Page 3 sur 3

Re: Spad de la 93 au tapis

Publié : jeu. mars 14, 2019 6:43 pm
par bruno10
leo varcin a écrit :
jeu. mars 14, 2019 3:29 pm
.Donc l'hypothèse initiale d'Albin Denis et de son correspondant allemand concernant Cottaz le 27/10/1918 tient la route jusqu'à preuve du contraire.
En fait,comme expliqué plus haut, c'était ...mon hypothèse bâtie avec notre correspondant allemand Rainer et transmis à Albin
Ce qui me fait douter quand même c'est le numéro '7' -et le fait que Francis Cottaz ait été tué alors que la photo montre un spad pas trop abimé (tué peut -être à l'atterrissage ?)

Re: Spad de la 93 au tapis

Publié : jeu. mars 14, 2019 6:57 pm
par leo varcin
Oui, je pense que cela peut-être cela ou alors grièvement blessé, se pose comme il peut, et décède de ses blessures. Il est vrai que je ne vois pas d'impacts sur la carlingue mais on a un seul côté de visible...encore une incertitude de plus !

Re: Spad de la 93 au tapis

Publié : ven. mars 15, 2019 10:23 am
par Vieux Charles
Bonjour à tous,

Je ne vais peut-être pas faire avancer le schmilblick mais une chose m'intrigue sur votre photo. Sous l'aile supérieure droite, à coté du cockpit, je remarque au fond du paysage une masse plus sombre que les autres. Cela pourrait il être un bâtiment? De même les deux "arbres" qui sont devant apparaissent plus sombres que ceux d'à côté et semblent dépourvus de branchages. Cela pourrait-il autre chose comme peut-être des cheminées?

Bien cordialement,

Eric

Re: Spad de la 93 au tapis

Publié : dim. mars 17, 2019 5:59 pm
par leo varcin
Bonjour,

Je viens de réexaminer la photo à la loupe:
- il s'agit bien d'un bâtiment style hangar long avec toit à 2 pentes, ou très long corps de ferme
- Ce sont bien 2 peupliers devant, avec plus de ramure, mais pas de feuilles
- Il est possible qu'il y ait un impact dans le renfort dorsal du fuselage derrière le siège pilote
- Enfin, devant le n°7, et très stylisé apparait soit un JB ou peut-être le chiffre 13.

Bonnes recherches !