Question pour un champion: 15 cm sFH 02

ALVF
Messages : 5835
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Question pour un champion: 15 cm sFH 02

Message par ALVF » ven. mai 25, 2018 10:41 pm

Bonsoir,

Une petite question pour les "pro" de l'artillerie:

Pourquoi l'obusier lourd allemand de 15 cm, dénommé "15 cm schwere Feldhaubitze 02" (15 cm sFH 02), ne comporte-t-il pas de bouclier blindé comme à peu près tous les matériels de campagne depuis le début du siècle ?
A cette époque, il est pourtant devenu de règle de protéger les servants du tir de l'artillerie ennemie, notamment de la pluie de balles provoquée par l'éclatement en hauteur des obus à balles.
Je joins une photographie de cet obusier lourd qui équipe en grand nombre l'Armée allemande en août 1914 et sera remplacé ensuite progressivement par le "15 cm sFH 13", muni, lui, d'un bouclier! Ce matériel sera toutefois encore en service courant à la fin de 1918, toujours sans bouclier...
Tel qu'il est, cet obusier est majoritairement le principal responsable des tirs de "gros noirs" qui impressionnent vivement l'infanterie au début de la campagne avant que l'habitude ne rende le fantassin plus philosophe...
Voici donc un de ces obusiers à Tahure en 1915 et j'attends donc, sur des positions préparées à l'avance, l'explication complète de cette absence de bouclier protecteur sur ce matériel !
15 cm 02 Tahure 9 avril 1915.jpg
15 cm 02 Tahure 9 avril 1915.jpg (159.78 Kio) Consulté 450 fois
Cordialement,
Guy François.

Coco 4951
Messages : 48
Inscription : dim. avr. 28, 2013 2:00 am

Re: Question pour un champion: 15 cm sFH 02

Message par Coco 4951 » dim. mai 27, 2018 9:19 pm

Bonjour
Je me lance, histoire d'alimenter un peu le débat...
Ne serait-ce pas en rapport avec la piètre qualité du frein de recul du sFH 02 ?
Dans mes souvenirs il s'agissait d'un ressort lubrifié avec de l'huile qui ne permettait pas de compenser intégralement le recul du tube et donc de l'affût.
J'imagine que les servants ne devaient guère se tenir aux alentours de la pièce lorsqu'elle faisait feu...
Le sFH 13 intégrait un frein de recul complètement hydraulique, et nettement plus efficace, si je me souviens bien.
Cordialement
François

Mercadal P
Messages : 2561
Inscription : mar. juil. 24, 2007 2:00 am

Re: Question pour un champion: 15 cm sFH 02

Message par Mercadal P » lun. mai 28, 2018 7:35 am

Bonjour.
Je crois que vous confondez d'une part le freinage - c'est à dire le ralentissement de la vitesse du tube lors de son recul - et d'autre part la remise en position de tir du tube - c'est à dire son retour en batterie par un dispositif mécanique ou hydropneumatique qui restitue l' énergie accumulée lors du recul par un ressort ou par la compression d'un gaz .
Du moins il me semble.
On trouve souvent la même confusion en automobile pour ce qui touche aux suspensions .
Au revoir.
PML.
PS: pour ce qui est de la question objet de ce fil, j'avance bien imprudemment que cette pièce n'a pas, initialement, été étudiée comme une pièce de campagne; peut être pour conduire les services de renseignements étrangers vers de fausses pistes...
Dernière modification par Mercadal P le lun. mai 28, 2018 12:49 pm, modifié 1 fois.

spi
Messages : 14
Inscription : jeu. janv. 18, 2018 4:09 pm

Re: Question pour un champion: 15 cm sFH 02

Message par spi » lun. mai 28, 2018 6:22 pm

bonjour,

la bonne réponse a été trouvée

d'après Ralph Lovett, les essais avec un bouclier ont été infructueux en raison d'un lien élastique pas
assez performant

par ailleurs, le poids de l'ensemble était déjà limite et il n'était pas envisageable de monter
un blindage important sur l'affut

un frein de bouche aurait peut-être réglé le problème mais le concept n'était pas encore né

cdt

ALVF
Messages : 5835
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Question pour un champion: 15 cm sFH 02

Message par ALVF » lun. mai 28, 2018 6:39 pm

Bonsoir,

On peut dire que la réponse donnée par François hier est bonne!
En effet, l'artillerie allemande était encore en 1902 très loin des réalisations qui ont fait la gloire de notre 75.
A cette date, le canon de campagne allemand de 7,7 cm FK 96, encore non transformé dans sa version à tir rapide, "saute" comme un cabri car il est seulement à tir accéléré tandis que le pointeur du 75 peut presque rester l'oeil collé à ses instruments tant le tube de la pièce recule et revient en batterie avec une douceur inégalée. L'obusier de 15 cm sFH 02 possède un dispositif de frein et récupérateur encore primitif bien mis en valeur dans les précautions à prendre figurant dans le règlement officiel, ainsi résumées dans un article de la Revue d'Artillerie Tome 82, 6e livraison de septembre 1913:
sFH 02.jpg
sFH 02.jpg (189.64 Kio) Consulté 257 fois
Ce texte explique bien les raisons de l'absence de bouclier sur l'obusier de 15 cm sFH 02.

Il faut attendre les années 1904-1905 pour que les dispositifs allemands de frein et récupérateurs soient construits aux normes modernes et deviennent très performants. La France qui avait pu maintenir une avance technologique de près de 10 ans en matière de matériels d'artillerie, est alors rattrapée et bientôt devancée par la production allemande d'une vaste gamme de matériels de tous calibres établis avec soin. La rapidité de construction et le nombre des matériels construits entre 1905 et 1914 vont procurer à l'Allemagne une supériorité écrasante en matière d'artillerie lourde tandis que les gouvernements français de 1901 à 1912 vont s'abstenir de dégager tout crédit important en matière de modernisation des matériels de l'Armée avec les funestes conséquences que l'on connaît en 1914 et 1915, années les plus sanglantes de la guerre en ce qui concerne notre pays.
Merci aux intervenants et aux lecteurs de ce sujet!
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Artillerie »