Série de photos de la classe 17 à l'instruction (59e RA)

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4999
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Série de photos de la classe 17 à l'instruction (59e RA)

Message par Yv' » mar. mars 05, 2019 3:14 pm

Bonjour à tous,

Voici une petite série de clichés de l'agence Rol, datant de 1916.
Je les ai mis dans l'ordre des numéros de référence Rol. Il doit être possible d'identifier la caserne, ainsi que le matériel utilisé (et peut-être même quelques officiers !). Le seul numéro de régiment identifiable est le 59.

Entraînement de la classe 17 (« N° 134 PUTEAUX 1896 [?] » sur le canon)
Entraînement de la classe 17
Entraînement de la classe 17 (transport des canons)
Entraînement de la classe 17 (tir au canon)
Entraînement de la classe 17 (officiers visibles)
Entraînement de la classe 17 (probablement le même canon que sur la 1ère photo)
Entraînement de la classe 17 (tir au canon, vue de devant)
Entraînement de la classe 17 (le canon)


En complément, il semble qu'il y ait un autre reportage effectué au même endroit (clichés intitulés « La classe 17 ») et qui porte plus particulièrement sur les chevaux.

Cordialement,
Yves

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1531
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Série de photos de la classe 17 à l'instruction (59e RA)

Message par yvo35 » mar. mars 05, 2019 5:04 pm

Bonjour,
Yv' a écrit :
mar. mars 05, 2019 3:14 pm
Il doit être possible d'identifier la caserne, ainsi que le matériel utilisé
La caserne c'est le Fort Neuf à Vincennes. Le matériel est le canon de 75mm modèle 1897.
Cordialement
Yvonnick

ALVF
Messages : 6128
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Série de photos de la classe 17 à l'instruction (59e RA)

Message par ALVF » mar. mars 05, 2019 5:27 pm

Bonsoir,

Cette série de photographies est prise au Quartier Gramont à Saint-Germain-en-Laye.
Le 59e R.A.C avait son dépôt à Vincennes en 1914 mais a dû l'évacuer lorsque Vincennes a été débordé par la création des nombreuses unités d'artillerie à tracteurs mises sur pied à Vincennes et dans toutes les communes environnantes. "On" a alors prié les Cuirassiers de quitter leur aristocratique Quartier Gramont et de se regrouper à Rambouillet pour faire place au 59e R.A.C.

Les canons sont des 75 modèle 1897 de campagne déjà usagés et rendus disponibles pour l'instruction.
Il ne faut pas s'étonner d'observer des millésimes "1896" sur les plus vieux canons de 75.
En effet, l'adoption définitive du "75" sous le millésime réglementaire de "1897" n'a été prononcée par le Ministre de la Guerre que le 28 mars 1898. Le Ministre a attendu la mise au point définitive du frein par l'APX de Puteaux pour prononcer l'adoption mais l'industrialisation avait commencé antérieurement pour les éléments dont la mise au point était réalisée.
Ainsi, dès 1895, 600 tubes sont commandés à la Fonderie de Bourges puis à Tarbes, plusieurs centaines de tubes sont livrés en 1896 et portent ce millésime. De même, en 1896, 600 affûts sont commandés à Puteaux mais fort peu recevront ce millésime, beaucoup ne seront terminés qu'en 1897 et 1898 en fonction des modifications ultimes apportées au frein.
Les éléments principaux du matériel de 75 portant un numéro sont: le tube, l'affût, le frein, l'avant-train, l'arrière-train, le support de pointage, l'appareil de pointage, le niveau de pointage et le débouchoir.
Dans la pratique, seuls les numéros du tube, de l'affût et du frein sont employés pour caractériser un matériel. Tous les éléments sont interchangeables, il est donc courant pendant la guerre de trouver des matériels portant des numéros de tube très bas avec par exemple un numéro d'affût élevé et un numéro de frein intermédiaire.
Les opérations de maintenance et les réparations créent cette situation qui ne présente aucun inconvénient tant la production industrielle du "75" a été soignée. On trouve encore en 1915 des tubes portant le millésime "1896" et des freins portant le millésime "1897" ou "1898" en service sur le front mais les freins de millésime "1896" sont très rares. L'écrasante majorité des 17.000 freins du "75" produits avant et pendant la guerre ont été construits à Puteaux alors que les 26.000 tubes ont été construits par divers constructeurs, le plus important étant l'ABS de Bourges (Fonderie de Bourges).
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4999
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Série de photos de la classe 17 à l'instruction (59e RA)

Message par Yv' » mar. mars 05, 2019 11:11 pm

Bonsoir,

Merci une fois de plus à Guy pour toutes ces précisions.
J'ai consulté quelques photos du quartier Gramont, cela ressemble en effet.

Cordialement,
Yves

Répondre

Revenir à « Artillerie »