Sur les traces d'un artilleur ...

lenaig
Messages : 21
Inscription : lun. nov. 10, 2008 1:00 am

Sur les traces d'un artilleur ...

Message par lenaig » dim. oct. 06, 2019 10:09 pm

Bonsoir à tous,
l'artillerie n'étant pas mon arme de prédilection j'ai besoin de vos lumières ;)

Je suis sur les traces de mon AGP et j'ai du mal à suivre car la fiche matricule est pleine de trous voir d'incohérences :
- François Marie JESTIN est né à Milizac dans le FInistère en 1892. Il est incorporé le 9.10.1913 au 49ème R.A. pour effectuer son service et il part aux armées le 7/08/1914. Jusque là rien d'anormal.
- C'est ensuite que ça se gâte : la ligne suivante indique une évacuation à l'hopital Broussais de Nantes le 23.11.1918 et une démobilisation 1 mois plus tard. Vient ensuite la notification d'un passage au 111ème RAL par décision du 21.6.1918.
- La partie de la fiche matricule recensant les différents régiments traversés fait état d'un passage au 49ème RA et au 111ème RA dans l'armée d'active et de passages au 111ème RAL au 110ème RAL et au 103 ème RAL

J'ai obtenu copie de son dossier par le SHD de Limoges et j'y ai appris qu'il avait contracté la grippe le 20 octobre 1918, avait été évacué sur l'ambulance 246 le 22 octobre et admis à Nantes le 23.11.1918. Dans tous ces documents il est identifié comme appartenant à la 29ème batterie du 249ème R.A.C; régiment qui n'apparait pas sur sa fiche matricule :shock:

Bref je deviens chèvre avec mon artilleur !!! J'ai tenté de trouver des infos dans les historiques et les JMO mais je ne m'y retrouve pas ... L'un de vous pourrait il m'aider à démêler ce sac de noeuds ?

Merci d'avance et bonne soirée
Lénaïg
Sur les traces des poilus du Léon (Finistère) en général et du Folgoët en particulier

https://surleurstraces.wordpress.com/

ALVF
Messages : 6180
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Sur les traces d'un artilleur ...

Message par ALVF » lun. oct. 07, 2019 8:38 am

Bonjour,

Il est absolument nécessaire de poster la fiche matricule bien lisible de votre AGP pour mieux cerner toutes les subtilités administratives car l'organisation de l'artillerie est très compliquée et changeante pendant la guerre du fait de ses très nombreuses réorganisations.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1545
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: Sur les traces d'un artilleur ...

Message par yvo35 » lun. oct. 07, 2019 1:02 pm

Bonjour,

Matricule 2480, classe 1912, bureau de recrutement de Brest.

http://mnesys-portail.archives-finister ... x_in_visu=

Page 721 de la visionneuse.
Cordialement
Yvonnick

lenaig
Messages : 21
Inscription : lun. nov. 10, 2008 1:00 am

Re: Sur les traces d'un artilleur ...

Message par lenaig » lun. oct. 07, 2019 9:49 pm

Bonsoir à tous
Merci Yvo 35 vous m'avez devancée ;) Si besoin j'ai également une photo où on le voit en uniforme mais malheureusement le numéro sur le col est illisible
Bonne soirée
Lénaïg
Sur les traces des poilus du Léon (Finistère) en général et du Folgoët en particulier

https://surleurstraces.wordpress.com/

ALVF
Messages : 6180
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Sur les traces d'un artilleur ...

Message par ALVF » mar. oct. 08, 2019 4:49 pm

Bonsoir,

Pour lever toute ambiguïté, il serait bon de préciser les dates exactes des documents mentionnant l'appartenance de votre AGP à la 29e batterie du 249e R.A.C. Je comprends dans votre premier message que ces indications dateraient de l'automne 1918. Si c'est exact, il y a une contradiction complète avec la mention de la date du 21 juin 1918 mentionnant un passage à cette date au 111e R.A.L.
En première analyse, ce passage pourrait être du 21 juin 1919, ce qui serait plus cohérent au plan des mentions figurant sur le registre matricule où, en principe, la chronologie est respectée dans les mentions d'affectations successives. Il s'agit donc, peut-être, d'une erreur du rédacteur ("1918" pour "1919").
En effet, si on met de côté cette date, il y a une cohérence certaine pour les raisons suivantes:

-en 1914, le 49e R.A.C est le régiment d'artillerie organique du 9e Corps d'Armée, composé de 4 groupes de canons de 75: Ier Groupe (batteries 1,2,3), IIe groupe (batteries 4, 5, 6), IIIe Groupe (batteries 7, 8, 9) et IVe Groupe (batteries 10, 11, 12).

-le 1er mai 1915, l'artillerie du 9e Corps d'Armée est réorganisée, les Groupes I et II restent au 9e C.A mais les groupes III et IV sont mutés à une Division d'Infanterie nouvellement créée, la 152e D.I dont ils forment l'artillerie divisionnaire (A.D).

-le 1er avril 1916, un groupe de nouvelle formation (formé le 7 mars 1916) du 12e R.A.C (batteries 31, 32, 33) est passé à l'A.D de la 152e D.I pour constituer l'A.D complète à 3 groupes de cette Division.

-le 1er avril 1917, dans le cadre général de la réorganisation de l'artillerie de campagne, les 3 groupes de l'A.D 152 (IIIe et IVe du 49e R.A.C et groupe du 12e R.A.C) forment désormais le 249e R.A.C à 3 groupes de 75: Ier Groupe (batteries 21, 22, 23), IIe Groupe (batteries 24, 25, 26) et IIIe Groupe (batteries 27, 28, 29).
Le dépôt du 249e R.A.C est commun avec celui du 49e R.A.C.

Je déduis de tout ceci que votre AGP a été probablement affecté au IIIe ou IVe Groupe du 49e R.A.C de 1914 à mars 1917 et qu'il est passé à la 29e batterie du 249e R.A.C, au plus tôt le 1er avril 1917 mais peut-être plus tard dans le cadre d'un nivellement des effectifs.

Si vous avez d'autres mentions de documents datés, indiquez les pour valider cette hypothèse qui me semble la plus cohérente pour expliquer les appartenances aux unités mentionnées. Les mentions d'appartenance aux 110e et 103e R.A.L sont des affectations de mobilisation des années d'après-guerre.
Cordialement,
Guy François.

lenaig
Messages : 21
Inscription : lun. nov. 10, 2008 1:00 am

Re: Sur les traces d'un artilleur ...

Message par lenaig » mar. oct. 08, 2019 10:27 pm

Bonsoir Guy et merci de votre réponse très détaillée
ALVF a écrit :
mar. oct. 08, 2019 4:49 pm
Pour lever toute ambiguïté, il serait bon de préciser les dates exactes des documents mentionnant l'appartenance de votre AGP à la 29e batterie du 249e R.A.C. Je comprends dans votre premier message que ces indications dateraient de l'automne 1918.
Les documents en question sont des copies des registres de l'ambulance 246 datant du 22.10.1918 et des registres de l hopital Broussais datant du 23.11.1918. Le tout m'a été communiqué par le SAMAH de Limoges
ALVF a écrit :
mar. oct. 08, 2019 4:49 pm
Si c'est exact, il y a une contradiction complète avec la mention de la date du 21 juin 1918 mentionnant un passage à cette date au 111e R.A.L.En première analyse, ce passage pourrait être du 21 juin 1919, ce qui serait plus cohérent au plan des mentions figurant sur le registre matricule où, en principe, la chronologie est respectée dans les mentions d'affectations successives. Il s'agit donc, peut-être, d'une erreur du rédacteur ("1918" pour "1919").
Au vu des éléments que vous apportez cette hypothèse semble en effet la plus probable.

Merci de toutes ces explications qui vont me permettre d'y voir plus clair dans son parcours
Bonne soirée
Lénaïg
Sur les traces des poilus du Léon (Finistère) en général et du Folgoët en particulier

https://surleurstraces.wordpress.com/

Répondre

Revenir à « Artillerie »