Un canon de débarquement ?

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2791
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Un canon de débarquement ?

Message par IM Louis Jean » mar. sept. 19, 2017 9:46 am

Bonjour à toutes et à tous,

À l'évidence ce cliché est pris en Afrique, montrant des Askaris à l'entraînement ou posant pour le photographe. Mais quel est le type de canon au premier plan et, accessoirement, celui de la mitrailleuse (à roulette!) ?

Image

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

ALVF
Messages : 5684
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Un canon de débarquement ?

Message par ALVF » mar. sept. 19, 2017 1:55 pm

Bonjour,

Voilà une belle photographie de Kolonialtruppen allemandes!

-le canon semble être un 6 cm Kanone L/15 in Kolonial-Lafette, ce n'est pas a priori un canon de débarquement. Compte-tenu de la diversité de la "collection" de pièces d'artillerie allemande dans leurs colonies, il peut toutefois y avoir un doute. C'est en tout cas un canon de conception archaïque à affût rigide et non démontable. Les français utilisent aux colonies leur canon de 80 mm de Montagne, bien adapté à la guerre dans la brousse, les anglais ont aussi de bons matériels de montagne et les belges achèteront à Saint-Chamond de remarquables canons de montagne, maniables, à tir rapide et à culasse semi-automatique. Tous ces canons sont démontables et peuvent être portés par éléments sur animaux voire par porteurs indigènes pour les déplacements en brousse.
Il est curieux qu'une grande puissance comme l'Allemagne ne se soit pas dotée de canons de montagne malgré la présence de massifs montagneux à ses frontières. Il faut attendre 1908 pour que l'Allemagne achète 12 canons de montagne Rheinmetall pour ses troupes d'Afrique mais aucun pour ses troupes d'Europe! Paradoxe d'autant plus grand que Krupp et Rheinmetall produisent une vaste gamme de canons de montagne pour l'export, l'Allemagne devra donc réquisitionner des modèles "export" en construction pour soutenir ses troupes dans les Vosges notamment!

-la mitrailleuse ne semble pas être une MG-08, elle ressemble plus par plusieurs détails à la mitrailleuse Dreyse présentée dans les gros catalogues d'avant-guerre de "Rheinmetall" (qui a racheté la Société Dreyse en faillite). Dreyse fabrique d'ailleurs des "fahrbarer Lafette" pour le transport en montagne ou en brousse mais les modèles de ses catalogues sont plus élaborés que celui de la photo qui est peut-être une création de circonstance comme il y a en eu beaucoup dans les colonies africaines allemandes (jusqu'au montage terrestre de pièces de Marine!).

-l'armement individuel est moderne, on distingue à l'épaule de ces "Askaris" la "Karabiner 88", appartenant au premier système de fusil à répétition de petit calibre allemand avant l'adoption dix ans plus tard des fusils et carabines Mauser 98.

Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2791
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Un canon de débarquement ?

Message par IM Louis Jean » mar. sept. 19, 2017 2:17 pm

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Guy,

Et merci!

En prime un cliché de la même série que le premier :

Image

Attention, les deux clichés de ce fil proviendraient des Bundesarchiv et ne seraient donc pas libres de droit!

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8360
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Un canon de débarquement ?

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. sept. 19, 2017 3:05 pm

-la mitrailleuse ne semble pas être une MG-08, elle ressemble plus par plusieurs détails à la mitrailleuse Dreyse présentée dans les gros catalogues d'avant-guerre de "Rheinmetall" (qui a racheté la Société Dreyse en faillite). Dreyse fabrique d'ailleurs des "fahrbarer Lafette" pour le transport en montagne ou en brousse mais
Bonjour
Sous la mitrailleuse : une roue ??? le réservoir à eau ??
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Répondre

Revenir à « Artillerie »