Pilotes de la Grande Guerre, suite

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 947
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Pilotes de la Grande Guerre, suite

Message par Lucien Morareau » ven. sept. 29, 2017 9:14 am

Bonjour,

La petite demi-douzaine habituelle :

M.ARMAND Edouard, MdL de cavalerie, breveté n° 2568 le 29/01/1916, ACF n° 12382 le 11/11/1918 sur Caudron
DEWILDE Henri, Roger, Sdt d'aviation, breveté n° 2590 le 02/02/1916
CLÉMENT Léon, Sdt d'aviation, breveté n° 2622 le 05/02/1916
MAFFERT Jean, Sdt d'aviation, breveté n° 2645 le 06/02/1916
SCHISLER Jean, MdL de cavalerie, breveté n° 2674 le 10/02/1916, ACF n° 3112 le 22/03/1916
JOFFRE Albert, Cal d'aviation, breveté n° 2676 le 10/02/1916

Merci de vos lumières

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3240
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: Pilotes de la Grande Guerre, suite

Message par bruno10 » sam. sept. 30, 2017 1:25 pm

Bonjour Lucien

SCHISLER Jean

Ne pourrait-t-il pas s'agir de ce Schlister Jean Auguste ci-dessous
né le 2 Juin 1891 à Paris
Sur sa fiche sa date d'entrée à l'Aviation ,10/2/1916 correspond à la date de son brevet en tous cas
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... em_zoom=51

Voir ici également
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... isler.zoom

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 947
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Pilotes de la Grande Guerre, suite

Message par Lucien Morareau » sam. sept. 30, 2017 1:43 pm

Oui, à tout les coups, il était bien cavalier d'origine. Encore un "dysfonctionnement" du scribe de service...

On avance, plus que 6 848 à trouver dont 3 976 pour la GG...

Merci vivement

Avatar de l’utilisateur
jpbte63
Messages : 273
Inscription : mer. déc. 11, 2013 1:00 am

Re: Pilotes de la Grande Guerre, suite

Message par jpbte63 » sam. sept. 30, 2017 5:11 pm

Bonjour,

DE WILDE Henri Roger sous toute réserve

Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1927/01/02 (Année 59, N°2) page 206
DE WILDE (Henri-Roger), né le 1er août 1893 à Paris, de parents britanniques, demeurant à Londres, est autorisé à se faire naturaliser en Grande-Bretagne.
Après vérification 04/08/1893 Paris XVI° acte 924
WW2 01/01/1941 Military Cross Acting Flight Lieutenant Henry Roger DE WILDE, D.F.C. (72818), Royal Air Force Volunteer, https://www.thegazette.co.uk/London/iss ... 3/data.pdf

Cordialement
Jean-Pierre
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.
Louis Hubert Lyautey

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 947
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: Pilotes de la Grande Guerre, suite

Message par Lucien Morareau » sam. sept. 30, 2017 9:53 pm

Bonsoir M. Ledys,

J'achète le franco-britannique pour 14-18 mais je suis plus réservé sur le Fl/Lt qui reçoit la MC en 1941. Né en 1893, il aurait eu 48 ans en 1941, ce qui me paraît un peu âgé pour un Fl/Lt (capitaine) de la RAF à un époque où il n'était pas rare d'y trouver des Squadron leaders voir Wing commanders de 23/24 ans...
Par ailleurs, cette MC me chatouille un peu... La Military Cross était (et est toujours) une décoration de l'Armée, attribuée pour des actions à terre et à cette époque on ne parlait pas "d'œcuménisme"... Il y a même eu des cas de DFC accordées à des pilotes de la FAA détachés dans la RAF pendant la Bataille d'Angleterre dont les Lords de l'Amirauté exigèrent le remplacement par des DSC !
Ceci étant, la Gazette n'ayant pas pour habitude des raconter des bobards, il faut chercher ailleurs l'explication. Les seuls cas dont je me souvienne, ont été des MC accordées à des officiers de la RAF qui, abattus en France, avaient réussis à passer en Espagne et rejoindre la Grande Bretagne, souvent après des aventures épiques.
Une autre possibilité, plus fumeuse celle là, mais qui pourrait correspondre aux "caractéristiques" du personnage, est que De Wilde, du fait de ses origines françaises, ait été chargé d'une mission d'espionnage ou de renseignement en France. Mission réussie qui lui aurait valu cette décoration...

Fatigué par cet exercice intellectuel, je vais me coucher...

Merci en tout cas pour votre intervention.

Répondre

Revenir à « AVIATION »