176ème RAC

Artillerie et artilleurs de la Grande Guerre
_
Règles du forum
Attention !
Les messages postés en dehors des sous-forums risquent d'être effacés.
sail1418
Messages : 366
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

176ème RAC

Message par sail1418 » mer. févr. 24, 2021 7:10 pm

Bonjour,
Le canonnier Marcellin ISNARD (matricule 4048 de la classe 17 Marseille) est appelé le 9 janvier 1916 au 19ème RAC.
Le 10 août 1917, il passe au 7ème RAP.
Le 2 février 1918, il passe au 176ème RAC.
Le 24 août 1918, il passe au 210ème RAC, 22ème batterie.
Ce n'est qu'à partir de cette date qu'il est considéré "aux Armées".
2 questions :
on pouvait rester dans les dépôts pendant 2 ans et demi??
Quid du 176ème RAC??
Merci de votre aide.
Daniel
Pièces jointes
fiche matricule Marcellin ISNARD 1.jpg
fiche matricule Marcellin ISNARD 1.jpg (122.28 Kio) Consulté 254 fois

loloastre
Messages : 96
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: 176ème RAC

Message par loloastre » mer. févr. 24, 2021 7:43 pm

Bonjour Daniel,
Je vois dans sa fiche matricule qu'il était bourrelier.
Peut-être était-il plus utile en tant que bourrelier à l'intérieur qu'en tant que … aux armées ?
(lien vers sa fiche matricule : http://www.archives13.fr/archive/result ... =matricule)
Cordialement.
loloastre
PS : édité pour essayer de mettre un lien opérationnel vers la fiche matricule

ALVF
Messages : 6606
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 176ème RAC

Message par ALVF » jeu. févr. 25, 2021 6:39 pm

Bonsoir,

Il n'existe pas de "176e R.A.C" mais un 176e R.A.T (Régiment d'Artillerie de Tranchée) d'ailleurs créé au 1er avril 1918 seulement au moment de la réorganisation de l'Artillerie de Tranchée.
Cordialement,
Guy François.

sail1418
Messages : 366
Inscription : lun. juin 04, 2012 2:00 am

Re: 176ème RAC

Message par sail1418 » ven. févr. 26, 2021 11:47 am

Merci de votre réponse.
J'avais bien compris qu'il n('y avait pas de 176ème RAC et pourtant c'est ce qui est écrits ur la fiche matricule. La famille n'a pas conservé de documents (livret militaire, lettres, ...) permettant de savoir où il était pendant cette période. Dommage.
Cordialement
Daniel

Répondre

Revenir à « ARTILLERIE »