" 88 autrichien ", mythe ou réalité?

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2811
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am
Contact :

Re: " 88 autrichien ", mythe ou réalité?

Message par IM Louis Jean » jeu. juin 19, 2014 12:42 pm

Bonjour à toutes et à tous,
Les poilus de l'infanterie sont fâchés avec les subtilités de l'artillerie...
Extrait d'un compte rendu du 4e bataillon du 173e RI, joint au CR du Groupement DE daté du 16 décembre 1916 (attaque à Verdun)

Image
source Les armées françaises dans la Grande guerre. Tome IV. 4,3, ANNEXES 2,2 sur Gallica

Le JMO du 173e RI , page 27 :

<< Pendant la reconnaissance nos troupes ont hors service d'une façon certaine 8 canons de 88 .../... >>
Pas trouvé sur la carte, page 26, de position 9238. Le "Cul Brûlé" doit être plus au nord.

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8770
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: " 88 autrichien ", mythe ou réalité?

Message par Alain Dubois-Choulik » dim. déc. 10, 2017 11:57 pm

Bonsoir
Comme ça fait un moment :ange:
JMO du 67eBCP, 12 juillet 1918 :
Image
Cordialement
Alain
PS :
"Ce matin, deux 88 autrichiens, qu'on appelle des giclous ou zim-boum, et arrivent si vite qu'on ne peut les entendre, entrent coup sur coup dans un ancien abri"
Whizz-Bang disent les brits.
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

ALVF
Messages : 6582
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: " 88 autrichien ", mythe ou réalité?

Message par ALVF » lun. déc. 11, 2017 12:57 pm

Bonjour,

Pour fêter le retour de ce "serpent de mer", voici une photographie du "88" allemand, authentique faux "88 autrichien", c'est à dire un 9 cm C/73, de calibre réel 88 mm. Il est ici en batterie devant Verdun en 1915 et son obus arrivera sur une tranchée française sans prévenir car il est situé très près du front et son projectile conservera une vitesse supersonique sur toute sa trajectoire.
Image
9 cm C/73 près de Crépion (Meuse) le 16 septembre 1915.

Cordialement,
Guy François.

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: " 88 autrichien ", mythe ou réalité?

Message par alain13 » lun. déc. 11, 2017 3:00 pm

Bonjour à tous,

Le 88 autrichien repart en guerre. :)

A titre de comparaison voici deux photos de ce fameux 88 autrichien.

Image

Image

Je ne connais pas l'origine de la première photo. la deuxième a été prise sur le front italien.

Le message d'Etienne me laisse toutefois pensif, car c'est une compagnie entière avec ses officiers qui a détruit non pas une mais six pièces du
(dixit ....) 88 autrichien, auparavant intactes.
Compte tenu de la "célébrité" de ce fameux canon parmi les soldats français et du fait qu'il y a tout de même une différence d'aspect entre les deux 88, il me semble invraisemblable, sachant qu'il existait également un 88 allemand, que personne ne se soit intéressé plus particulièrement à la nature exacte de ces canons et aux gravures qui les identifiaient, et qu'on ait pu assimiler l'un à l'autre.
Dans le cas contraire, comment ne pas se poser des questions sur les facultés intellectuelles de ces soldats et de leurs officiers ?


Cordialement,
alain

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6306
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: " 88 autrichien ", mythe ou réalité ?

Message par Arnaud Carobbi » mar. août 14, 2018 4:54 pm

Bonjour à tous,

Dans un album photo, sur une page "Champagne 1917", cette photographie légendée :

AD33 - 1NUM 110 Pierre Burguburé.jpg
AD33 - 1NUM 110 Pierre Burguburé.jpg (112.63 Kio) Consulté 1546 fois

Source : http://gael.gironde.fr/img-viewer/FRAD0 ... 0031_P.jpg

Dommage que la qualité de la numérisation soit si médiocre.

Cordialement,
Arnaud

ALVF
Messages : 6582
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: "88 autrichien", mythe ou réalité

Message par ALVF » mar. août 14, 2018 5:58 pm

Bonsoir,

Merci, Arnaud, pour avoir alimenté ce sujet!
Malheureusement, ce "serpent de mer", sans cesse renaissant, a toutes les apparences d'un Feldhaubitze 98.09. de 10,5 cm. En effet, les roues et surtout les détails du frein sont caractéristiques, de même le tube très court et agrafé très en arrière du frein n'est pas visible ce qui plaide aussi pour un obusier léger de 10,5 cm allemand.
Cordialement,
Guy François.

l'artiflot02
Messages : 40
Inscription : mar. févr. 21, 2017 1:00 am

Re:

Message par l'artiflot02 » sam. sept. 28, 2019 11:33 am

Bonjour à tous,

Je me permet de mettre mon grain de sel sur cette discussion déjà assez ancienne, à savoir que les allemands auraient utilisé le canon de campagne autrichien de 8cm M17 Feldkanone (sources non notées) upgrade utilisant une douille plus courte, recoupée entre-autre en provenance du 8cm M05/08 FK, son prédecesseur.
Se rapprocher de ma 1ère contribution sur ce blog, "douilles recoupées" du 23/02/2017 qui n'a jamais eu de réponse.
C'est peut-être une autre piste !

A suivre, peut-être,
Jean-Luc
Ultima Ratio Regis

ALVF
Messages : 6582
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re:

Message par ALVF » sam. sept. 28, 2019 10:21 pm

Bonsoir,

Je n'ai pas la réponse à votre question sur les douilles coupées de 8 cm autrichien.
Pour ce sujet du "88 autrichien", le problème des canons autrichiens a été abordé plusieurs fois et on ne trouve dans aucun document allié une mention sur l'utilisation de pièces autrichiennes par les allemands, à l'exception des canons de montagne de 7,5 cm. Seules des pièces de montagne et des pièces d'artillerie lourde à grande puissance autrichiennes ont été utilisées dès le début de la guerre sur le front Ouest. Il faut attendre 1918 pour que quelques canons de campagne autrichiens soient utilisés à l'Ouest, servis par des artilleurs autrichiens appartenant aux très rares divisions autrichiennes apparues à l'été 1918 seulement à l'Ouest.
Dans les interminables listes de matériels d'artillerie capturés aux allemands de 1914 à 1918 à l'Ouest ne figurent aucun canon autrichien de campagne, seuls quelques rares canons de montagne autrichiens ont pu être capturés, et enfin quelques canons de 8 cm, de 15 cm ou de calibres supérieurs ont été capturés aux divisions autrichiennes en 1918.
Et dans tout cet arsenal, aucune pièce de "88 autrichien" n'apparaît!
Le mythe subsiste et subsistera longtemps!
Cordialement,
Guy François.

l'artiflot02
Messages : 40
Inscription : mar. févr. 21, 2017 1:00 am

Re:

Message par l'artiflot02 » dim. oct. 06, 2019 9:17 am

Bonjour M François,

Merci de votre réponse qui a la mérite d'être claire. En effet, je possède quelques douilles de fabrication allemande, destinées au canon de montagne autrichien, utilisé par les Stosstruppen dit-on.
Cordialement,
Jean-Luc
Ultima Ratio Regis

ALVF
Messages : 6582
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 88 autrichien

Message par ALVF » dim. oct. 06, 2019 4:46 pm

Bonsoir,

Oui, les allemands ont utilisé le canon de montagne autrichien de 7,5 cm M 15 Skoda.
Le plus grand nombre de ces canons a surtout armé ou réarmé les 22 batteries de montagne allemandes créées car l'Armée allemande, curieusement, ne possédait en Europe aucune batterie de montagne à la déclaration de guerre. Ensuite, ces excellents canons de montagne ont armé par défaut les Sturmbataillonen. J'écris par défaut car ces canons démontables, excellents en montagne, sont toutefois un peu lourd pour accompagner sans effort l'infanterie en progression. Le canon léger allemand spécial de combat rapproché "7,5 cm Nahkampfgeschütz K.17" n'a jamais été vraiment au point et il semble bien que le canon russe de prise de 76,2 mm M 1913 dit "d'assaut" et précurseur du canon d'infanterie moderne était bien le meilleur engin pour les tâches particulières des Sturmbataillonen, même s'il est difficile à un militaire allemand de reconnaître la supériorité d'un matériel étranger sur les productions tudesques!
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Artillerie »