à la mobilisation et sur la fin du 22 août 1914 (bataille des Ardennes.)

Jusqu'à présent, j'ai trouvé les informations suivantes.


Artillerie CAC.png
Artillerie CAC.png (47.46 Kio) Consulté 154 fois

Je serais reconnaissant pour toute information supplémentaire. (J'ai déjà consulté tous les JMO et histoires pertinents.)

Amitiés,

Bruce