L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1614
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » sam. août 08, 2015 1:56 pm

Voyez sa fiche matricule, il y est précisé qu'il est affecté à l'école de l'AC d'Auvergne par DM du 23/04/1924 et l'affectation au 35ème RA qui suit est logique car c'était traditionnellement le 35 du Bourget qui gérait les officiers placés en postion hors-cadre.

https://www.archives05.fr/ark:/23599/vt ... mp;zoom=10

MB94
Messages : 25
Inscription : mer. avr. 30, 2014 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par MB94 » sam. août 08, 2015 2:17 pm

Dans le JO du 1.1.25, page 9520, il est au 35ème régiment d'aviation, détaché à l'école civile d'aviation de Clermont Ferrand et figure sur le tour de départ TOE.
Dans le JO du 4.9.20, page 12944, il est porté sur le tableau d'avancement de la légion d'honneur, mais je ne l'ai pas trouvé sur leonore.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3523
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par bruno10 » sam. août 08, 2015 3:20 pm

Voyez sa fiche matricule, il y est précisé qu'il est affecté à l'école de l'AC d'Auvergne par DM du 23/04/1924 et l'affectation au 35ème RA qui suit est logique car c'était traditionnellement le 35 du Bourget qui gérait les officiers placés en postion hors-cadre.

https://www.archives05.fr/ark:/23599/vt ... mp;zoom=10

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1614
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » sam. août 08, 2015 3:36 pm

Normal aussi, les officiers désignés pour servir aux Colonies étaient placés en position hors-cadre et étaient gérés administrativement par le 35ème RA. La raison ? tout simplement budgétaire, car pendant leur séjour outre-mer, ils étaient payés sur le budget du Ministère des Colonies et sortaient donc des effectifs comptables du Ministère de la Guerre. Reste à savoir dans quel territoire ? et ça, seuls les carnets de vol pourraient le dire avec précision... Ou alors, si vous en avez le courage, aller à Vincennes pour consulter le dossier personnel, côte AI 1 P 25141 2.

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » sam. août 08, 2015 5:18 pm

Normal aussi, les officiers désignés pour servir aux Colonies étaient placés en position hors-cadre et étaient gérés administrativement par le 35ème RA. La raison ? tout simplement budgétaire, car pendant leur séjour outre-mer, ils étaient payés sur le budget du Ministère des Colonies et sortaient donc des effectifs comptables du Ministère de la Guerre. Reste à savoir dans quel territoire ? et ça, seuls les carnets de vol pourraient le dire avec précision... Ou alors, si vous en avez le courage, aller à Vincennes pour consulter le dossier personnel, côte AI 1 P 25141 2.
Merci pour ces précisions Bruno et Lucien,
La réponse réside peut-être dans la photographie ci-dessous, tirée de l'album de Julien (alias Lucien) Bégou...
Image
En haut de la photo, il est écrit (très petit et d'une mauvaise écriture...):
"Photo prise en vol de groupe à Taza. Equipage Vacou(?)- Bara(?)bal"
Je suppose que les noms indiqués sont ceux de l'équipage de l'avion d''où a été prise la photo?
Taza est une localité du Maroc située à l'est de Fès. Pour posséder cette photo dans son album, il est donc possible (hypothèse à vérifier) que Julien Bégou ait fait partie de cette expédition marocaine...à moins qu'il ne sagisse que d'une photo souvenir à lui envoyée par un collègue... L'envers de la photo ne nous le dit pas!
Les annotations sur le BR 14 sont, de gauche à droite:
"Favre" (pilote), "Favier" (observateur ou bombardier?), "B.M.C" au centre, au-dessus du fuselage, et "20° escadrille" au-dessous.
Le Bréguet était donc en mission au Maroc avec une escadrille dont l'insigne, bien visible, ne devrait pas poser de problème aux spécialistes!
L'avion semble dépourvu de sa mitrailleuse de défense; ils ne devaient pas craindre d'attaque aérienne dans ce coin!
A vérifier mais il me semble bien que la France a mené là-bas des missions de pacification dans les années 1920...
Votre avis?
Cordialement
Cottius

Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1614
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » sam. août 08, 2015 5:38 pm

Très intéressante en effet cette photo. Elle montre avec précision l'emplacement du BMC (Bordel Militaire de Campagne) de Taza... Rigolade mise à part, les "pointus" de la symbolique vont identifier à coup férir l'unité. Cependant, le Maroc, comme la Syrie, étaient considérés comme des TOE (Théâtres d''opérations extérieurs) ce qui tendrait à confirmer la présence de Bégou au Maroc.

Avatar de l’utilisateur
Lucien Morareau
Messages : 1614
Inscription : mer. oct. 10, 2007 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Lucien Morareau » sam. août 08, 2015 5:48 pm

En haut de la photo, je distingue le nom Baratçabal.

Il y avait effectivement un BARATÇABAL Benjamin, Noël, Lt pilote, qui semble-t-il a servi au Maroc

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3523
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par bruno10 » sam. août 08, 2015 5:49 pm

L'insigne est celui de l'escadrille 219

Sur la page correspondante de notre ami Albin Denis

"Après guerre, lors de la première réorganisation de l'aéronautique militaire française, l'escadrille BR 219 devient la 4ème escadrille du 2ème régiment d’observation, déployé à Dijon-Longvic, le 1er janvier 1920. Le 1er juin 1924, elle devient 14ème escadrille du 32ème régiment d’aviation d’observation toujours sur le terrain de Dijon. Elle est détachée et envoyée en renfort au sein du 37ème régiment d'aviation, qui est engagé à la guerre du Rif, livrée au Maroc contre les tribus commandées par Abdel Krim."

http://albindenis.free.fr/Site_escadril ... lle219.htm

Voir ici une photo de groupe de l'escadrille au Maroc
http://www.traditions-air.fr/unit/photo/219.htm

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » dim. août 09, 2015 11:18 am

En haut de la photo, je distingue le nom Baratçabal.

Il y avait effectivement un BARATÇABAL Benjamin, Noël, Lt pilote, qui semble-t-il a servi au Maroc
Bonjour Lucien
Je me doutais que cette photo (hélas non datée!) vous intéresserait également... Outre l'information confidentielle et toute militaire liée à l'acronyme BMC (l'ont-ils bombardé, ou s'agissait-il seulement de le repérer en vue d'une future invasion en règle? :D ), la vue de l'équipage du BR14, l'appareil lui-même et son insigne d'escadrille sont intéressants.
Voir ci-dessous un agrandissement des deux inscriptions de noms, peut-être aurez-vous plus de succès que moi pour déchiffrer le premier nom (merci pour le décodage du second!)?
Image
Quid des deux membre de l'équipage du BR14 (Fabre et Favier)? En a-t-on des traces?
A propos de nos précédentes discussions sur "Julien" vs "Lucien" Bégou. J'ai cru longtemps qu'il y avait deux personnages distincts, et qu'il y avait risque de confusion entre deux personnages: "mon" Julien Bégou, prénommé à tort "Lucien" et un autre "Lucien Bégou" bien distinct. Et bien non; c'est bien une seule et même personne dont le prénom a été changé dans les documents administratifs (cf mon message plus haut à propos de son acte de naissance). J'en ai eu la preuve en consultant les carnets de comptabilité en campagne de la BL3 (SDA 2A 86/6). En page 8, on y trouve la mention de Bégou Lucien, classe 1906, sergent pilote début 1915. Ces données correspondent bien à celles de l'album de Bégou Julien où une photo le montre avec "mon mécanicien Delaage" qui est également mentionné à la même époque dans la même escadrille (soldat de 1ere classe)...On le retrouve également à la BM119 (SDA 2A 200/1 p. 8) etc, toujours en conformité avec ceque l'on sait de lui. Il semble donc que je puisse "fusionner" ces deux histoires, celle de l'album et celle des archives concernant "Lucien Bégou"!
Ceci dit, l'album est un vrai bazar avec peu d'annotations et à peu près aucun ordre chronologique. Julien Bégou a procédé comme beaucoup d'autres en matière de souvenirs: il est parti avec de belles intentions de rigueur (les 3 premières pages...) pour ensuite baisser les bras et fourrer les unes à la suite des autres toutes les photos auxquelles il tenait, au fur et à mesure qu'il les retrouvait... De plus, c'est si pénible d'écrire un commentaire alors que tout est évident :sleep: ... J'ai donc à "faire parler" encore quelques photos, mais l'étau se reserre!
A propos, savez-vous que la mascotte de la C118 était une buse apprivoisée nommée "Julie"?
J'y arriverai ! :pfff:
Bien cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Avatar de l’utilisateur
Cottius
Messages : 105
Inscription : dim. sept. 08, 2013 2:00 am

Re: L'instructeur Julien Bégou et son Caudron 59

Message par Cottius » dim. août 09, 2015 11:34 am

L'insigne est celui de l'escadrille 219

Sur la page correspondante de notre ami Albin Denis

"Après guerre, lors de la première réorganisation de l'aéronautique militaire française, l'escadrille BR 219 devient la 4ème escadrille du 2ème régiment d’observation, déployé à Dijon-Longvic, le 1er janvier 1920. Le 1er juin 1924, elle devient 14ème escadrille du 32ème régiment d’aviation d’observation toujours sur le terrain de Dijon. Elle est détachée et envoyée en renfort au sein du 37ème régiment d'aviation, qui est engagé à la guerre du Rif, livrée au Maroc contre les tribus commandées par Abdel Krim."

http://albindenis.free.fr/Site_escadril ... lle219.htm

Voir ici une photo de groupe de l'escadrille au Maroc
http://www.traditions-air.fr/unit/photo/219.htm
Bonjour Bruno
Merci pour ces précisions! Effectivement, l'insigne est bien la version "riche" (avec l'aigle) de la 219! Et la photo de la 219 révèle une belle ambiance :) !
Cependant, la FM de Bégou indique qu'il a été transféré le 23/05/1924 au 35e RA, et non au 37e...alors?
bien cordialement
Cottius
Cottius
"Deux armées qui se battent, c'est comme une grande armée qui se suicide" - H. Barbusse - "Le Feu"

Répondre

Revenir à « AVIATION »