Bombes d'aviation de 1918

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
ALVF
Messages : 6059
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Bombes d'aviation de 1918

Message par ALVF » sam. mars 09, 2019 6:30 pm

Bonsoir,

Depuis longtemps, je cherche une bonne documentation sur les Bombes de l'aviation française de la Grande Guerre.
Il a existé plusieurs éditions d'une "Notice sur les bombes d'aviation" publiée par le Ministère de la Guerre-Artillerie et Aéronautique.
Il y a notamment une édition de la "Notice sur les bombes d'aviation" datée du 25 octobre 1918, malheureusement introuvable au SHAA de Châtellerault malgré sa présence dans un inventaire.Il est probable que des éditions antérieures ont aussi existé mais je n'en ai jamais vu.
J'ai trouvé chez un libraire spécialisé l'édition du 31 mai 1922 de la "Notice sur les bombes d'aviation" qui annule et remplace celle du 25 octobre 1918. Par bonheur, plusieurs bombes de 1918, bien que plus fabriquées en 1922, se trouvent encore en approvisionnement jusqu'à extinction ou déclassement.
Il existe aussi des renseignements complémentaires sur ces mêmes bombes dans le très gros "Cours supérieur des munitions" de l’École de Pyrotechnie de Bourges, professé par le chef d'escadron Ardaillon en 1921-1922.
A titre d'exemple, j'ai fait une petite synthèse sur la "Bombe de 140 kg":

La Bombe de 140 kg fut d'abord appelée "Bombe de pénétration de 268". Cette curieuse appellation provient du mode de construction du corps principal de la bombe qui est en fait un "Obus de 280 en Acier à Amorçage de Tête modèle 1914", allégé par tournage à 268 mm. L'obus d'un poids initial de 205 kg (au tracé du 8 décembre 1915) contient une charge de 63,5 kg d'explosif. Outre son allégement, le projectile est aussi usiné pour recevoir une fusée de culot.
Un empennage droit à quatre plans est fixé au culot.
La bombe est équipée de deux fusées:
-une fusée d'ogive type A avec gaine relais à tête spéciale.
-une fusée de culot n° 3 bis avec gaine relais modèle 1915 type C.
10% des bombes sont équipées de fusées à retard de 5/100 sec.
Le tracé de la bombe est approuvé le 27 mai 1918 (tracé AR n° 340) et son appellation définitive est officialisée sous le vocable de "Bombe de 140 kg" dont le poids total est de 145 kg dont 63 kg d'explosif.
La bombe est fixée horizontalement aux avions au moyen d'un mode de suspension à anneaux.
Dernière précision: le corps de la bombe reçoit une peinture "gris clair verdâtre" et les inscriptions sont réalisées à la peinture noire.
Les illustrations:
-d'abord, l'obus de 280 en Acier AT mle 1914 qui constitue, après allègement et perçage du culot, le corps principal de la bombe de 140 kg:
1-Obus de 280 Acier AT mle 1914.jpg
1-Obus de 280 Acier AT mle 1914.jpg (104.59 Kio) Consulté 177 fois
Schéma de la Bombe de 140 kg:
1-Bombe AR de 140 kg.jpg
1-Bombe AR de 140 kg.jpg (163.32 Kio) Consulté 177 fois
Fusées d'ogive type A et fusée de culot n° 3 bis:
1-Fusée d'ogive type A modifiée.jpg
1-Fusée d'ogive type A modifiée.jpg (131.62 Kio) Consulté 177 fois
1-Fusées n° 3 et 3 bis.jpg
1-Fusées n° 3 et 3 bis.jpg (155.5 Kio) Consulté 177 fois
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2749
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Bombes d'aviation de 1918

Message par air339 » dim. mars 10, 2019 12:28 pm

Bonjour Guy,



Sur ce sujet peu documenté, voici 2 schémas dont j'ignore l'origine, peut-être figurent-elles dans la notice ?


La fusée d'ogive type A avec retard

fusée d'ogive type A avec retard.jpg
fusée d'ogive type A avec retard.jpg (85.24 Kio) Consulté 126 fois


La fusée de culot n° 3 bis, avec l'indication des couleurs des ailettes selon le type de retard


fusée détonateur No 3 bis.jpg
fusée détonateur No 3 bis.jpg (71.31 Kio) Consulté 126 fois

Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « AVIATION »